Santé Entretien et Qualité de l'air

1. Risques pour la santé

On estime qu'un non-fumeur exposé à des concentrations élevées de radon pendant toute une vie a environ 1 risque sur 20 de développer un cancer du poumon. Cette estimation passe cependant à 1 risque sur 3 pour un fumeur!

Les risques pour la santé - radon
cea +, sous licence CC

La peau est une barrière naturelle contre le radon, mais celui-ci peut pénétrer dans les poumons via l’air inhalé. Comme le radon est inerte, il ne se fixe pas dans les poumons. Par contre, lorsqu’il se décompose, il produit des dérivés radioactifs qui se fixent aux parois des bronches. Ces dérivés émettent un rayonnement alpha risquant d’altérer les cellules bronchiques et de provoquer un cancer.

Le radon est cancérigène; au Canada, il est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme. Au Québec, le MSSS estime que 10 à 16 % des 4 100 cancers du poumon diagnostiqués annuellement sont associés à l’exposition prolongée au radon. Par ailleurs, 600 décès au Québec sont attribués chaque année à l’exposition prolongée au radon. 

Le risque dépend de :
  • la concentration moyenne du gaz dans le bâtiment
  • la durée d’exposition
  • la consommation ou non de tabac
  • © Santé Canada

    On estime qu'un non-fumeur exposé à des concentrations élevées de radon pendant toute une vie a environ 1 risque sur 20 de développer un cancer du poumon. Cette estimation passe à 1 risque sur 3 pour un fumeur !

Le radon ne cause pas d’autres types de cancers, de troubles respiratoires, d’allergies, d’asthme ou de malformations. 

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.