Chauffage Climatisation Énergies

Le récupérateur de chaleur des eaux grises (RCEG) : comment ça marche ?

Zoom sur cette mesure performante et durable pour les habitations.

Le récupérateur de chaleur des eaux grises (RCEG)
Photo Paola Duchaine pour Écohabitation

Le fonctionnement

Le principe est simple: lorsque l’on prend une douche, l’eau « grise » - toute l’eau sortie du pommeau de douche - est évacuée par un drain de cuivre. Elle forme une fine pellicule sur sa paroi.

En même temps, l’eau froide en provenance du réseau municipal circule dans un serpentin, également en cuivre, enroulé autour du conduit d’évacuation. Cette eau va absorber une partie de la chaleur de l’eau chaude évacuée. Elle arrive déjà préchauffée dans le chauffe-eau et/ou dans l’alimentation en eau froide selon le type de configuration.

Le récupérateur de chaleur des eaux grises (RCEG)
© Solénove Énergie Québec inc.

Cette chaleur récupérée diminue la charge que l’on demande au chauffe-eau et représente l’énergie que l’on ne paiera pas. Par contre, cette technologie ne permet pas de stocker la chaleur. Les économies se feront seulement si une demande en eau chaude (mélangée avec un peu d’eau froide) se fait simultanément avec un rejet d’eau chaude au même endroit et passant dans l’appareil, comme dans le cas de l’utilisation de la douche. Ça ne fonctionne pas pour un bain, puisque la demande et l’utilisation ne sont pas simultanées, ni pour le lave-vaisselle ou la laveuse par exemple, qui ne tirent pas d’eau en même temps qu’ils l’évacuent.

Un avantage collatéral qui découle de son utilisation est que le chauffe-eau peut alors être de plus petite capacité, réduisant du coup ses pertes dans l’air ambiant (une plus petite capacité se traduit par une plus petite surface en contact avec l’air) et diminuant l’espace requis pour le chauffe-eau. Par contre, la pose d’un appareil sous une douche ne permet pas de récupérer la chaleur des autres sources d’eau chaude, tel que le lave-vaisselle. Il faudrait pour cela un autre dispositif ou une autre configuration d’installation. À voir avec votre installateur.

Le récupérateur de chaleur des eaux grises (RCEG)
© Solénove Énergie Québec inc.

Où peut-on installer des récupérateurs de chaleur ?

Les RCEG peuvent s’installer dans tous les types de bâtiments où l’eau chaude est évacuée simultanément avec une demande en eau chaude. Le seul inconvénient est qu’il est nécessaire d’avoir accès à l’étage du dessous car le système est installé sous le drain de la douche et peut mesurer plus d’un mètre.

On les retrouve dans les constructions suivantes :

  • Les maisons individuelles et les immeubles à plusieurs logements.
    • Les bâtiments commerciaux ou institutionnels comme les écoles, les hôpitaux, les casernes, les centres sportifs, les restaurants, les hôtels, etc.
    • Les industries consommatrices d’eau chaude principalement les industries agro-alimentaires et de pâtes et papier.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.