Cuisine et Salle de bain

On a testé pour vous les douches économes en eau et en énergie

Les Québécois sont les plus gros consommateurs d’eau au monde... Du pommeau économe à la douche qui recycle l’eau instantanément, inventée à Montréal, voici sept manières de limiter le gaspillage. Testées par Ecohabitation.

La douche intelligente EcoVea. Photo Reveeco.
La douche intelligente EcoVea. Photo Reveeco.

1. La pomme de douche économe : l’option pas chère et efficace !

Photo Taryn Marie, Creative Commons
Photo Tarynn Marie, Creative Commons

Public visé : tout le monde

Le principe est simple : il suffit de se procurer une nouvelle pomme de douche à débit réduit dans n’importe quelle quincaillerie. Aujourd’hui, le standard des débits d’eau de pommes de douches est de 9,5L/min, bien qu’il existe encore des pommes de douche à débit 14L/min sur le marché.  J’ai testé le passage d’un pomme de douche à débit classique 9,5L /min à une pomme de douche optimale bas débit de 6,6L/min (haute efficacité) : l’utilisation est la même et il n’y a pas de sensation « de faible débit d’eau ». Douche au confort garanti !

De plus, les économies sont très intéressantes : elles peuvent aller jusqu’à... 42 340 litres d’eau sauvés par année, ce qui correspond à 1180 kWh/an (environ 102 $ sur la facture d’électricité annuelle) pour le Québec (1). Et si vous passez d’une pomme de douche débit 14L/min à une pomme 6,6L/min, alors les économies réalisées seront encore plus importantes !

Le prix d’une pomme de douche à faible débit ? De 10 $ à 50 $ selon le modèle et la qualité du produit.

Point forts

Points faibles

  • Economies très importantes  en eau.
  • Economies importantes  en énergie ($$).
  • Faible investissement.
  • Installation rapide et simple.
  • Il n’y en a pas vraiment… il faut juste bien veiller à choisir un bon modèle (peut-être pas le plus bas de gamme) pour garder un débit optimal pendant la douche. Recherchez la certification WaterSense (2) qui  assure un volume d’eau continu au cours des années.

 

(1) Les calculs sont basés sur la consommation d’une famille de quatre personnes prenant une douche quotidienne de 10 minutes à une température de 38°C.

(2) Watersense : cette exigence de l’Environmental Protection Agency (EPA) veille, en plus d’assurer d’un débit d’eau mimine, à ce que les modèles homologués soient pourvus de composantes de qualité (clapet, mécanisme).

D’autres options accessibles et utiles...

  • L’interrupteur de débit : on le trouve sur certaines pommes de douche bien spécifiques. Il permet de stopper l’eau qui coule pendant la douche lors du savonnage par exemple, tout en maintenant la bonne température, ce qui limite le gaspillage.
  • Le mitigeur thermostatique : ce type de robinet permet de sélectionner rapidement la température de l’eau et de prévenir les brûlures en fixant une température maximale.

2. La douche « Géni » spécialement dédiée aux ados !

La douche Géni qui s'arrête au bout de 7 minutes. Photo Géni.
Photo Géni

Public visé :  les parents exaspérés par leurs adolescents qui passent des heures sous la douche…

Voici la nouvelle arme inventée par deux pères de familles de Lévis, Réal Villeneuve et Luc Harvey, pour lutter contre les douches interminables de leurs enfants ados et pré-ados. L’outil magique, baptisé « douche Géni », est une pièce qui s’installe sur n’importe quelle pomme de douche et permet de stopper net la douche après une durée précise (7 minutes pour le modèle québécois). Le mécanisme est simple : un tuyau en laiton chromé, à l’intérieur duquel se trouve une chambre qui se remplit progressivement pendant la douche et ferme la valve après la durée écoulée. Il faut deux minutes à la chambre pour se vider et ainsi pouvoir réutiliser de l’eau, une attente bel et bien dissuasive !

Si le but initial de ce produit est avant tout de répartir plus justement le temps passé dans la salle de bain de chaque membre de la famille, on peut s’amuser à calculer les économies en eau et en énergie réalisées avec la douche « géni » selon le temps habituel que passent vos ados sous la douche :

Durée de la douche sans « Géni »

Gains avec une douche « Géni » de 7 minutes… (1)

 

… en temps

… en eau

… en énergie

15 min

8 minutes

 

76 litres/douche

27 740 litres/an

985 kWh

85 $ /an

20 min

13 minutes

124 litres/douche

45 260 litres/an

1606 kWh

139$ /an

30 min

23 minutes

219 litres/douche

79 935 litres/an

2884 kWh

249 $ /an

(1) Calculs basés sur l’utilisation d’une pomme de douche standard 9,5L/min pour une douche quotidienne à 38°C  pour un enfant, pour la province du Québec.

Le prix de la douche « Géni » ? 80 $ taxes et expédition comprise pour l’Europe (UE), le Canada et les USA.

Point forts

Points faibles

  • Gains en temps, en eau et en énergie.
  • Coût du produit relativement faible et installation facile.
  • La douche « Géni » permet d’arracher plus rapidement les ados de la salle de bains... mais n’est pas l’option la plus économe en eau et en énergie de ce banc d’essai.

3. Le Power-Pipe, pour préchauffer l’eau froide avec la chaleur des eaux usées !

Photo Céline Lecomte pour Ecohabitation
Photo Paola Duchaine pour Ecohabitation

Public visé : personnes sensibles aux enjeux énergétiques, qui souhaitent investir un peu plus et réaliser encore plus d’économies.

Installer un récupérateur de chaleur des eaux usées, aussi appelé « Power-Pipe », est un très bon investissement en termes d’économies d’énergie ! C’est un système simple qui permet de récupérer l’énergie, emmagasinée sous forme de chaleur, qui est libérée et rejetée dans les égouts après une bonne douche chaude. Lors de l’installation d’un Power-Pipe, dont la longueur et le diamètre peuvent varier, on remplace simplement le drain standard d’évacuation des eaux par un drain en cuivre, autour duquel des tubes sont enroulés (un serpentin multitubes en cuivre également). Pourquoi ce matériau ? Parce que le cuivre est un excellent conducteur thermique, très souvent utilisé en plomberie. L’eau propre amenée à la douche pour l’utilisateur remonte verticalement dans le serpentin et est ainsi réchauffée par la chaleur des eaux grises évacuées via le drain principal.

L’économie d’énergie n’est pas des moindres : environ 40 % de l’énergie qui peut être récupérée, ce qui représente une réduction de 20 à 40 % sur la facture énergétique résidentielle annuelle. On évalue l’économie à l’année à environ 1933 kWh dans la région de Montréal pour l’installation d’un Power-Pipe standard (R3-60), ce qui équivaut à une économie annuelle de 167 $ (1).

Le prix du Power Pipe? Sans subventions, entre 500 $ et 1200 $ selon le modèle (variation de tailles). Il faut également compter l’installation, d’environ 300 $. Le retour sur l’investissement se fait entre 2 et 6 ans, mais on peut estimer à environ 5 ans ce dernier pour une famille de quatre personnes (sans compter les subventions).

 

Point forts

Points faibles

  • L’économie majeure d’énergie, et donc l’économie d’argent sur la facture annuelle d’électricité.
  • La durée de vie du produit : entre 30 ans et 50 ans.
  • Le retour sur l’investissement qui est relativement court (en moyenne 5 ans, moins si vous bénéficiez de subventions).

 

  • Le Power-Pipe ne permet aucune économie en eau, il récupère seulement l’énergie.
  • L’installation nécessite l’intervention d’un plombier,  sauf si vous êtes excellent(e) bricoleur(euse).

 

Cliquez pour tout savoir sur l’installation de votre récupérateur de chaleur des eaux grises et connaitre tous les détails techniques.

Et pour tout savoir sur les aides financières, cliquez ici.

(1) Ces calculs sont basés sur une comparaison de 4 douches quotidiennes de 10 minutes avec une pomme de douche 9,5L/min à 38°C sans Power-Pipe, puis après son installation.

 

Power Pipe versus Pommeau de douche économe : le match ! Lorsqu’on compare les économies réalisées entre le passage d’une pomme de douche 9,5L/min à 6,6L/min avec les économies obtenues après l’installation d’un Power-Pipe pour la même pomme de douche 9,5L/min, on observe une différence annuelle de seulement 65 $. Sans prendre en considération le fait qu’une pomme de douche bas débit économise non seulement de l’énergie mais également beaucoup d’eau ! Les petits gestes sont souvent bien plus efficaces et performants que l’on ne le pense ! L’idéal reste évidement de coupler, si on le peut, les différents produits et d’associer l’installation d’un récupérateur de chaleur des eaux grises avec une nouvelle pomme de douche bas débit 6,6L/min… Pourquoi ? Car en implantant le Power-Pipe avec un Low-flow de 6,6 L/min, on obtient une économie annuelle de 127 $, laquelle s'additionne aux économies réalisées en passant de 9,5 L/min à 6,6 L/min (102 $) pour un total de 229 $, tout en économisant beaucoup d'eau...

 

4. La douche intelligente « EcoVéa », ou le nec-plus-ultra de la douche écologique !

Photo Reveeco
Photo Reeveco

Public visé : l’écolo fortuné! Cette douche nécessite un gros investissement financier mais qui va permettre des économies… à long terme.

Un système de douche qui permet de se prélasser longtemps sous une douche bien chaude et confortable? Avec un minimum d’impact sur l’environnement ? C’est possible : une start-up montréalaise, Reveeco,  commence à commercialiser en ce mois d’août 2012 la « douche intelligente » EcoVéa, qui permet le recyclage instantané de l’eau.

Romain Jallon, fondateur, Alexis Lafrance-Boucher (directeur technique) et Wadii Boujendar (directeur ventes et marketing) ont reçu Ecohabitation pour une démonstration dans l’atelier où a lieu l’assemblage, à Saint-Henri.

L’utilisateur doit rentrer manuellement dans la commande électronique (très simple d’utilisation) la température et le débit souhaités. L’eau se met alors à couler à la bonne température, sans cet habituel jet d’eau froide glacée qui sort de notre pomme de douche au réveil… ni aucun risque de brûlure.  Le secret de cette « douche intelligente » réside en fait dans une cellule (une technologie innovante et brevetée) qui va analyser et séparer l’eau en continu.

L’eau sort de votre pomme de douche ; pendant les phases de savonnage, rinçage et si l’eau est souillée, elle est dirigée directement dans le drain d’évacuation des eaux, comme pour une douche classique. En revanche, lorsque l’eau redevient propre (en fin de douche par exemple), elle sera analysée par la cellule, filtrée, traitée aux UV. L’eau que vous recevez est donc propre en tout temps, et permet de rester un long moment sous la douche sans réel « gaspillage ». A noter tout de même qu’une petite quantité d’eau chaude est injectée en continu pour garder la température souhaitée.

On a testé pour vous. Pendant que nous nous lavions les mains avec du savon, l’eau s’écoulait dans le drain d’évacuation. Mais lorsque nous avons laissé couler de l’eau non savonneuse, le débit d’eau qui sortait de ce même drain était quasi nul : l’eau était en train d’être filtrée pour une réutilisation immédiate.

Quelles économies sur notre consommation d’eau et d’électricité ?

Plus la douche sera longue, plus économie d’énergie sur l’eau chaude il y aura…

Temps de la douche

Economies réalisées avec la douche EcoVéa en comparaison avec  une douche classique… (1)

 

…en eau

…en énergie

10 minutes

63 litres/douche

91 980 litres/an

3358 kWh/an

290$/an

15 minutes

108 litres/douche

157 680 litres/an

5694kWh/an

492$/an

20 minutes

152 litres/douche

221920 litres/an

8030kWh/an

694$/an

(1) La comparaison est établie pour une famille de quatre personnes prenant chacun une douche quotidienne de 10 minutes à une température de 38°C avec une pomme de douche standard 9,5L/min, pour la province du Québec.

Bref, une économie potentielle d’environ 25 000 litres d’eau par personne et par an. Le nombre de litres d’eau sauvé est énorme ; le gain financier n’est pas non plus négligeable lorsque l’on habite au Québec, bien qu’il soit encore plus important dans des pays d’Europe où l’eau a un coût important.

Caractéristiques techniques :

  • Une commande électronique : elle remplace les robinets classiques et permet un réglage précis de la température et du débit. Le nec-plus-ultra : la commande indique les économies réalisées en eau à la fin de la douche !
  • Une installation adaptée : le bac de douche EcoVéa s’adapte à n’importe quel type de salle de bain car il peut soit être posé en surface soit encastré dans le sol. Pour le design, quatre matériaux sont offerts (verre, inox, bois et plastique). Côté dimensions, le bac fait 36x36x7,4 po. 
  • Lavage automatisé : après chaque douche, un cycle de lavage se déclenche automatiquement pour laisser un système propre au prochain utilisateur. Pas de stockage d’eau entre deux douches.

Le prix d’une douche EcoVéa, installation comprise? 3000 $. La commercialisation, qui a déjà lieu en Europe, est prévue pour ce mois d’août 2012 au Québec. Si l’on constate que l’économie est en moyenne de 300$/an pour une famille de quatre personnes, alors le retour sur l’investissement est d’environ 10 ans pour le résidentiel.

Point forts

Points faibles

  • Economies majeures en eau.
  • Economies majeures en énergie ($$).
  • Simplicité de l’installation et du système.
  • Confort : aucune variation involontaire de température ou de débit + durée prolongée de la douche.
  • Faible impact environnemental
  • Son coût : très élevé (à partir de 3000 $)
  • Le système entièrement électronique : si une panne majeure de la commande survient pendant la douche... l’utilisateur est coincé. Les concepteurs jurent cependant que ces cas resteront exceptionnels.

 

Intéressés par cette nouvelle technologie ? Tous les détails et les contacts des personnes ressources ici.

Et pour conclure...

Finalement, que ce soit du plus petit geste aux plus grandes interventions, ou en passant par des outils plus ludiques pour contrôler sa consommation d’eau, chacun peut trouver son compte par différents moyens ! La perfection ultime serait bien sûr de combiner tous ces outils : une pomme de douche faible débit, un récupérateur de chaleur des eaux grises intégré à une douche EcoVéa… Sans en arriver jusque là, des petits changements au quotidien dans notre comportement peuvent aider à réduire notre consommation en eau, et ainsi à préserver cette ressource précieuse, tout en diminuant nos factures… Alors, prêts à tenter l’expérience ?

 

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.