Chauffage Climatisation Énergies

Ecohabitation a testé pour vous les « calculateurs énergétiques »

Vos rénovations amèneront-elles des économies d’énergies ? Quel est l’impact écologique de votre vie quotidienne ? Ecohabitation a testé cinq calculateurs énergétiques croisés sur le Net. Analyse et verdict.

Photo Yvonne Eikenduijn, Creative Commons
Mesurer les dépenses d'énergie de sa maison. Photo Yvonne Eikenduijn, Creative Commons

1. Le calculateur « Rénovation verte » de la banque Desjardins : un calculateur qui propose d’évaluer l’impact écologique de vos rénovations.

Jetez-y un oeil ici!

Il s’agit d’un outil permettant d’évaluer les impacts environnementaux de choix de rénovation. Il a été conçu par la Chaire internationale en analyse de cycle de vie (ACV) de l'École Polytechnique de Montréal.

Deux sections de choix : rénovations et/ou eau et électroménagers.

© Desjardins

Dans la section rénovations, les options possibles sont les suivantes : isolation, fenêtre, chauffage, climatisation et revêtement extérieur.

On peut regretter que le seul isolant véritablement écologique qui soit mentionné soit la cellulose, mais il est vrai que c’est celui que l’on trouve le plus facilement au Québec. Pour les fenêtres, le choix est limité au matériau constitutif du cadre et au nombre de vitrages ; les vitrages performants ou à basse émissivité ne figurent pas parmi les options. De manière générale, on note un manque de choix dans les options proposées.

Dans la section eau et électroménagers, beaucoup d’options : toilettes, robinet, douche, équipements électroménagers et... top du top... la récupération de chaleur des eaux grises, le fameux Power Pipe.

© Desjardins

Les résultats sont présentés sous une forme un peu trop simple. Il s’agit d’une échelle de couleurs, non chiffrées (avec une faute d’orthographe (ReSSources) !). Les pages autour du calculateur sont intéressantes, on peut trouver une introduction à l’analyse du cycle de vie (ACV) des bâtiments, et des informations complémentaires sur l’isolation, le chauffage, etc…

Verdict : il s’agit d’un calculateur assez sommaire, avec peu d’options. A utiliser avant d’entreprendre des rénovations pour se faire une idée de leurs impacts environnementaux.

 

2. Le calculateur Ecovie de la banque Scotia: il évalue les travaux de rénovation nécessaires à vos économies d'énergie

Jetez-y un oeil ici!

Il s’agit cette fois-ci d’un calculateur d’économies d’énergie résidentielles, sérieux dans sa méthodologie de calcul puisqu’il demande plusieurs informations, dont la localisation géographique ou l’année de construction. Soit autant de facteurs très influents dans ce type de calcul.

Il est constitué de six onglets : lieu, famille et habitation, chauffage et climatisation, électroménagers, utilisation de l’eau, et enfin résultats.

© Scotia
© Scotia

Ces onglets sont bien garnis, plus détaillées que dans le calculateur de Desjardins. Par exemple, pour l’isolation, on nous demande quel type de paroi est concerné par la rénovation à venir (greniers, murs extérieurs, etc). Les résultats sont cette fois-ci des propositions d’amélioration chiffrés. C’est une feuille de route intéressante, qui affiche investissement, économies annuelles et temps de retour sur investissement. Cela étant, nous n’avons aucun moyen de vérifier l’exactitude des résultats.

 

© Scotia
© Scotia

 

 

Verdict : ce calculateur est bien pensé. Le fait de proposer des travaux ou optimisations correspondant à chaque situation est une riche idée, d’autant plus que les propositions sont chiffrées avec un temps de retour sur investissement. En cours d’utilisation, quand on rentre les paramètres liés au calcul, l’application nous donne des petites informations intéressantes du type « Le saviez-vous ? Le ménage moyen utilise maintenant 124% plus d’énergie pour alimenter ses gadgets électroniques qu’il ne le faisait en 1990 ».

Un bémol cependant : l’impact environnemental ou énergétique n’est pas détaillé. Seuls des dollars sont affichés.

 

3. Le calculateur du Ministère provincial des Ressources naturelles et de la Faune : cette application calcule l’impact écologique de votre vie quotidienne, un must !

Jetez-y un oeil ici!

Il s’agit d’un calcul de bilan énergétique qui ne se limite pas au logement, mais intègre aussi vos déplacements et certains accessoires de votre vie quotidienne. Les informations demandées sont assez précises et couvrent pas mal de points différents. On peut cependant regretter que l’isolation ou les produits de fenêtrage ne soient pas abordés.

Les résultats s’expriment en termes d’énergie (GJ ou giga joules) et en gaz à effet de serre (tCO2/an).

© MRNF
© MRNF

La présentation des résultats est bien faite. On peut comparer sa consommation avec la consommation moyenne nationale et des petits schémas nous indiquent les potentiels d’économies.

Il est à noter que ce calculateur sert à faire l’inventaire de votre situation actuelle et ne propose pas d’améliorations à chaque usager.

Verdict : ce calculateur est le plus intéressant de notre banc d’essai puisqu’il touche à plusieurs aspects de notre vie quotidienne. Il ne se contente pas de donner des résultats mais aussi des conseils généraux, point par point (bâtiment, éclairage, électronique, …). Bref, une belle réussite.

 

4. Le calculateur d’Hydro-Québec: pour évaluer la consommation des appareils électroménagers.

Jetez-y un oeil ici!

Ce calculateur a pour but d’estimer la consommation de vos appareils.

© Hydro-Québec
© MRNF

Le calcul peut se faire sur cinq types d’appareil : le chauffage de l’eau chaude sanitaire, les gros et petits électroménagers, la climatisation, et les équipements de piscine. Il s’agit d’un calculateur très sommaire qui a le mérite de faire ce qu’on lui demande... mais pas plus.

Verdict : calculateur sans trop d’intérêt comparé aux autres présentés dans ce banc d’essai. On note l’absence d’un totaliseur, on ne peut s’intéresser qu’à un seul appareil à la fois.


5. Le calculateur du CEATI : pour calculer les économies réalisables avec un récupérateur de chaleur des eaux usées.

Jetez-y un oeil ici!

Ce calculateur (en anglais ou en français) nous est fourni par le CEATI (Center for Energy Advancement through Technology Innovation). Il permet d’estimer les économies réalisables à l’aide d’un récupérateur de chaleur sur eaux grises. Pour plus de précisions sur ces récupérateurs, nous vous conseillons de lire cette page.

Nous avons le choix entre plusieurs fabricants et villes du Canada. Le détail est poussé jusqu’à la température de la douche.

Verdict : un calculateur assez pratique pour évaluer la rentabilité d’une récupération de chaleur sur eaux grises, à conseiller.


 

Récapitulatif des calculateurs

Vous trouverez ici un tableau récapitulatif des cinq calculateurs de notre banc d’essai.

Calculateur

Domaine d’application

Verdict

La note d’Écohabitation

Rénovation verte de Desjardins

Impacts environnementaux des choix de rénovation.

A utiliser avant d’entreprendre des rénovations pour se faire une idée de leurs impacts environnementaux.

3/5

Écovie de Scotia

Travaux de rénovations chiffrés.

Bien pensé, précis et détaillé ! Un bémol cependant : l’impact environnemental ou énergétique n’est pas détaillé, seuls des dollars sont affichés.

4/5

Bilan énergétique du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune.

Bilan énergétique de votre vie quotidienne.

Ce calculateur touche à plusieurs aspects de notre vie quotidienne. Il donne aussi des conseils généraux, point par point (bâtiment, éclairage, électronique, …).

5/5

Calculateur d’Hydro-Québec

Calcul de consommation des appareils électroménagers.

Sans trop d’intérêt. Absence d’un totaliseur, on ne peut s’intéresser qu’à un seul appareil à la fois.

2/5

Calculateur du CEATI

Récupération de chaleur sur eaux grises.

Assez pratique pour évaluer la rentabilité d’une récupération de chaleur sur eaux grises, à conseiller.

5/5

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.