Portes et fenêtres

6. Réduire les infiltrations d'eau

En raison du mode d’installation et de la complexité des éléments les constituant, les portes et fenêtres sont généralement très vulnérables aux infiltrations d’eau. Puisque cette infiltration peut endommager la structure, le revêtement et les autres composantes de la maison, il faut contrôler les risques d’infiltration et éviter toute eau stagnante.

Réduire les infiltrations d'eau par les fenêtres, viser l'étanchéité
CC, Gabriele Diwald

Afin d’éloigner l’eau des ouvertures, il existe divers éléments faciles à installer à l’extérieur de la maison :

SOLIN 

Fait de tôle, mortier, zinc ou aluminium, ce dispositif se pose au-dessus des portes et fenêtres entre deux matériaux différents et vise à protéger les éléments des eaux pluviales. Afin de réduire les risques de corrosion, un solin en aluminium devra être recouvert d’une membrane imperméable s’il est posé sur un mur de maçonnerie ou de béton. En haut de toutes les portes et fenêtres, on pose des solins en tôle, aluminium, mortier ou zinc munis de larmiers. On veut éloigner les gouttes d’eau d’au moins un demi-pouce de la surface du revêtement vertical. On crée l’effet « écaille de poisson » avec le haut du solin (il devra se retrouver derrière une autre surface) afin d’empêcher l’eau de s’infiltrer derrière.

ALLÈGE

Élément mural (intérieur ou extérieur) situé entre le niveau du sol et l’appui de la fenêtre, ou de la porte, qui sert de décoration et qui permet d’éloigner toute eau stagnante loin des ouvertures.  Sous les portes et fenêtres extérieures, on pose des allèges (ou toute autre pièce d’appui) munies de larmiers qui éloignent les gouttes d’eau au moins un demi-pouce de la surface du revêtement vertical

© www.asturienne.fr/cote-technique/larmier-XA561

LARMIER

Également appelé goutte d’eau, ce débord aménagé en sous-face de l’allège, ou de toute autre pièce d’appui des portes et fenêtres, permet d’éloigner l’eau des surfaces verticales de la façade.

© Écohabitation 

MEMBRANE ÉTANCHE

Matériau imperméable en rouleau qui, une fois posé sur le mur au pourtour des portes et fenêtres et joint au pare-air ainsi qu’au pare-vapeur (fait le pont entre les deux), réduit les risques d’infiltration d’eau et d’humidité dans les murs. Pour éviter toute infiltration dans la maison, la continuité du pare-air avec le pare-vapeur est un aspect crucial. Afin d’assurer cette continuité, il suffit de poser une membrane imperméable à l’aide d’un adhésif, ou une membrane autoadhésive, qui dépasse d’au moins 1 pouce la partie verticale intérieure et extérieure de tout le pourtour des portes et fenêtres extérieures

 

Ces différents éléments, s’ils sont bien posés, permettront d’augmenter la durée de vie et donc la fonction de vos portes et fenêtres, de la structure, des matériaux qui composent l’enveloppe et du bâtiment en général. 

ÉCRAN PARE-PLUIE

Afin d’éviter la pénétration de la pluie, un écran pare-pluie sera toujours plus efficace qu’un mur parfaitement scellé (qui ne sera en sommes jamais « parfait »). Il consiste simplement en un mur doté d’un espace d’air qui permet l’écoulement, et l’assèchement de la pluie. Pour en savoir plus sur les écrans pare-pluie... 

Et GreenBuildingAdvisor

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.