Formations

(Faire) construire sa maison écolo: les 6 étapes de planification à ne pas manquer

Parce qu'improviser ne doit pas être une option, passez du rêve à la réalité sans embûche ni mauvaise surprise.

(Faire) construire sa maison écolo: les 6 étapes de planification à ne pas manqu
(Faire) construire sa maison écolo: les 6 étapes de planification à ne pas manquer. Photo CC0 Licence

Vous avez le projet fou, mais oh combien inspirant d’une maison écologique? Vous avez beaucoup d'idées et vous voyez grand? C'est un beau départ! Mais sachez que plusieurs pièges vous guettent… Car même les meilleurs peuvent faire des erreurs de jugement, dépasser leur budget ou oublier un élément décisif de planification. Écohabitation vous livre six conseils à suivre absolument pour réussir votre projet!

1. Faire un budget et un échéancier réalistes

Planifier, planifier et encore planifier. C’est la leçon numéro pour un projet réussi! Il est impératif de faire un budget et un échéancier de projet pragmatiques. Même les pros ont tendance à sous-estimer les coûts et la durée d’un projet. Allez chercher l’avis de plusieurs professionnels et étalez votre budget sur l’échéancier afin de pouvoir prévoir les embûches et éviter les surprises.

« Par expérience, une bonne marge d’erreur, jusqu’à 20%, c’est la règle pour éviter que ça vire au cauchemar. », explique Emmanuel Cosgrove, directeur général d’Écohabitation. Et en passant, ça s’applique aussi aux projets de rénovation!

Faire un budget et un échéancier réalistes
Licence CC0

2. Prendre le temps d’économiser

Se construire ça prend des sous, beaucoup de sous. Avant de plonger, assurez-vous d’avoir économiser à la hauteur du projet. Si vous êtes locataire, soyez sûr d’avoir les reins assez solides pour ne pas être pris à court de fonds à mi-projet.

N’agissez pas dans l’urgence! 

3. Miser sur une superficie raisonnable appropriée à son budget

Vous avez des aptitudes manuelles et aimez manier la scie et le marteau? Vous vous dites: si je construis moi-même et avec tous les contacts que j’ai dans le domaine de la construction, je vais économiser donc je peux me permettre de construire plus grand… Attention, c’est l’erreur typique!

Il est faux de croire que l’option de se construire soi-même soit forcément économique. Celle-ci requiert un temps d’apprentissage important et peut peser financièrement (voir le point un: étalement des travaux dans le temps) de manière significative.

En effet, les statistiques démontrent que les Québécois construisent toujours plus grand, trop grand. Et ce malgré la tendance des micro-maisons!

Évaluez vos besoins réels et faites-vous conseiller par votre concepteur ou votre architecte. Ne faites pas la gaffe de perdre de l’argent pour des espaces inutilisés.

4. Avoir des plans et des choix de matériaux détaillés

Ce facteur est déterminant pour la réussite du volet écologique de votre projet. Soyez très détaillé dans votre vision et planifiez tout en détails. Entourez-vous de gens d’expérience et informez-vous par exemple en regardant du côté de nos fiches techniques et guides.
Ne laissez jamais la place au flottement ou à l’incertitude avec vos interlocuteurs artisans et entrepreneurs. Ne soyez pas bornés dans votre vision, mais exprimez celle-ci de manière claire et précise. Vos interlocuteurs ne lisent pas dans vos pensées. Ceux-ci doivent s’engager clairement sur un calendrier et un budget, tout doit être écrit noir sur blanc, et signé.

Il est recommandé de dresser une liste très précise des matériaux nécessaires, avec leur prix et le nom du magasin. Ne laissez pas le magasinage comme activité de dernière minute. La disponibilité des produits est toujours un problème.

Acheter soi-même peut être une option, mais un entrepreneur général bénéficie souvent de tarifs préférentiels et d'une connaissance due à son expérience.

Avoir des plans et des choix de matériaux détaillé
Licence CC0

5. Déménager (seulement) quand la finition intérieure est complétée

Tous les contacteurs vous le diront, les retards de livraison et les dépassements de budgets sont monnaie courante. Il se peut très bien que vous ne puissiez pas emménager à la date que vous aviez préalablement envisagée. Prévoyez une période tampon afin de permettre de finaliser le chantier et un déménagement plus en douceur.

« Mon bail est fini, on déménage ! », cette phrase, notre équipe l’a souvent entendue. C’est d’ailleurs la décision que plusieurs prennent, même si le projet est toujours en chantier. Avant d’emménager, nous recommandons que l’aire de vie principale soit entièrement complétée, jusqu’à la dernière couche de peinture. Évitez de vivre dans un entre-deux ou encore dans un projet étape par étape ; « Je vais finir la coquille et après je ferai la finition de la cuisine et après je ferai la salle de bain, etc.»

« Par expérience, c’est tout sauf agréable de vivre dans un espace à moitié fini, surtout avec toute la petite famille. » Emmanuel Cosgrove, directeur d'Écohabitation.

Un projet incomplet peut rapidement devenir un casse-tête logistique. Il est fort à parier que vous ne finirez jamais la finition intérieure, souvent par manque de temps ou de fonds. C’est aussi une source importante de stress et de tensions. On ne veut pas avoir à finir la maison dans l’urgence lorsque vous déménagerez ou vendrez!

Crédit: Philippe Berndt, Unsplash

6. Faire équipe avec Écohabitation

Vous l'aurez bien compris, cette étape est optionnelle! Mais ce pourrait être un choix qui pourrait vous rendre bien des services! Et vous permettra d'éviter de nombreuses encombres. Si on est bien préparé, on s'assure la réussite et on sait mieux réagir en cas d'imprévus! Profitez de l'expérience et l'expertise qu'Écohabitation a acquises depuis près de vingt ans déjà!

Pour coller aux besoins de ceux qui veulent construire ou faire construire une maison écologique, l'équipe d'Écohabitation a conçu une formation sur mesure. La formation se déroulera sur 4 fins de semaines, réparties sur 4 mois entre février et mai 2018, en suivant du début à la fin les étapes d'un projet de maison écologique. Voilà ce que vous pourrez accomplir en participant:

  • choisir un terrain adapté et le type de construction écologique qui vous convient
  • faire les bons choix pour tenir votre budget
  • viser la haute performance énergétique avec une composition de mur, des fenêtres et systèmes mécaniques optimaux pour votre budget
  • faire vos listes de matériaux écologiques qui feront toute la différence
  • envisager (et peut-être adopter) le photovoltaïque
  • finaliser la planification de manière pragmatique, accompagné de nos experts en évaluation de projets résidentiels.

La formation Ma Maison neuve écologique: le parcours, c’est la clé pour un projet de construction réussi. 

Découvrez la formation

** Profitez du tarif spécial d'automne:

1095$ au lieu de 1495$**

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.