Certification LEED

Première canadienne : congé de taxes pour les maisons LEED, à Sainte-Martine

Maison de Benoît Lavigueur

Une maison verte c'est payant...

 

Non seulement pour son propriétaire mais aussi pour toute la collectivité. C'est ce qu'a bien compris l'équipe municipale de Sainte-Martine, en Montérégie. Celle-ci a adopté en automne dernier un règlement qui accorde une subvention équivalente à un an de congé de taxes à toute personne qui y construit une maison écologique certifiée LEEDMC for Homes, quel que soit le niveau de certification atteint (argent, or ou platine).

 

Ce geste pourra paraître noble et généreux aux néophytes... En fait, il est très bien calculé car une municipalité a tout à gagner à inciter la construction durable sur son territoire. D'ailleurs, le comité de l'environnement de Sainte-Martine, à l'origine de l'idée, n'a pas eu à argumenter longtemps pour que la résolution soit votée à l'unanimité par le conseil municipal explique Sylvain Legault, le Président du Comité. L'idée a germé au début de l'été quand Benoît Lavigueur est venu présenter son projet de maison écologique au Comité. Il était alors évident pour M. Legault qu'il fallait trouver un moyen de multiplier ce type de maisons qui sont moins lourdes pour la collectivité que des maisons classiques. "Nous nous sommes alors préparé à présenter le projet au conseil municipal : nous voulions leur faire comprendre tous les avantages que Sainte-Martine aurait à inciter la construction verte.

 

Finalement, on s’est un peu trop cassé la tête car le conseil a tout de suite été convaincu du bon sens du projet". Sainte-Martine s’est toujours montrée en avance en matière d’environnement : c’est une des premières municipalité à instaurer le recyclage, puis le compostage municipal, elle a aussi reçu plusieurs prix Phoenix de l’environnement. Ainsi, le conseil municipal était prêt à franchir une étape supplémentaire et à attribuer une subvention pour les maisons écologiques.

 

De plus, l’usine de traitement des eaux de Sainte-Martine atteint presque sa capacité maximale. Pour le maire, M. Candeau, des travaux pour agrandir sans cesse la capacité de traitement seraient vains : mieux vaut investir dans des actions pour réduire la consommation d’eau. En ce sens, accorder une subvention aux maisons certifiées LEED for Homes est un investissement modeste pour la collectivité avec des gains importants à long terme. Car justement, construire durable agit à deux niveaux sur la gestion des eaux : réduction de la consommation jusqu'à 50 % et gestion des eaux pluviales sur les terrains privés. Pour la collectivité, cela équivaut à réduire la taille des infrastructures de traitement des eaux potables et usées et à limiter les risques d'inondation lors des fortes pluies. Le programme LEED for Homes favorise aussi la densification urbaine, c’est à dire la construction à proximité de sites déjà développés et des infrastructures (routes, lignes électrique, égouts et aqueducs) existantes. À contrario, il décourage l’étalement urbain qui augmente la pollution due au transport, la destruction de boisés, la perte de terres arables et les coûts associés au prolongement des infrastructures. Pour une collectivité, soutenir le programme LEED for Homes devient alors synonyme de meilleure utilisation de l'espace, d'optimisation des réseaux et de réduction de leurs coûts d'entretien.

 

De plus, les maisons certifiées LEED for Homes favorisent la qualité de vie de tout leur voisinage. Par exemple, elles contribuent à la diminution des îlots de chaleur urbains en réduisant les espaces normalement asphaltés, en privilégiant le développement de jardins et de couverts végétaux ou encore en préférant des toitures de couleur claire. Les produits de construction locaux y sont également mis de l'avant, et la terre extraite pour les besoins du chantier est toujours réutilisée sur place...

 

Tous ces efforts minimisent les émissions de gaz à effets de serre et font gagner des crédits carbone à la municipalité! Enfin, la gestion des déchets occupe une grande place dans le programme: recyclage et récupération sont de mise, faisant fondre comme neige au soleil le budget de la municipalité consacré à la collecte et au traitement des ordures. Pour l'instant, Sainte-Martine est la seule municipalité canadienne à offrir des avantages financiers aux projets certifiés LEED for Homes.

 

Espérons que cette initiative montrera la voie à suivre à bien d'autres collectivités comme cela se voit aux Etats-Unis : nombreux y sont les projets de construction verte exemptés de taxes ou éligibles à des subventions. Par exemple, l’État complet du Nouveau Mexique a instauré un programme d’exemption de taxes pour les maisons certifiées LEED. Son enveloppe annuelle de 5 millions de dollars permet d’attribuer des sommes généreuses selon le niveau de certification LEED atteint. Au Québec, même si la construction verte séduit, rares sont ceux qui franchissent le pas. Un virage vert massif dans le secteur de la construction passe donc nécessairement par un engagement des collectivités à tous les niveaux : municipal, régional, provincial et fédéral. Celles-ci ont le pouvoir de stimuler le marché de la construction verte...

 

Ce faisant, elles profiteront de nombreux avantages elles aussi : un bel exemple de partenariat "gagnant-gagnant"!

Quelques caractéristiques des maisons certifiées LEED for Homes
  • Implantation privilégiée de la maison à proximité de sites déjà développés et d’infrastructures existantes (routes, lignes électrique, égouts et aqueducs).
  • Utilisation de produits de construction locaux.
  • Réutilisation sur place de la terre extraite pour les besoins du chantier.
  • Recyclage et récupération des matériaux de construction.
  • Favorisation du compostage.
  • Récupération des eaux pluviales.
  • Équipements économes. (eau, énergie)
Conséquences avantageuses pour les municipalités
  • Optimiser l’espace
  • Limiter l’étalement urbain
  • Réduire la pollution due au transport
  • Limiter la destruction de boisés et la perte de terres arables
  • Réduire les coûts associés au prolongement des infrastructures
  • Optimiser les réseaux et réduire leurs coûts d'entretien
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre
  • Obtenir des crédits carbones
  • Favoriser les emplois à un niveau local
  • Améliorer la qualité de l’air
  • Réduire les coûts consacrés à la gestion des déchets
  • Réduire les besoins en capacité des usines de traitement des eaux
  • Limiter les risques d’inondation

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.