Santé Entretien et Qualité de l'air

Le système de ventilation mécanique: en avez-vous besoin dans votre maison ?

Qu’est-ce que la ventilation mécanique? Est-elle vraiment nécessaire? À quel point est-elle efficace? Voici toutes les réponses.

Le système de ventilation mécanique: en avez-vous besoin dans votre maison
© bluebus, licence CC.

La ventilation mécanique, qu’est-ce que c’est ?

C’est tout dispositif équipé d’au moins un moteur permettant l’évacuation d’air vicié et/ou un apport forcé en air frais. Plusieurs types existent, de la simple hotte de cuisine au ventilateur récupérateur de chaleur. Ces appareils permettront un échange d’air de façon continue ou intermittente.

Les avantages:

  • Il n’est plus nécessaire de se soucier d’ouvrir les fenêtres pour assurer une bonne aération. Un avantage important durant l’hiver, et qui limite les infiltrations de pollen et de poussière pour ceux qui y sont allergiques.
  • Les résidents ont un meilleur contrôle sur l’évacuation des polluants (incluant l’humidité dans une certaine mesure) et donc une plus grande maîtrise de la qualité de l’air intérieur.
  • L’air neuf se propage de manière égale dans toutes les pièces de la maison selon la configuration du réseau de conduits.
  • Une ventilation équilibrée ne créera pas de dépressurisation et garantie une meilleure protection aux infiltrations de gaz nocifs naturels ou provenant des appareils de combustion, comme le radon et le CO.

En avez-vous besoin ?

Pour les maisons neuves, c’est obligatoire. On constate qu’encore trop de gens comptent sur des ventilateurs d’extraction ou l’ouverture de fenêtres dans des maisons alors que ce n’est plus suffisant. Déjà en 1989, une étude avait conclut que la majorité des enveloppes des maisons construites au Canada ne permettaient pas suffisamment d’infiltration d’air[1].

Pour ceux qui habitent dans un bâtiment plus ancien, certains signes démontrent que vous avez besoin de ventilation mécanique. Si vous sentez une odeur en entrant à l’intérieur de votre résidence après plusieurs heures d’absence, il vous faut une ventilation plus efficace.

Vos fenêtres sont embuées? C’est que le taux d’humidité est trop élevé. Un système de ventilation  l’évacuera pour éviter le développement de moisissures.  Le taux d’humidité idéal se situe entre 40% et 60%. En dehors de cette marge, vous exposez votre famille aux dangers énumérés dans l’image ci-dessous.

Effets indirects de l’humidité sur la santé, d’après Arundel et al., 1986
Effets indirects de l’humidité sur la santé, d’après Arundel et al., 1986

Vous pouvez aussi demander à un professionnel de faire un test d’infiltrométrie qui donnera le nombre de renouvellements d’air par heure dans votre maison. La limite inférieure est d’environ 6 CAH à une pression de 50 Pa. En dessous de cette valeur, la ventilation naturelle ne suffit plus.

À quel point les systèmes de ventilation mécanique sont-ils efficaces pour améliorer la qualité de l’air?

Comme décrit précédemment, la ventilation influe sur la santé des habitants. Elle diminue les risques de maladies respiratoire tels l’asthme, le cancer du poumon, les allergies, etc.

Une ventilation adéquate est d’autant plus essentielle chez les enfants, car leur rythme de respiration est deux fois plus élevé que chez l’adulte. Une étude a été effectuée sur de jeunes enfants dans la région de Qikiqtaaluk, au Nunavut. C’est à cet endroit qu’on relève le plus haut taux d’hospitalisation infantile à travers le monde pour infections respiratoires. Elles sont causées, entre autre, par un manque de ventilation dans les habitations. Six mois après l’installation de ventilateurs récupérateurs de chaleur dans un échantillon de 68 maisons, le taux de CO avait diminué de 33% et une réduction significative des symptômes a été observée chez les petits atteints de ces infections.

Ventiler réduit les taux d’humidité et de concentration de particules fongiques en suspension dans l’air. Certains appareils possèdent même des capteurs d’humidité prévenant les problèmes de moisissures. La ventilation sera automatiquement adaptée si le taux d’humidité augmente, particulièrement dans la cuisine ou la salle de bain. Les VRC sont habituellement munis de commutateurs dans ces pièces que l’on active lorsque l’on fait la cuisine ou au moment de prendre une douche. Mais attention, si le taux est naturellement trop élevé, il vaut mieux régler le problème à la source en étanchéisant mieux l’enveloppe de la maison.

On retrouve dans les appareils des filtres empêchant les polluants extérieurs de pénétrer dans la maison. Les meilleurs filtres sont les HEPA (High Efficiency Particulate Air). Les systèmes qui en sont équipés empêchent 99,97% des particules d’entrer dans la maison, dont les infiltrations de pollen au printemps et en été. Et ils filtrent même la fumée!

Peu importe le système de ventilation que vous possédez ou que vous choisirez, il est essentiel qu’il soit installé selon les directives du fabricant, de l’utiliser et de l’entretenir d’une manière adéquate.

Finalement, sachez qu’une thermopompe ne sert qu’à transmettre la chaleur entre l’air extérieur et l’air intérieur, bref au chauffage ou à la climatisation. Même si elle possède un filtre à air, elle ne remplace en rien un système de ventilation mécanique.

[1] Institut national de santé publique du Québec, 'La Ventilation Des Bâtiments D'habitation: Impacts Sur La Santé Respiratoire Des Occupants', 2006), p.11

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.