Bois

Les types de bois à bannir

Le transport du bois sur des milliers de kilomètres ou l'utilisation massive de colles sont autant d'exemples nocifs à proscrire absolument... Sans parler du bois tropical qui contribue à la déforestation. Voici quelques erreurs à éviter.

Les meubles contiennent souvent du formaldéhyde © www.celinelecomte.com
Les meubles contiennent souvent du formaldéhyde © www.celinelecomte.com

Surtout pas de bois tropical

On ne compte plus les études qui ont démontré que la grande majorité des bois tropicaux sont coupés illégalement et détruisent de façon irrémédiable les écosystèmes. Renoncer au bois tropical (comme le bois Lauan) c'est donc le seul moyen pour lutter efficacement contre le pillage de ces forêts. Seule exception : la récupération de bois. Réutiliser du bois tropical issu d’une première construction a moins d’impact environnemental que d’acheter du bois local neuf. Puisqu’il est déjà coupé, autant lui faire l’honneur de l’utiliser jusqu’au bout et éviter de l’envoyer à l’enfouissement s’il est encore utilisable. Sachez que certaines essences de bois local torréfié offrent des teintes similaires à celles d’essences de bois tropical recherchées.

Évitez le bois non-local

Avec toutes ces forêts qui nous entourent, les produits en bois québécois ne manquent pas... On retrouve dans la province toute une gamme de produits de bois qui se prêtent bien à tout type de construction. Cependant, pour le bois de finition, gare aux importations ! Les planchers de bois franc, les portes en bois massif, et les armoires de salle de bain usinées sont souvent d’importation chinoise. Les moulures en MDF et les portes en pin bon marché proviennent souvent d’Amérique du sud. Soyez très attentif aux étiquettes et sortez vos lunettes pour voir quel pays est inscrit après le petit texte «Made in……» ! Aussi, préférez le "cèdre de l’Est/ (petites scieries) au "cèdre rouge de l'Ouest" (appelé aussi thuya géant), une espèce importée de l'Ouest du Canada et des Etats-Unis.

Fuyez les matériaux avec de forts taux d'agents chimiques

La plupart des meubles sont fabriqués à partir de bois agglomérés peu coûteux mais contenant des niveaux élevés d’urée-formaldéhyde, un polluant reconnu pour avoir un impact sérieux sur la santé. Pour vivre dans un environnement sain, évitez au maximum la présence d'agents chimiques dans les matériaux. Pour savoir ce qui se cache derrière les étiquetages, consultez notre fiche "Une maison en santé". On peut trouver sur le marché des matériaux de bois recomposé en MDF en mélamine ou agglomérés conçus à l’aide d’une colle à base de soya. Préférez les produits certifiés Greenguard qui ont de faibles teneurs en formaldéhyde.

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.