Chauffage Climatisation Énergies

Se chauffer à la géothermie

Puiser la chaleur naturellement contenue dans le sol pour chauffer sa maison, c’est une idée qui fait rêver. Attention : cela convient surtout à du multilogement.

Se chauffer à la géothermie
© Bernard Fougeres, Creative Commons.

C’est quoi, la géothermie ? Cela consiste à puiser la chaleur naturellement contenue dans la terre (les sous-sols sont chauds, et en plus la terre emmagasine l’énergie solaire). Il faut creuser un puits vertical à boucle fermée, ou installer un système horizontal quand on a un grand terrain. Dans les conduits va circuler un mélange d’eau et d’antigel transportant la chaleur (liquide caloporteur). On peut aussi installer un puits vertical qui puise de l’eau dans un cours d’eau ou dans un puits artésien, sans avoir recours à un liquide caloporteur.

  • Pour. La géothermie sert au chauffage de la maison et aussi... à sa climatisation. Le liquide caloporteur peut circuler dans des planchers radiants ou des radiateurs muraux dans le cas des systèmes radiants, ou simplement par un système d’air pulsé. Sur le plan de l’économie d’énergie, la facture d’électricité peut être réduite de 50 à 60% grâce à la géothermie.
  • Contre. C’est dispendieux : le système coûte de 15 à 40 000 $ selon le site, mais les subventions d’Hydro Québec et du gouvernement cumulées ont augmenté en 2012. Le système est plus facile à installer dans des bâtiments neufs. De manière générale, Écohabitation ne conseille la géothermie que dans le cadre de la construction simultanée de plusieurs logements ou de maisons qui dépassent les 3000 pieds carrés.

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.