Municipalites Écohabitation

Diminution de l’impact énergétique lié à la localisation des habitations

Densité, mixité fonctionnelle, marchabilité et agrément

Diminution de L,impact énergétique lié à la localisation des habitations
© Ville de Montréal

DÉFINITION DE LA MESURE

Il est possible de réduire les GES émis par les résidences en localisant simplement ces dernières près des pôles de services, des commerces et des lieux d’emplois. Des aménagements de type TOD (Transit Oriented Developpement) et New Urbanism, ou le fait de permettre la construction de logements au-dessus de commerces rendent la marche et le vélo plus attrayants et plus efficaces, tout en réduisant l’utilisation de la voiture. De grosses réductions de GES possibles !

En effet, en termes de bilan carbone, les dizaines de kilomètres accomplis chaque jour dans une voiture limitent ou annulent tous les efforts pour diminuer l’impact écologique d’une maison  (200 heures en voiture = 2 tonnes de GES) !

Pour de plus amples informations, consultez la fiche Aménagement et Densité.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00