Eau et Plomberie

2. Niveau primaire : la fosse

Première étape de purification des eaux usées domestiques.

fosse septique, traitement eaux usées
Soil Sience, sous licence CC

COMPARTIMENTS

La fosse septique compte normalement deux compartiments. Les eaux usées de la maison, appelées « influent », entrent dans le premier compartiment où leur vitesse est réduite de sorte que les solides les plus lourds se déposent au fond et que les matières plus légères remontent à la surface. Entre les deux se trouvent les déchets liquides; des micro-organismes et des bactéries se mélangent à divers processus naturels pour y décomposer les déchets présents. C'est la première étape de purification des eaux usées domestiques.

Le second compartiment, conçu pour empêcher l'infiltration des boues et de l'écume tout en laissant passer l’eau, reçoit les eaux décantées et dégraissées. Le travail de décomposition se poursuit jusqu’à ce qu’une nouvelle arrivée d’eau pousse l’excédent hors du second compartiment.

CAPACITÉ DE LA FOSSE

La fosse devrait avoir une capacité suffisante pour assurer une période de rétention minimale de 24 heures et être conforme aux normes établies; les normes québécoises imposent un volume minimal selon le nombre de chambres à coucher. 

Nombre de chambres à coucher Débit total quotidien
(en litres)

Capacité totale minimale

(en mètres cubes)

1 0 à 540 2,3
2 541 à 1080 2,8
3 1081 à 1620 3,4
4 1621 à 2160 3,9
5 2161 à 2700 4,3
6 2701 à 3240 4,8

Source : Ministère du Développement Durable et de la Lutte contre les Changements Climatiques

INSTALLATION

La fosse peut être construite sur place, mais il est généralement plus pratique et économique d'opter pour une fosse préfabriquée en acier, fibre de verre, polyéthylène ou béton. Dans tous les cas, elle doit être installée dans une zone non inondable où les véhicules motorisés ne peuvent circuler. Il est préférable d’en placer l’entrée à moins de 10m de la maison. Cela évitera le colmatage de la conduite d’amenée. Si ce n’est pas possible, un bac à graisses accessible doit être installé à moins de 2 m de la maison. Il permettra d’éliminer une partie des graisses des eaux de cuisine et des résidus solides. Attention, le bac à graisse ne doit recevoir que les eaux grises (pas d’eau des toilettes)!

La fosse doit être accessible pour la vidange; au moins une fois tous les deux ans pour une résidence utilisée à longueur d'année (4 ans pour une résidence secondaire). Le bac à graisse nécessite un léger entretien, mais plus régulier; aux 6 mois, on ramasse les graisses qu’on met simplement aux poubelles.

Normes de localisation des systèmes de traitement
Tableau tiré du MDDELCC

*Étanche signifie que les eaux qui sont traitées par le système ne peuvent s’infiltrer directement sous le système de traitement mais sont collectées et canalisées vers un autre système. 

 

 

MISE EN SERVICE

En sortie de fosse, on recommande l’installation d’un préfiltre pour diminuer le risque de colmatage de l’installation suivante. Ce filtre, facilement accessible et bien entretenu, assure une meilleure longévité du système. 

Au moment de sa mise en service, la fosse doit être remplie d'eau claire. Après une vidange, il est fortement conseillé de laisser une mince couche de boue dans la fosse afin d'accélérer sa remise en activité. La vidange terminée, on la remplit à nouveau avec de l'eau claire. N'ajoutez surtout pas d'additifs ou de produits désinfectants dans votre fosse septique! Ceux-ci n'améliorent pas le rendement d'une fosse bien conçue et bien entretenue. On trouve suffisamment de bactéries dans les eaux usées pour satisfaire les fosses les plus exigeantes… Et c'est gratuit!

Le coût d’une fosse septique, pour 5 chambres à coucher, se situe entre 1 000$ à 3 000 $. 

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.