Électricité Éclairage Électroménager

La Chine investit massivement dans l'énergie solaire

La Chine investit massivement dans l'énergie solaire

Depuis le 1er janvier 2011, les énergies renouvelables sont officiellement inscrites dans le nouveau plan quinquennal de l'économie chinoise. La Chine devrait continuer à investir massivement dans le secteur, via une subvention de 300 milliards d'euros. Les Etats-Unis ont porté plainte auprès de l'OMC pour dénoncer le protectionnisme chinois.

 
Si la France a réduit la voilure sur l’énergie solaire, la Chine, en revanche, accélère. Premier producteur mondial de panneaux solaires avec plus de la moitié de la production mondiale de cellules photovoltaïque (capteur solaire photovoltaique), la Chine est aussi de plus en plus un consommateur d’énergie propre. Le marché du capteur solaire photovoltaique domestique a ainsi augmenté de 50 % en 2008 et on estime qu’une maison sur dix est pourvue d’eau chaude solaire dans le pays.
La part du renouvelable dans le mix énergétique chinois devrait ainsi passer de 7% à 15% d'ici 2020. Objectif final : 40 % d’énergie renouvelable produite en Chine d’ici 2040.
 
Un objectif ambitieux mais qui s’explique par deux raisons principales : d’abord réduire la pollution dont les effets néfastes provoquent de plus en plus de contestation sociale ;  ensuite, réduire sa dépendance aux importations, notamment de gaz et de pétrole. La Chine importe actuellement 50% de son pétrole et ce pourcentage pourrait atteindre 75% en 2050. Sans compter que le charbon, particulièrement polluant, constitue toujours 70% du mix énergétique chinois.
 

Première centrale électrique à combiner les énergies solaires et éoliennes

Si le développement du nucléaire et des centrales hydroélectriques est lent et coûteux, l’éolien et le solaire en revanche ont beaucoup d’atouts. La Chine a pour elle une véritable industrie verte, capable de produire des panneaux solaires beaucoup moins chers que les autres, sans compter de vastes espaces désertiques, notamment dans les plaines de Mongolie intérieure. C’est là que se dresse depuis quelques semaines la dernière trouvaille des ingénieurs chinois : une cheminée gigantesque posée sur un tapis de silicium. Il s’agit de la première centrale électrique à combiner les énergies solaires et éoliennes. La centrale va produire 400 000 kmh électricité par an, ce qui permettra d’économiser l’équivalent de 100 tonnes de charbon et 900 tonnes d’eau, par rapport à une centrale thermique traditionnelle.

 

Pour lire la suite : www.novethic.fr/la_chine_investit_massivement_dans_energie_solaire...

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.