Certification LEED

Solutions de contrôle des parasites (AÉS 5)

Concevez des aménagements qui permettent de contrôler les insectes, les rongeurs et autres organismes nuisibles sans besoin de poisons.

© Braydawg, CC

Produits antiparasitaires non toxiques (AÉS Crédit 5)

But 

Concevoir des aménagements qui réduisent au minimum le besoin d'utiliser des poisons pour contrôler les insectes, les rongeurs et autres organismes nuisibles.

Crédit

5.1 Solutions de rechange au contrôle des parasites (0,5 point chacune, max.: 2 pts)        

Instaurer une ou plusieurs des mesures décrites ci-dessous. Toutes les actions physiques relatives à la gestion des organismes nuisibles doivent être indiquées sur les plans de construction :

 

a. Conserver tout le bois (p. ex., bois de parement, boiseries, bois de structure) à au moins 300 mm (12 pouces) au-dessus du sol.

 

b. Étanchéiser les fissures, joints, points de pénétration, extrémités et points d'entrée avec des produits de calfeutrage. Lorsqu'il est impossible de calfeutrer ou d'étanchéiser une ouverture, installer des grilles résistantes à la corrosion et aux rongeurs (en cuivre ou en acier inoxydable). Protéger l'isolant de la fondation exposée d'une couverture résistante à l'humidité et à l'éoreuve des parasites (p. ex., panneau de fibrociment, grille galvanisée contre les insectes).

 

c. N'inclure aucune connexion bois-béton ou séparer toute connexion extérieure bois-béton (p. ex., montants, supports de terrasse, limons d'escalier) avec des fixations ou séparateurs en métal ou en plastique.

 

d. Au moment de l'aménagement paysager, planter les plantations matures à au moins 600 mm (24 pouces) de l'habitation.

 

e. Dans les zones identifiées "light" (risque faible) sur la Carte établissant les probabilités d'infestation aux termites (cf. figure ci-dessous), appliquer une ou plusieurs des mesures suivantes (0,5 point par mesure) :

i. Traiter toutes les matières cellulosiques (p. ex., l'ossature de bois, les produits de bois composite et de bois d'ingénierie, etc.) avec du borate au moins juqu'à 1 mètre (3 pieds) au-dessus de la fondation.

ii. Mettre une couche étanche de sable ou de terre de diatomées.

iii. Installer de très fines mailles d'acier pour contrôler les termites.

iv. Installer un dispositif non toxique qui piège les termites.

v. Utiliser des matériaux non cellulosiques pour l'ossature murale (c. à d. des matériaux qui ne sont pas en bois ni en paille).

vi. Utiliser des murs de fondation en béton ou des murs de maçonnerie dont le rang supérieur est fait de blocs de liaison pleins ou de blocs remplis de béton.

 

Carte sur les probabilités d'infestation par les termites © CBDCa

 

 

Loin de vouloir éloigner les espèces vivantes de votre terrain, la certification LEED souhaite néanmoins empêcher les espèces nuisibles et les organismes parasitaires de causer des dégâts à votre habitation. En effet, ceux-ci peuvent venir se nicher dans votre bâtiment et causer d'importants dommages, affectant la durabilité de votre maison. Il est souhaité de limiter ce qui peut attirer ces espèces à proximité du bâtiment : plantes, aliments, espaces habitables potentiels, etc.

Précisions pour la conservation du bois au-dessus du sol (a)

  • Le point concerne seulement le bois qui est directement exposé à l'air et/ou au sol. Même s'il est conseillé de tenir les éléments d'ossature interne éloignés du niveau du sol (typiquement la lisse basse), il est acceptable d'avoir ceux-ci à moins de 12" du niveau du sol tant que ceux-ci sont éloignés du sol ou de l'air par le mur de fondation
  • Le point peut être accordé pour des structures non-cellulosiques, tant que le parement, le bois extérieur, les plinthes, etc. respectent les exigences du crédit.
  • Le point concerne les bacs de plantation connectés au bâtiment qui sont au niveau ou près du niveau du sol.
  • Le point ne s'applique pas aux balcons, terrasses ou limons d'escalier menant à / ou venant d'eux ; car ces éléments sont pris en compte par le point AES 5.c) : pas de connexion bois-béton. Il s'applique par contre aux poteaux de terrasse.
  • Même si c'est une bonne pratique, les éléments qui ne sont pas raccordés au bâti ne sont pas concernés par le crédit (par ex.: cabanon, gazébo, etc.)

Bande de propreté

Pour les raisons ci-dessus, on souhaite limiter l'implantation de plantes proches de la maison.

Bande de propreté sur un aménagement paysager urbain
© Benjamin Zizi pour Écohabitation

Une bande de propreté en concassé ou pierre de rivière sur une largeur de 60 cm (ou 24 ") permettra de s'assurer du point 5.1.d).

Cette mesure a d'autres avantages :
- limitation des éclaboussures sur les murs;
- influence bénéfique sur la durabilité en limitant la nécessité d'arroser près de l'habitation et en réduisant le risque de voir l'eau et l'humidité atteindre les fondations.

Quelques exemples d'intrusions :

Un petit rongeur découvert dans un système d'irrigation avec son matelas d'hiver et ses réserves de nourriture. Attention au grignotage de fils! (© 5150fantast, CC)

Un espace rempli de crottes de souris derrière le cache des prises électriques. (© nolaclutterbusters, CC)

Pensez à étanchéiser et calfeutrer les points de pénétration des insectes, tels qu'ici l'installation d'une colonie d'abeilles sous un vide de toit (© orangeaurochs, jlcwalker, CC)

Évènements à suivre