Architecture Conception Expertise

Nouveauté: la Norme sur les Bâtiments à Carbone Zéro du CBDCa

Après une phase pilote, la nouvelle Norme sur les Bâtiments à Carbone Zéro vient d'être officiellement lancée. Entretien avec Mark Hutchinson, Vice-Président des programmes de construction écologique au CBDCa avec SAB Magazine.

Nouvelle Norme sur les Bâtiments à Carbone Zéro du CBDCa
© Ronald Lu and Partners

En novembre 2016, le Conseil du Bâtiment Durable du Canada (CBDCa) annonçait l’Initiative Bâtiment Carbone Zéro pour les bâtiments commerciaux, institutionnels et résidentiels de grande hauteur. Après une phase pilote, la nouvelle Norme sur les Bâtiments Carbone Zéro a été officiellement lancée ce mardi 30 mai 2017, dans le cadre du Sommet éponyme.

Cette annonce cadre tout à fait avec la déclaration du réseau mondial World Green Building Council (WGBC) dans un rapport publié le 31 mai: selon le WGBC, le secteur du bâtiment (bâtiments industriels, commerciaux et résidentiels) doit être entièrement "neutre en carbone" d'ici 2050 pour espérer atteindre les objectifs de l'accord de Paris sur le climat. Le Canada se positionne ainsi à la pointe de l'initiative environnementale.

Mark Hutchinson © SAB Mag

Dernièrement, Mark Hutchinson, Vice-Président des programmes de construction écologique au CBDCa, meneur de l'Initiative Bâtiment Carbone Zéro, s’est entretenu sur la genèse de ce projet avec SAB Magazine. Traduction.

SAB: Qu’espère atteindre le CBDCa avec cette initiative?
M.H.: Le CBDCa a lancé l'initiative Carbone Zéro en appui aux efforts du Canada de réduire d’ici 2030 les GES du pays, soit de 30 % par rapport aux niveaux de 2005. Le programme vise à faciliter la transition vers des immeubles à faible émissions de carbone. Le CBDCa croit qu'une approche à carbone nul pour les nouvelles constructions peut jouer un rôle important dans la réalisation de l'objectif, ce qui permettrait par ailleurs d'économiser 7,5 mégatonnes d'émissions de GES annuellement.
 
SAB: Ça ressemble à un grand projet avec de nombreuses facettes. Comment avez-vous organisé le tout afin d’obtenir des résultats significatifs?
M.H.: Afin d'élaborer le cadre du programme, 50 personnes œuvrant dans 40 organisations du secteur de la construction ont été consultées. Le cadre final est donc adapté à différents types de bâtiments de tailles diverses, il fournit une définition claire pour les bâtiments Carbone Zéro et établit cinq éléments clés pour évaluer l’empreinte carbone d’un bâtiment.

En février 2017, le CBDCa a finalement lancé son programme pilote Carbone Zéro, un programme d'immersion de deux ans adressé aux développeurs et concepteurs qui vise à réduire les taux de carbone émis par les bâtiments nouveaux ou existants à travers le Canada. Le programme est conçu pour reconnaître l'excellence et le leadership dans le secteur ainsi que pour l’informer sur le développement d'outils, de politiques et de voies d'accès qui accélèrent la transformation du marché.

Les résultats issus de la phase pilote aideront le CBDCa à identifier les opportunités d'affiner le programme avant qu'il ne soit divulgué sur le marché.

Un programme de vérification pour le Bâtiment Carbone Zéro est conçu parallèlement au programme pilote et comprendra des méthodologies spécifiques pour évaluer le niveau de carbone et d'autres paramètres clés.

Le CBDCa a maintenant lancé la nouvelle Norme, dans le cadre du Sommet Carbone Zéro à Vancouver.

SAB: Avec l’initiative Bâtiment Carbone Zéro, le CBDCa va-t-il au-delà de son rôle principal en tant que représentant du système d’évaluation LEED® au Canada?
M.H.: En tant qu'organisation de premier plan représentant la voix du bâtiment vert et durable au Canada, le système LEED® est toujours un élément essentiel de notre travail. Nous avons travaillé très fort au cours des 14 dernières années pour accroître la portée et l'impact positif du bâtiment vert au Canada, et le succès de notre travail est dû, en grande partie, au système d’évaluation LEED® et à sa croissance.

LEED® sera toujours l'un des principaux moteurs du CBDCa. La nouvelle version LEED® v4 traite des émissions de GES de manière plus agressive et plus complète que jamais, notamment via de nouvelles exigences pour considérer le carbone incorporé dans les matériaux de construction et le mobilier.

Les deux programmes sont par ailleurs très complémentaires. LEED® traite d'une gamme de problèmes importants et touche les émissions grâce à des mesures spécifiques et ciblées que les projets peuvent prendre. Le programme Bâtiment Carbone Zéro fournit un moyen d'évaluer l'impact global de ces mesures et de déterminer quand un bâtiment a atteint un résultat nul, ou même positif pour son carbone. Nous encouragerons toujours l'industrie à devenir plus verte, que ce soit via les critères d’évaluation de LEED® v4 ou les standards du programme Bâtiment Zéro Carbone, le but étant d'inciter l'innovation et d'affecter un changement réel et durable - avec des avantages bien au-delà de l'étape de 2030.

Composantes du Carbone Zéro dans un immeuble de bureaux

@CBDCa

 

Spécificités techniques

La Norme sur les Bâtiment à Carbone Zéro offre une procédure pour les bâtiments neufs et existants, avec des exigences uniques pour chacun des deux.

Certification Carbone Zéro pour les Nouvelles Constructions

Les projets de Nouvelle construction peuvent obtenir la certification Bâtiment à Carbone Zéro – Conception, en modélisant un bilan carbone nul, une enveloppe et des systèmes de ventilation hautement efficaces, pour atteindre un seuil défini pour l'intensité de la demande en énergie thermique, et des systèmes d'énergie renouvelables sur site capables de fournir un minimum de 5% de la consommation énergétique.

Les équipes de projets doivent évaluer la consommation d'énergie de manière holistique, en incluant les impacts sur la demande de pointe en électricité, et doivent déterminer les émissions de GES associées aux matériaux de structure et de l'enveloppe.

Certification Carbone Zéro pour les Bâtimens existants

Essentiellement, le programme a pour but de démontrer un bilan carbone nul dans les opérations de construction d'un bâtiment, années après années. Les bâtiments qui atteignent un bilan carbone nul et rencontre les autres exigences pour des bâtiment existants décroche la certification Bâtiment à Carbone Zéro – Performance. Cette certificatione est décernée sur une base de douze mois de chantier, et la performance doit être vérifiée annuellement.

Les équipes de projets doivent évaluer la consommation d'énergie de manière holistique, en incluant les impacts sur la demande de pointe en électricité, et doivent déterminer les émissions de GES associées aux matériaux de structure et de l'enveloppe. En prenant compte les défis inhérents de rénover les bâtiments existants ( "retrofit"), la certification ne requiert pas un seuil d'énergie renouvelable sur le site ou un niveau minimum de demande en énergie thermique.

Certification double

Obtenir une certification-double donne aux bâtiments la désignation unique Bâtiment à Carbone Zéro – Conception + Performance. Un bâtiment qui atteint la phase de certification Conception peut appliquer pour la phase Performance après un an de récolte de données de performance du bâtiment, sans limite de temps.

Toute l'information

Un grand merci à SAB Magazine pour son aimable autorisation.

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.