Entrepreneurs

Le chantier : entrepreneur, autoconstruction ?

Votre plan est achevé. Votre maison (ou la partie à rénover ou construire) sera donc éco-conçue. Qui choisir, de qui s’entourer pour que le chantier se déroule (presque) comme sur des roulettes ? Voici les différentes possibilités.

Le chantier : entrepreneur, autoconstruction
© Bala structures

Dans tous ces cas de figure, vos convictions écolos peuvent être (presque toutes) respectées, et votre sérénité (relativement) assurée... Il suffit de déterminer le niveau d'implication qui vous convient le mieux, en fonction de votre expérience et de votre motivation.

1. Vous avez un architecte.

On l’a vu dans le chapitre précédent : l’architecte spécialisé en éco-conception peut coordonner des travaux. Il vous aidera à choisir les entrepreneurs les plus à même d’édifier un éco-bâtiment. Cette solution est sans doute la plus reposante, mais aussi... la plus chère. Elle ne s’impose que rarement dans le cas d’une rénovation ou d’une petite construction.

2. Vous recherchez un entrepreneur (un constructeur).

Le chantier : entrepreneur, autoconstruction ?
© Céline Lecomte

Vous êtes à la recherche d’un entrepreneur général qui aurait pour charge de recruter ses sous-traitants et qui coordonnerait avec vous le chantier. C’est la solution la plus courante. Bien sûr, vous pouvez trouver un entrepreneur spécialisé en éco-habitat grâce à notre annuaire. Choisissez par exemple un ÉcoEntrepreneur accrédité par Écohabitation. Celui-ci est un chef de file en matière d’environnement et de santé en habitation. Il souhaite réduire l’impact écologique de votre habitation, et autant votre santé que le bien-être de votre famille lui tiennent à cœur. C’est pourquoi il vous proposera toujours des constructions ou rénovations écologiques, saines et adaptées à votre budget.

Vous pouvez également choisir un entrepreneur accrédité Novoclimat ou, encore mieux, "Novoclimat Select", pour une construction neuve . Enfin, vous pouvez trouver un entrepreneur dont les maisons ont déjà été certifiées LEED.

Mais s’il n’existe pas d’entrepreneur « vert » dans votre région, ou s’ils ne sont pas disponibles avant longtemps, sachez que vous pouvez convertir à l’éco-conception un entrepreneur conventionnel ! « N’importe quel entrepreneur peut se lancer dans l’éco-habitat, cela peut même l’intéresser » pense Emmanuel Cosgrove, directeur d’Ecohabitation. « Mais il faut créer un lien de confiance, s’assurer de sa bonne collaboration et de son intérêt pour le sujet ».

Si vous êtes bien documentés, si vous avez suivi une formation, si vous échangez régulièrement avec les experts de La Ruche, alors vous êtes en mesure de lui expliquer la conception que vous avez choisie, lui lister avec une précision diabolique les matériaux nécessaires et les commerces où on peut les magasiner, ou faire vous même les achats. Mettez ce que vous voulez précisément sur papier avant de demander des soumissions. Plus vous serez clair, plus sa soumission et son devis seront évalués avec finesse et détails, plus vous éviterez les mauvaises surprises.

3. Vous souhaitez faire construire une maison préfabriquée.

Les maisons usinées et préfabriquées intègrent de plus en plus des principes d’éco-conception. On peut exiger une maison préfabriquée estampillée « Novoclimat » (soit un mimum de 25% d’économies d’énergie par rapport à une maison conventionnelle). Deux avantages environnementaux sont propres à ces maisons : leurs composantes n’ont jamais été exposées aux intempéries, et les découpes sont effectuées en usine où tout est calculé pour minimiser les pertes. Pas de gaspillage, donc. Cette option ne s’avère pas moins dispendieuse qu’une maison montée sur place par un entrepreneur, mais le calendrier de livraison risque d’être plus réaliste.

4. Vous voulez construire ou rénover vous-même votre maison (autoconstruction).

Ne croyez pas que cette option soit forcément économique ! Elle nécessite un temps d’apprentissage important et risque de peser financièrement (étalement des travaux dans le temps). Si toutefois vous en avez vraiment le goût, si vous avez déjà quelques expériences, si vous suivez les formations d’Ecohabitation, alors lancez-vous ! Les plus plus adaptées : celle consacrée à la construction écologique, et celle qui concerne la rénovation. Mais nombre d’entre elles peuvent vous intéresser.

5. Vous souhaitez une construction hybride, mi-préfabriquée, mi-construite par vous.

Vous pouvez acquérir une « coquille », quatre murs et un toit, et construire par vous-même l’intérieur de votre maison. Une option rare mais intéressante pour l’autoconstructeur débutant qui craint de ne pas avoir les épaules assez solides pour assumer la totalité d’une édification. Les fabricants de maisons usinées proposent souvent cette solution, mais les entrepreneurs généraux peuvent l’offrir également.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.