Eau et Plomberie

Économiser et recycler l'eau, nos trucs et astuces

Nous vivons au pays des lacs et des rivières, nous pensons que l’eau potable ne manquera jamais... et nous voilà consommant allègrement 400 litres d'eau potable par personne et par jour! C'est plus que la moyenne canadienne, et bien plus qu'en Europe (150 litres en France). Comment faire ?

L'eau et la plomberie
© Creative Commons

Il faut impérativement réduire notre consommation. Même au Québec, la réduction du débit et l'augmentation des rejets polluants sont des menaces qui pèsent sur les cours d'eau. A terme, la consommation excessive risque d'entraîner des pénuries, de déséquilibrer les écosystèmes aquatiques, d'augmenter considérablement les coûts de traitement de l'eau puisque les municipalités devront investir dans des usines à capacité plus grande. Alors, on s'y met? Mieux gérer l'eau dans sa propre habitation, sa cour et son jardin, c’est accessible même aux petits budgets. Assez vite, on peut réduire sa consommation de moitié. Voici quelques... tuyaux.

Robinet
© Céline Lecomte

1. Réduire

  • Prenez l'habitude, et donnez-la aux enfants, de fermer le robinet à plusieurs reprises pendant la douche ou la vaisselle. Limitez les bains. Réutilisez pour les plantes l'eau du pichet non bue pendant le repas. Evitez d'avoir du gazon, ce qui exige un arrosage important, et choisissez des plantes adaptées à la sécheresse.
Robinetterie à faible débit
© Céline Lecomte

 
 

 

Récupération d'eau de pluie
© Céline Lecomte

2. Réutiliser

  • Pour l'arrosage du jardin, rien de mieux qu'un système de récupération d'eau de pluie. Le plus simple consiste à placer un baril juste en dessous de la gouttière!
  • Plus complexe mais écologiquement gagnant, le système de traitement et de réutilisation des eaux grises (linge, vaisselle, douche) pour les toilettes ou l'irrigation du jardin (PowerPipe, avec des subventions). Il nécessite cependant de gros travaux de plomberie. 
Toilettes à compost
© Écohabitation

3. Recycler

  • Vous pouvez installer des toilettes à compost (ou toilettes sèches). Elles n'ont besoin... d'aucune eau, et ne polluent pas les rivières! Il faut bien sûr que le contexte s'y prête (plus facile à la campagne).
  • On peut aussi avoir recours, dans une construction en zone rurale ou péri-urbaine, à un traitement alternatif des eaux usées, qui protège davantage les rivières et cours d'eau (Ecoflo, roseaux épurateurs, Enviro-septique...)

Pensez-y!

Ecohabitation propose une formation intitulée « L'eau et la maison écologique ». Toutes les techniques de récupération d'eaux pluviales ou de réutilisation des eaux grises vous seront expliquées en détail pendant une journée. Vous serez également guidés dans le choix des équipements qui réduisent le débit et le volume de l'eau consommée à la maison ou pour l'irrigation.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.