Santé Entretien et Qualité de l'air

La ventilation centrale sans récupération de chaleur

La ventilation centrale comprend non seulement un système d’extraction de l’air vicié mais aussi un ventilateur qui amènera de l’air frais à l’intérieur de la maison. Attention : ce type de ventilation, sans récupération de chaleur, n’est pas autorisé pour les maisons neuves (nouveau Code de construction).

Système de distribution d’air de la bibliothèque centrale de Seattle
Système de distribution d’air de la bibliothèque centrale de Seattle. © selva, licence CC.
Ventilation centrale, ventilation double flux, systèmes équilibrés ou échangeurs d’air désignent tous le même principe: un système où un ventilateur expulse l’air intérieur vicié vers l’extérieur et où un second assure un apport en air frais à travers un réseau de conduits relié à chaque pièce de la maison.
VENMAR EA1500
© Source: VENMAR

Ventilation Bâtiments habitation Impacts Santé Respiratoire
« La Ventilation Des Bâtiments D'habitation: Impacts Sur La Santé Respiratoire Des Occupants », 2006). p.15-16.

Dans ces systèmes, les bouches d’aspiration et d’extraction se trouvent au-dessus des pièces dans lesquelles il y aura un plus grand taux d’activités et d’humidité. Cet air chaud et humide devra passer dans des conduits bien isolés du froid pour minimiser la formation de condensation et prévenir le gel du condensat.

Les avantages

  • Les résidents ont un meilleur contrôle sur les débits d’air entrants et sortants de la maison ainsi que sur le taux d'humidité, dans une certaine mesure (par exemple, en hiver l'air sec de l'extérieur assèchera l'air à l'intérieur de la demeure).
  • Il n’est plus nécessaire d’ouvrir les fenêtres pour aérer la maison.
  • La pression de la maison est plus équilibrée qu’avec de simples extracteurs (cuisine & salle de bain). S’il est utilisé et entretenu de façon adéquate, il y aura donc moins de risques de dépressurisation et une réduction correspondante de problèmes sanitaires associés.

Les inconvénients

  • Sans système de récupération de chaleur, l’énergie utilisée pour réchauffer l’air neuf fait vite monter la facture de chauffage. Ces systèmes ne sont pas très appropriés à notre climat. Au Québec, l’énergie perdue par la ventilation mécanique dans une maison typique de 200 m² est d’environ 2 000 kWh.[1] Ces systèmes de ventilation sont plus adéquats dans les zones ayant un climat plus tempéré.
  • Son installation est plus coûteuse que de simples ventilateurs extracteurs.
  • Son acquisition requiert davantage d’investissement. Afin d’obtenir les effets escomptés sur la qualité de l’air intérieur, plusieurs points doivent être respectés: un entretien fréquent, une  bonne utilisation et une installation faite selon les consignes du fabriquant.

Mais tant qu’à investir, ne vous posez même pas la question : choisissez une ventilation avec récupération de chaleur (voir pages suivantes), désormais obligatoire dans les maisons neuves.

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.