Ressources Magasiner et trouver

Voici Celsius, l’Igloo solaire!

Un igloo solaire, une proposition complètement farfelue, mais plus logique qu’on pense. Une création de l’équipe L. McComber – architecture vivante, spécialement pour l'Igloofest de Montréal.

Igloofest: voici Celsius, l’Igloo solaire de l’équipe L. McComber!
© Raphaël Thibodeau

Qui aurait pensé à un igloo qui se chauffe avec la chaleur du soleil? Pas très intuitif comme proposition… C’est pourtant ce qu’est Celsius, l’igloo solaire que vous pouvez visiter gratuitement à la désormais célèbre Igloofest, au Vieux-Port de Montréal, jusqu’au 19 février!

Voici quelques questions posées par Écohabitation (Éco) à son concepteur, Laurent McComber (L. McC.).

Éco: Cette idée saugrenue, ça vient d'où?

L. McC.: Avec six autres firmes d’architecture et de design, nous avons été invités par Igloofest à construire une des sept installations du Village Nordik, représentant notre vision d’une habitation hivernale temporaire. L’idée a émergé en équipe à travers une série d’échanges. Nous souhaitions créer un espace calme et silencieux pour échapper au brouhaha de la ville et du festival. 

Éco: Celsius, l’igloo solaire c’est quoi exactement?

L. McC.: Celsius, c’est une réinterprétation contemporaine de l’abri inuit traditionnel. L'énergie solaire est utilisée pour chauffer et éclairer l’igloo naturellement.

© Raphaël Thibodeau

© L. McComber – architecture vivante

 

Éco: Peux-tu nous décrire l’igloo?

L. McC.: L’extérieur forme un cube noir mat fait d’une charpente légère en bois couverte d’un pare-air noir ultra étanche, qui absorbe les rayons du soleil. En contraste, l’intérieur entièrement blanc reprend la forme traditionnelle et très efficace de l’igloo. Il est composé d’une fine structure d’acier emballée d’une toile blanche. 

 

Éco: La notion de contraste semble être au cœur de l’œuvre ? 

L. McC.: Oui. En entrant dans l’installation, on passe du noir au blanc, du froid au chaud, du bruit au silence. L’ambiance intérieure est chaleureuse. Elle ressemble à celle d’une yourte compacte, ce qui est radicalement différent de la perception que l’on a de l’extérieur, plus froid, plus vibrant.

Éco: Parle-nous de cette ambiance intérieure.

L. McC.: L’installation cherche à reproduire l’effet apaisant de l’intérieur d’un igloo qui invite à l’introspection voir à la confidence. Il est fascinant de constater qu’une supère isolation réalisée avec des techniques et des matériaux contemporains agit non seulement sur  la performance, mais également sur le confort et le bien-être.

© L. McComber – architecture vivante

 

Éco: Peux-tu nous dire quelques mots sur l’isolation?

L. McC.: L’igloo est isolé du bruit et du froid par un épais manteau de 10 000 lbs de vêtements récupérés gracieusement prêtés par Renaissance pour l’évènement.  Le secret de la performance réside dans l’étanchéité et la continuité du pare-vapeur (intérieur) et du pare-air (extérieur).

Celsius, l'igloo solaire de L. McComber – architecture vivante / isolation
© Raphaël Thibodeau

 

Éco: Comment est utilisée l'énergie du soleil?

L. McC.: Encastrés au mur sud, les panneaux chauffe-air captent la chaleur du soleil le jour et la stockent dans un banc qui radie son énergie le soir. Au toit, des cellules photovoltaïques chargent des batteries qui alimentent l’éclairage zénithal (puits de lumière au sommet) et l’affichage extérieur en néon DEL à la tombée du jour.

© L. McComber – architecture vivante

 

Éco: Cet abri est-il une première au Québec ?

L. McC.: Il existe de nombreux projets solaires déjà construits au Québec. Ce sont presque toutes des résidences privées. L’originalité de ce projet est qu’il s’agit d’une installation artistique ouverte au public. Réalisé avec des moyens limités et grâce à l’aide de plusieurs partenaires, c’est un projet expérimental. L’objectif était de sensibiliser la population et démontrer le potentiel de l’énergie solaire en climat nordique.

Éco: D’où le nom du projet Celsius ?

L. McC.: Oui! Cela fait honneur à notre idée de base qui était d’offrir un environnement intérieur chauffé naturellement en contraste avec le froid glacial de l’extérieur. L’écart de température se mesure justement en degré Celsius.

© Raphaël Thibodeau


Allez voir de votre propres yeux Celsius sur le site de l’Igloofest au Quai Jacques-Cartier du Vieux-Port de Montréal jusqu’au dimanche 19 février prochain. Et si vous en êtes sous le charme, comme nous, votez Celsius pour votre installation favorite! #igloomoment

Pour en savoir plus :

Voici les partenaires qui ont contribué au projet:

ECOSOLARIS - Chauffe-air / photovoltaïque, RENAISSANCE MONTRÉAL - Vêtements isolants, BATTERIES EXPERT - Batteries électriques, SOLABEC DISTRIBUTION - Éclairage naturel, RICHPORTER LIGHTING - Éclairage DEL, MC2 ENERGIE - Stockage thermique, GROUPE LETTRA - Affichage, ÉCOHABITATION – Diffusion, GUILLAUME GARANT – Menuiserie, GROUPE ÉCO CONSTRUCTION - Conseil

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Mardi, 21 March, 2017 - 08:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.