Chauffage Climatisation Énergies

Les réseaux de chaleur en multilogement

Si vous habitez en ville, il est parfois possible d’être raccordé à un réseau de chaleur existant, même si c’est encore très marginal au Québec. Un réseau de chaleur est bien souvent un réseau de grande dimension destiné à l’alimentation des édifices de grande importance.

Chauffage collectif à Regent Park (Toronto)
Chauffage collectif à Regent Park (Toronto), SCHL

Certains quartiers sont pourvus d’un système de distribution de la chaleur centralisé à partir d’un même centre de production de l’énergie. La chaleur est véhiculée dans un réseau d’eau, d’air ou de vapeur à travers un système de tuyauterie la plupart du temps souterrain. Le particulier peut alors être raccordé au réseau pour bénéficier de cette diffusion de la chaleur. A Montréal, le CCUM (Centre de chauffage urbain de Montréal) alimente en chaleur toute une partie du centre-ville.

La chaleur est diffusée chez le particulier selon son système de distribution (eau chaude, vapeur, air pulsé).

Ce système favorise l’émergence des énergies renouvelables avec la production de chaleur via la géothermie ou les chaudières à bois par exemple.

Exemple typique de réseau de chaleur en France
Figure 24: exemple typique de réseau de chaleur en France [20]

Avantages

La hausse irrémédiable des coûts des énergies fossiles donne de la vigueur au développement des réseaux de chaleur. Ils constituent le meilleur moyen de mobiliser massivement les systèmes de production d’énergie à partir de ressources renouvelables en particulier :

  • La géothermie
  • La biomasse
  • La chaleur d’origine anthropique. Les usines telles que les alumineries consomment bien souvent d’importantes quantités d’énergie. L’idée est de récupérer cette énergie et d’en tirer partie en l’envoyant chauffer l’eau circulant dans les conduites du réseau de chaleur.
  • La chaleur issue de la cogénération. Les centrales thermiques ont généralement de faibles rendements, ce qui signifie qu’une partie (les deux tiers environ) de l’énergie n’est pas exploitée. Comme précédemment pour la chaleur anthropique, l’objectif est de tirer profit de l’énergie inutilisée pour la production d’électricité et de l’envoyer dans le réseau de chaleur.

Inconvénients

  • L’augmentation de la capacité à fournir de la chaleur passe nécessairement par d’importants travaux.
  • Le dimensionnement de la tuyauterie doit donc prendre en considération les développements futurs.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.