Chauffage Climatisation Énergies

Chauffage au bois : fonctionnement des foyers de masse

Le foyer de masse peut être considéré comme le système de chauffage au bois le plus écologique. Explications.


Le foyer de masse est un système de chauffage ancré dans le bâtiment, en matériaux lourds, permettant une approche différente du chauffage.

Fonctionnement du foyer de masse. Animation Pyromasse.

Originaire des pays nordiques européens, appelé « poêle de masse » ou « poêle de faïence  » là-bas, il est parfaitement adapté au climat québécois.

Les trois caractéristiques d’un foyer de masse :

  • il atteint une température suffisamment élevée pour obtenir une combustion totale du bois; 
  • il retient un maximum de chaleur de cette combustion;
  • il diffuse cette chaleur de façon homogène en temps et en intensité.

Le fonctionnement du foyer de masse en trois étapes : créer, emmagasiner, distribuer.

  1. Créer une grande quantité d’énergie par le biais de la double combustion. La première, dans la chambre primaire permet de brûler le bois à une température avoisinant les 800°C. La seconde, dans un espace au-dessus de la première, permet de brûler à plus de 1000 °C les particules non brûlées contenues dans les fumées de la première combustion.

Le foyer de masse permet une alimentation en air importante. Le feu brûle donc rapidement (2h), avec des flammes qui sont plus hautes et intenses. Après la double combustion, les rejets de particules sont minimes (0,3g/h contrairement à 6 g/h pour un poêle certifié EPA).

 

  1. Emmagasiner un maximum d’énergie 

Avant d'être évacuées, les fumées circulent dans le foyer de masse en "léchant" les parois pour leur transmettre un maximum de chaleur. Cette chaleur est emmagasinée dans la masse. Le foyer chauffe jusqu'à atteindre une température extérieure d’environ 60 °C.

 

  1. Distribuer la chaleur par rayonnement

Lorsque la combustion est finie, la cheminée est refermée manuellement avec une trappe pour ne pas perdre de chaleur. La chaleur emmagasinée va peu à peu se dissiper dans la maison par rayonnement à hauteur de 60 % mais aussi par convection naturelle.

 

Consignes et conseils

Le type de bois

Tous les bois conviennent, tant qu’ils ne contiennent pas d’additifs chimiques (liant, colle peinture…). Ceux-ci peuvent endommager les parois intérieures du foyer. Il faut aussi que le bois soit bien sec pour limiter la formation de particules et de fumées.

Les éco-bûches sont inutiles dans un foyer de masse. Elles coutent plus cher et ne brûleront pas mieux.

Pour en savoir plus sur le bois : cliquez ici

Le rôle de l’air extérieur

L’air qui sert à alimenter le foyer vient de l’extérieur de la maison. Il arrive directement sous la chambre de combustion. S’il y a un sous-sol, c’est l’air du sous-sol qui alimente le feu. Pour une installation sans sous-sol, l’air arrive de l’extérieur par un tuyau de 6 pouces dans la dalle de la maison. Le plus pratique est encore le recours à l’air du sous-sol.

Situation sur l’île de Montréal

Malheureusement, une loi interdit la construction de foyer de masse sur l’île de Montréal. Sauf s’il est à granules !

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.