Santé Entretien et Qualité de l'air

2. Classement des polluants et normes

Deux classements courants auxquels les constructeurs québécois peuvent avoir recours : CIRC et EPA.

CIRC, EPA, polluants
xlibber, sous licence CC

Il existe deux classements courants auxquels les constructeurs québécois peuvent avoir recours.

A. Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC)

Le CIRC est l'organisme qui a le plus de poids, son influence étant de niveau international. Son classement des polluants inclut des substances, groupes de produits chimiques, mélanges, agents biologiques et expositions professionnelles, et il ne concerne que la cancérogénicité.

Groupe 1
L'agent ou le mélange est cancérogène pour l'homme. L'exposition à cet agent provoque des effets cancérogènes pour l'homme.

Groupe 2
2A : L'agent ou le mélange est probablement cancérogène pour l'homme.
2B : L'agent ou le mélange est un cancérogène possible pour l'homme.
Groupe 3
L'agent (le mélange ou le mode d'exposition) est inclassable quant à sa cancérogénicité pour l'homme.
 

Groupe 4
L'agent (le mélange ou le mode d'exposition) n'est probablement pas cancérogène pour l'homme.
 

B. L’ Environmental Protection Agency (EPA)

L’EPA a moins d’importance que le CIRC, mais il est tout de même crédible et le Québec y fait souvent référence.

Classe A : Substance cancérigène pour l’homme

Classe B : Substance probablement cancérigène pour l’homme

Classe C : Cancérigène possible pour l’homme

Classe D : Substance non classifiable quant à sa cancérogénicité pour l’homme

Classe E : Substance pour laquelle il n’existe pas de preuve de non cancérogénicité pour l’homme

 

NORMES

1. COV 

Présentement, les normes sur les COV se basent sur la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (1999) [LCPE (1999)] (SC et EC 1999; EC et SC 2000). Elles se réfèrent aux limites des normes américaines de l’Environmental Protection Agency of USA.

Les normes ASHRAE permettent quant à elles d’obtenir un bon aperçu des concentrations dans le bâtiment. Les concentrations minimales pour induire des symptômes, sur une exposition aiguë (A) durant 14 jours et chronique (C) durant 365 jours sont (ASHRAE, 2007) :

              Benzène : 9 ppb (A) ; 3 ppb (C) 


              Toluène : 1000 ppb (A) ; 80 ppb (C) 


              Éthyl benzène : 10 000 ppb (A) ; 300 ppb (C) 


              Xylène : 2000 ppb (A) ; 50 ppb (C) 


LEED Canada statue que les niveaux de concentration en COV ne doivent pas dépasser 500 mg/m3 dans le milieu échantillonné, nonobstant le type de molécule dans le milieu.

Le benzène étant un COV hautement toxique, la dose minimale pour induire des symptômes est la plus faible du groupe BTEX. Enfin, ASHRAE (2007) ne donne aucune valeur seuil pour les COV; il stipule que chaque situation est différente selon les types de COV et leurs concentrations retrouvées dans les milieux. Par exemple, le benzène a des effets toxiques à de faibles concentrations, tandis que l’éthyl benzène a besoin d’une plus grande concentration pour induire un effet.

Maximum concentration levels, by contamination and testing method. 
(Source LEED Canada)

Contaminant Concentration max.

Concentration max. 
(personnes avec problèmes de santé)

 Méthodes ASTM et EPA  Méthode ISO
COV total 500 mg / m3 200 mg / m3 EPA TO-1, TO-15, TO-17 ou méthode EPA IP-1 ISO-16000-6

 

2. FORMALDÉHYDE

Les tableaux (1, 2 et 3) qui suivent représentent les normes et valeurs limites acceptées au Québec, dans différentes provinces et parmi les organismes internationaux. On peut voir que le Canada limite à une valeur plafond de 0,3 ppm, tandis qu’au Québec la valeur plafond est de 2 ppm. Le NIOSH recommande une valeur plafond de 0,1 ppm. Les normes LEED sur la qualité de l’air statuent que la concentration en formaldéhyde lors de la délivrance de l’habitation ne doit pas dépasser 27 ppb pour être conforme. 

Tableau 1 : Valeurs limites d’exposition au formaldéhyde en vigueur au Canada.
(Source Goyer et al. 2004)

JURIDICTION VALEUR LIMITE (plafond)
Canada 0,3 ppm
Alberta 2 ppm
C.B. 1 ppm
I.P.E. 0,3 ppm
Manitoba 2 ppm
N.B. 0,3 ppm
N.E. 0,3 ppm
Ontario 2 ppm
Québec 2 ppm
Saskatchewan 0,3 ppm
T.N. 0,3 ppm

 

Tableau 2 : Valeurs limites d’exposition au formaldéhyde – Organismes internationaux.
(Source Goyer et al. 2004)

ORGANISME VALEUR LIMITE (plafond)
ACGIH 0,3 ppm
DECOS 0,12 ppm
JSOH 0,5 ppm
NIOSH 0,1 ppm

 

Tableau 3 : Maximum concentration levels, by contaminant and testing method. 
(Source LEED Canada)

 

Contaminant Concentration max.

Concentration max. 
(personnes avec problèmes de santé)

 Méthodes ASTM et EPA  Méthode ISO
Formaldéhyde 27 ppb 16,3 ppb ASTM 05197: EPA TO-11 ou méthode EPA IP-6 ISO-16000-3

 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.