Consultants Écohabitation

Bâtiment durable: comment accélérer la transition?

Le monde du bâtiment durable est en ébullition: les experts nourrissent la réflexion et amènent des solutions concrètes, l'industrie est en plein essor, les particuliers passent à l'action et les Villes et municipalités s'engagent. Le point sur un secteur qui a de l'avenir.

Bâtiment durable: comment accélérer la transition?
© CMHC-SCHL

Cet automne, le bâtiment durable est au centre de bien des discussions. Il faut dire que les avantages qu'il présente convainquent facilement: durabilité, conception intégrée, économies d'énergie, confort, bien-être... Outre les bénéfices pour ses occupants et ses propriétaires, ils représentent une solution pour lutter contre les changements climatiques, un outil pour minimiser la dépendance aux énergies fossiles, un atout pour les municipalités et la clé pour bâtir des collectivités plus résilientes et plus saines. Experts du secteur et gouvernements l'ont compris: il faut miser sur le bâtiment durable.

Constructions LEED®: des chiffres éloquents

© Conseil du bâtiment durable du Canada et The Delphi Group, 2016

La certification LEED® joue un grand rôle dans la diffusion des pratiques durables dans le secteur du bâtiment, tant commercial, institutionnel que résidentiel. Elle est aussi un bon moyen d'avoir une idée précise de l'ampleur du mouvement: la pénétration du marché de la construction de la certification est en nette augmentation depuis le début des années 2000. Un rapport du Conseil du bâtiment durable du Canada et The Delphi Group réalisé cette année, Le bâtiment durable au Canada, évaluer les impacts et les opportunités sur le marché, démontre l'évolution de la part de bâtiments durables certifiés LEED sur le marché au Canada.

 

Pour le secteur résident, Évaluations Écohabitation, le fournisseur de service officiel de la certification LEED pour les habitations au Québec, révèle que le Québec est chef de file de la certification LEED® pour les habitations au Canada. Ce rang est vérifié en termes de d’unités certifiées par province et par 100 000 habitants. La province avait certifié en février dernier le plus grand nombre d’unités résidentielles au pays: on compte au Québec 1333 maisons et condos certifiés.

© Évaluations Écohabitation

L'avance de LEED® habitations que le Québec détient sur le reste du Canada est d’autant plus remarquable que la culture et la conscience environnementales y sont vraisemblablement plus développées dans l’Ouest canadien notamment en Colombie britannique où l’on enregistre seulement 158 unités certifiées.

Cette réussite est le fruit du leadership et du travail promotionnel d’Évaluations Écohabitation mais aussi de tous les entrepreneurs, promoteurs et décideurs publics convaincus des bénéfices environnementaux, économiques et sociaux d’une certification LEED®. Voyant le succès et les avantages de la certification, certaines municipalités (comme Orford, Sainte-Martine, Gatineau) ont adopté des incitatifs fiscaux pour les acheteurs de maisons LEED®. 

 

L'avenir du bâtiment durable: comment accélérer la transition ?

Ce mardi 15 novembre, la Maison du développement durable a rassemblé des experts du Conseil du bâtiment durable du Canada section Québec, d'Écobâtiment, de la Société québécoise des infrastructures (SQI) et d'Écohabitationce dans un panel «Le bâtiment durable : comment accélérer la transition ?». Animé par le sociologue et consultant Bruno Demers, le panel visait à faire le point sur les principales avancées et les nouveaux courants du bâtiment durable au Québec depuis cinq ans (volet rétrospective) puis à cibler les principaux défis et les solutions à mettre en place pour accélérer la transition vers des bâtiments plus écoresponsables (volet prospective).

Parmi les enjeux abordés par les panélistes, notons la santé et le confort des usagers du bâtiment, le recyclage des bâtiments, leur impact global, les technologies de pointe, le retour à l'essentiel, les donneurs d'ouvrages publics et la prise en compte du cycle de vie.

Pour Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation, « ce n'est pas seulement les bonnes pratiques de construction qui comptent, c'est surtout la localisation des nouvelles constructions qui déterminera l'impact environnemental globale des bâtiments. La grande majorité des pieds carrés qui seront là en 2050 sont déjà construits. Il est temps de porter notre attention vers l'amélioration de nos bâtiments existants », a-t-il remarqué.

« La gravité des impacts des perturbations climatiques sur nos sociétés ne nous permet plus de nous limiter à une position strictement défensive. Les bâtiments écoresponsables font nécessairement partie d’une stratégie proactive de prévention et d’adaptation », a rappelé M. Sicotte, architecte, directeur, Direction de la planification stratégique de la Société québécoise des infrastructures. Pour savoir tout ce qui s'est dit lors de ce panel, visionnez la vidéo de l’événement, disponible en ligne sur le site de la Maison du développement durable.

La diffusion de l'expertise chez les concepteurs et les constructeurs, la multiplication des règlementations et incitatifs à la construction et la rénovation durables et la sensibilisation des donneurs d'ouvrage professionnels et particuliers au développement durable présagent une avancée du bâtiment durable encourageante. Mais le secteur s'entend à souligner que c'est le leadership politique et le changement culturel en matière d'habitation qui seront déterminants pour l'amplification du phénomène. Un engagement de tous les instants pour Écohabitation et ses partenaires du bâtiment durable!

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.