Eau et Plomberie

1. Une installation septique, c'est quoi?

Bref état de la situation et des composantes des systèmes.

traitement eaux usés individuel
SuSanA Secretariat, sous licence CC
Le traitement est obligatoire, selon la LQE (article 32). Voir le Règlement sur l'évacuation et le traitement des eaux usées des résidences isolées

État de la situation

Les installations septiques individuelles, que l’on retrouve en général en campagne, n’accomplissent qu’une partie du travail et s’appuient, pour la plupart, sur la capacité filtrante du sol pour compléter l’assainissement. Or, cette capacité de filtration du sol varie grandement d’un terrain à l’autre, et la saturation fréquente du sous-sol environnant les champs épuratoires mène inévitablement à la contamination des ressources d’eau souterraines et des cours d’eau qui nous alimentent en eau potable.

Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs systèmes de traitement des eaux usées qui répondent à ces problématiques. 

PETIT LEXIQUE : POUR DÉMÊLER LES DIFFÉRENTES APPELLATIONS

EAUX USÉES : Ensemble des eaux qui sortent de la maison. Elles incluent l’eau rejetée par la chasse des toilettes, les éviers de cuisine et de salle de bain ou encore la douche ou la baignoire.

EAUX VANNES, NOIRES : Proviennent uniquement des toilettes (chasses).

EAUX GRISES : Déversées des éviers, douches et bains, laveuse ou lave-vaisselle. Elles sont plus ou moins graisseuses, savonneuses, chargées en fibres textiles ou en résidus de lessive ou de cuisine.

EAUX DE PLUIE : Issues des toitures ou qui tombent directement sur le terrain. Pour un système individuel, les eaux de pluie ne doivent jamais se retrouver dans l’installation de traitement. 

 

Composition d'un système de traitement

Julia Chartier pour Écohabitation

Une installation septique est composée de plusieurs éléments. Premièrement : la fosse septique. Ce niveau primaire de prétraitement sert à séparer les solides des liquides, à amorcer la décomposition des contaminants et à éliminer les matières solides (graisses et boues).

En plus de la fosse, on retrouve généralement ces différentes composantes dans les systèmes de traitement :

  • Champ d’épuration, puits absorbant ou filtre à sable (niveau secondaire) : à ce niveau, le traitement se fait via la biodégradation de la matière organique, ce qui permet la réduction des matières en suspension et de la pollution carbonée.
  • Filtre hautement performant (niveau secondaire avancé) : le traitement ici est semblable au précédent, mais plus performant.
  • Traitement UV ou massif filtrant (niveau tertiaire) : ce niveau vise une réduction de la charge en phosphore et/ou la désinfection (élimination des coliformes et bactéries).

Le choix des différents éléments de traitement, du dispositif d’évacuation et de traitement des eaux dépendent de différents paramètres :

  1. Capacité du dispositif nécessaire et niveau de traitement requis (selon le nombre de chambres à coucher)
  2. Caractéristiques et potentiel du sol (topographie, pente, niveau de perméabilité, niveau des eaux souterraines et du roc)
  3. Superficie disponible

Tous les détails dans les pages qui suivent...


Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.