Certification LEED

Sélection de l'emplacement (EL 2)

Évitez d'aménager des terrains écosensibles.

© Céline Lecomte

Sélection de l'emplacement (EL Crédit 2)

But 

Éviter d'aménager des terrains écosensibles.

Crédits

2.1 Sélection du site (2 points)

Ne prévoir aucun bâtiment, structure construite, chemin ou stationnement sur des portions de sites qui répondent à l'un ou l'autre des critères suivants :

a. Un terrain précédemment inexploité dont l'élévation est à moins de 1500 mm (5 pieds) au-dessus du niveau de la crue centenaire, OU à moins de 900 mm (3 pieds) au-dessus du niveau de la crue bicentenaire.

b. Un terrain écosensible.

c. Un terrain situé à moins de 30,5 m (100 pieds) d'eau ou de terres humides. Les nouvelles terres humides construites dans le cadre de mesures visant à atténuer le ruissellement des eaux pluviales ou d'autres mesures visant à restaurer le site sont exemptes de cette exigence.

d. Un terrain qui, avant son acquisition aux fins du projet, était un parc public, à moins qu'un terrain de valeur égale ou supérieure n'ait été accepté en échange par le propriétaire du parc public. (Les projets détenus par le parc sont exempts).

e. Un terrain qui fait partie d'une Réserve de terres agricoles ou de réserves forestières des provinces, le cas échéant.

 

Pour avoir une bonne idée des zones inondables au Québec, vous pouvez consulter la carte interactive des zones inondables établie par le Centre d’expertise hydrique du Québec (CEHQ).

 

Terrain écosensible : terrain qui abrite des écosystèmes rares ou fragiles, des zones de biodiversité significative et reconnue, ou des habitats d'espèces rares ou en péril.

Milieu humide : secteur qui est inondé ou saturé par des eaux de surface ou souterraines avec une fréquence ou une durée suffisantes pour porter une prédominance de végétaux typiquement adaptés aux conditions de sols saturés, et qui en portent normalement. Les milieux humides sont généralement des marécages, marais, tourbières et autres milieux semblables. Les rivières ou les ruisseaux ne sont généralement pas considérés comme des milieux humides.

Réserve de terres agricoles ou réserves forestières des provinces : Zones officiellement désignées comme telles pour protéger les principales terres agricoles et les forêts.