Éclairage Électroménager Électricité

Lessive sans détergent : j’ai testé pour vous la balle de lavage

A Écohabitation, on ne recule devant rien pour faire avancer l’écologie domestique. Camille a passé la semaine dans sa salle de lavage pour tester la balle SmartKlean. Elle raconte.

PetrasGagilas, CC
PetrasGagilas, CC
© SmartKlean
© SmartKlean

En me promenant, mi-mars, à l’Expo Manger santé et Vivre vert, je suis tombée sur le détaillant québécois d’un produit qui m’a toujours intriguée : la balle de lavage. Une balle magique qui lave, sans lessive. J’avais déjà entendu parlé des noix de lavage. Enthousiaste a priori, mais étonnée des propriétés nettoyantes vantées par le représentant, j’ai décidé de tester pour vous la balle SmartKlean! 

 

Les économies affichées : argent, eau, énergie

Sur SmartKleanquebec.com, le fabricant promet de belles économies sur l’achat de détergent à lessive. Une balle permet de faire 365 lavages, soit l’équivalent de 20 à 40 contenants de détergent à lessive selon le produit. Le coût par brassée pour la balle est évalué à 13¢, comparativement à 37¢ en moyenne (entre 29 ¢ et 43 ¢) pour le détergent à lessive conventionnel (voir le tableau ci-dessous, extrait du site). Une balle se détaille à 45$, ajoutez 7,50 $ pour l’envoi postal. On compte une quinzaine détaillants au Québec. Vous pouvez consulter la liste sur ce site. Puisque la balle ne produit pas de mousse, on nous suggère de sauter le cycle de rinçage pour économiser l’eau, sans parler des économies d’énergie puisque le lavage se fait à l’eau froide. En l’absence de lessive, la balle devrait même prolonger la durée de vie de vos vêtements.

© SmartKlean
© © SmartKlean

Comment ça marche?

La balle se compose d’une coque de plastique qui renferme des billes de céramique contenant des minéraux et deux aimants. Selon le fabricant, ces éléments créent de l'eau « oxygénée », laquelle possède un niveau de pH plus élevé qui facilite l’élimination des germes et des bactéries. On nous explique sur le site que le nettoyage se fait de manière mécanique et non chimique (sans détergent) en réduisant la taille des « amas d'eau » du robinet en « micro-amas » permettant d’atteindre plus facilement les pores des tissus et d’en déloger les saletés.

La balle de lavage est compatible avec les machines à laver traditionnelles, incluant celles avec chargement frontal ou de haute efficacité, mais ne peut être utilisée avec les machines combinant lavage et séchage. Elle convient à tous les types de tissus, même les tissus délicats comme la soie et la laine. Le fabricant recommande de laver à l’eau froide (l’eau chaude pourrait endommager le plastique) et précise qu’aucun détergent à lessive ni assouplissant n’est nécessaire. Les javellisants sont à proscrire. En fouillant en ligne, j’ai trouvé réponse à plusieurs de mes questions, mais j’ai dû visiter la section FAQ du site en anglais pour trouver certaines informations.

Tests et verdict ci-dessous!

Lire aussi notre fiche sur les laveuses éco-énergétiques ici !

Mes 4 tests

J’ai fait quatre tests en tout, soit 4 cycles de lavage en mode « normal » (eau froide + « couleurs »), avec des matières différentes. Ma laveuse Samsung est récente, à chargement frontal.

© Camille Ouellette pour Écohabitation
© Camille Ouellette pour Écohabitation

Test 1. Chandails en polyester avec odeur de transpiration

À ma grande surprise, après lavage (cycle normal, basse température) l’odeur de transpiration a complètement disparu. Ils semblent propres.

Test 2. Chandails en coton avec odeur de transpiration

L’odeur est toujours présente : déception. Les chandails ne semblent pas « propres et nets ». Je les ai remis dans une brassée, cette fois-ci avec du savon à lessive conventionnel certifié Écologo. Tout de même.

© Camille Ouellette Écohabitation
Torchon avant lavage © Camille Ouellette Écohabitation

© Camille Ouellette pour Écohabitation
... et après © Camille Ouellette pour Écohabitation

Test 3. Torchon de coton avec taches de café

Après le lavage, la tache est toujours présente quoique très pâle. Par contre le torchon n’a plus d’odeur et semble propre. Compte tenu qu’une tache de café n’est pas facile à faire disparaître même avec du savoir à lessive conventionnel, je suis plutôt satisfaite du résultat. Je ne l’ai pas remis au lavage. Le site Web de SmartKlean spécifie que la balle ne contient pas d’agent spécifique pour enlever les tâches et suggère d’utiliser le détachant SmartKlean, se détaillant à 9,80 $. Ajoutez 4,50$ pour l’envoi postal.

Test 4. Chandails en coton avec balle de lavage et bicarbonate de soude

En ajoutant deux cuillères à soupe (30 ml) de bicarbonate de soude, l’odeur de transpiration a presque disparue. Le bicarbonate de soude a donc un effet réel pour déloger les odeurs désagréables.

 

Verdict : pas mal... mais peut mieux faire!

Quatre tests, c’est peut-être insuffisant, et je n’ai pas testé la balle avec une brassée complète de linge, ce qui m’aurait empêchée d’observer l’efficacité de la balle selon le type de vêtements. J’ai en revanche testé le mariage balle + petite dose de lessive, mais c’était difficile d’évaluer les résultats.

J’ai cependant été déçue par l’inégalité des résultats obtenus. J’ai l’impression que la machine à laver, le type de tissus et le type de cycle de lavage choisi ; temps de brassage, essorage, etc., jouent pour beaucoup dans la qualité du lavage. Toutefois, l’effet du bicarbonate de soude conseillé par le site Smartklean si l’eau est trop « dure » m’a impressionnée. La dureté de l’eau est un indicateur du niveau de minéraux présents dans l’eau. Par exemple, les savons sont moins efficaces dans une eau dure parce qu’elle diminue leur pouvoir moussant : on peut contacter sa municipalité pour connaître la dureté de l’eau.

D’autres alternatives, peut-être plus efficaces et constantes, sont disponibles sur le marché. Je compte les tester elles aussi! N’hésitez-pas à nous faire parvenir vous commentaires ou suggestions de produits à tester.

À suivre!

Lire aussi notre fiche sur les laveuses éco-énergétiques ici !

Évènements à suivre

Mercredi, 26 Novembre, 2014 - 19:00
Vendredi, 28 Novembre, 2014 (Toute la journée)
Samedi, 29 Novembre, 2014 (Toute la journée)

Commentaires

Bonjour Marimiche, en effet, l'eau combinée au nettoyage mécanique de la laveuse (rotation) semble avoir un certain pouvoir nettoyant. Je ne suis pas surprise que certaines personnes soient arrivées à des résultats semblables. Je ne suis cependant pas convaincue de l'effet réel des aimants. Ça me semble un peu ésotérique.

Il aurait été intéressant de comparer un lavage à l'eau sans détergent et sans balle vs celui avec la balle de lavage. Des tests effectués par des internautes avec les plaquettes magnétiques - qui semblent avoir les mêmes propriétés que les balles - ont donné le même résultat avec ou sans ces plaquettes. L'eau tout seul a un certain pouvoir nettoyant.

Bonjour,
Il existe plein de tests effectué avec soin et méthode.
Wikipédia en référence certains.
Dans tous les cas il semble qu'il n'y ait aucun fondement scientifique sur les vertus de ce cette 'boule magique'. De plus tous les éminents personnages cités dans les publicités sont simplement 'inconnus' du monde scientifique.
Personellement je ne crois plus au père Noel depuis bien longtemps. Je comprends toutefois que la crédulité populaire soit solicité régulièrement car les gains sont faciles.
Mon conseil: passez votre chemin, la magie reste de la magie et s'explique toujours!

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
*Prenez note que tout message à caractère publicitaire sera retiré.