Santé Entretien et Qualité de l'air

Ventilation de la maison : les dix points à retenir

Lisez donc ce résumé de notre fiche pour faire le point avant de prendre une décision !

Ventilation de la maison : les dix points à retenir
© Martino!, licence CC.
  1. Un apport d’air frais suffisant à l’intérieur de votre maison est essentiel pour votre santé et celle de votre famille. Il prévient l’apparition de moisissures et de maladies respiratoires.
  2. La ventilation naturelle peut être suffisante dans les vieux bâtiments. Assurez-vous toutefois d’ouvrir régulièrement vos fenêtres, surtout l’été!
  3. Les systèmes de ventilation par extraction, c’est-à-dire les hottes de cuisine et les ventilateurs de salle de bains, permettront d’extraire les polluants et l’humidité à la source. Si l’enveloppe du bâtiment est très étanche, ils ne seront cependant pas suffisants. La ventilation centrale est alors nécessaire.
  4. La ventilation centrale est essentielle dans les nouveaux bâtiments pour respecter les taux de renouvellement d’air minimaux.  Par contre, si on ne la combine pas à un système de récupération de chaleur, cela engendrera de grosses pertes d’énergie qui finiront par coûter cher.
  5. Les ventilateurs récupérateurs de chaleur sont parfaitement appropriés pour le climat québécois. Le taux de récupération de chaleur peut aller au-delà de 80%. Un bon investissement pour combiner qualité de l’air et économie de chauffage!
  6. Pour bien choisir son VRC, il faut tenir compte du débit nécessaire selon la superficie et le nombre d’occupants - habituellement comptés en termes de nombre de chambres à coucher - de la maison, son taux de récupération de chaleur et la consommation de son moteur. Un modèle émettant peu de bruit vous encouragera par ailleurs à le laisser en marche plus souvent, et idéalement de façon continue, s’il est bien dimensionné.
  7. Il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel lors de l’installation du dispositif et pour l’inspecter aux cinq ans. Il s’assurera entre autre d’équilibrer les débits d’air pour prévenir les problèmes de dépressurisation.
  8. L’installation, l’utilisation et l’entretien du VRC doivent se faire selon les indications du fabricant. Le non respect de ces recommandations pourrait causer les effets contraires de ce que l’on souhaite : une mauvaise qualité de l’air et de faibles performances sur la récupération de chaleur.
  9. Pour un confort optimal, les ventilateurs récupérateurs d’énergie récupèrent non seulement la chaleur mais permettront également de contrôler le taux d’humidité dans la maison.
  10. Bref, l’important c’est de choisir un système qui vous permettra de respirez en toute tranquillité sans payer trop d’électricité!

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.