Cuisine et Salle de bain

Tout sur... Les toilettes écologiques

Les ménages canadiens consomment à eux seuls 60% de la totalité de l’eau utilisée au pays. Près du tiers de toute cette eau potable se retrouve directement dans les toilettes. Un modèle de toilette à très faible débit fera une énorme différence, pour un prix et une efficacité équivalents.

Fiche technique béton, béton écologique
© iStock

INTRODUCTION

380 litres d’eau potable... 380 bouteilles d’eau. C’est la consommation quotidienne de chaque Québécois. Cela fait de nous les plus grands consommateurs d’eau au monde. Un exploit dont il est plutôt difficile de se vanter... 

Selon le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), l’eau potable fait défaut à plus d’un milliard d’individus. En 2015, trois milliards de personnes dans 48 pays étaient susceptibles de souffrir de stress hydrique. À long terme, même ici, au pays des lacs et des rivières, les risques de pénuries, de déséquilibres et d’augmentation des coûts de traitement de l'eau sont bien réels.

Vous connaissez cette légende qui dit que les toilettes dans l'hémisphère nord chassent l'eau en sens antihoraire alors que celles de l'hémisphère sud la chassent en sens horaire, en raison de l'effet Coriolis? C'est faux. Si l'effet est bien réel pour les ouragans, il n'est tout simplement pas assez fort pour agir sur l'eau des toilettes. La véritable raison de ces rotations différentes s'explique tout simplement par les jets d'eau qui pointent dans des directions opposées!

Une des manières les plus efficaces de réduire la consommation d’eau potable à la maison réside dans le choix d'une toilette adéquate. En remplaçant une toilette à grand volume, vous économiserez plus d’eau que si vous changiez tous les appareils et électroménagers de la maison. Hé oui, en remplaçant votre toilette de 1985, vous pourriez économiser 20 litres d’eau potable par chasse!

De plus, un modèle à très faible débit fera même une très grande différence sur la consommation d’énergie. Il est plutôt rare d’associer énergie et plomberie, sauf si l’on pense au chauffe-eau, par exemple, mais beaucoup d’énergie est tout de même requise pour le pompage et le traitement de l'eau en usine. C'est donc à considérer.

Au Québec, la production d'un mètre cube (m3) d'eau potable coûte en moyenne 1,51 $. Des économies d’eau de 20% pourraient représenter des économies de 2 milliards de dollars sur 20 ans*.

Répartition de l'utilisation de l'eau potable pour le secteur résidentiel au Québec.

Type d'utilisation Proportion de la consommation totale

Utilisation extérieure

30%
Toilette 30%
Lavage 20%
Bain et douche 19%
Alimentation 1%

 

SAVIEZ-VOUS QUE... Au Québec, l'eau douce occupe près de 10% du territoire? Notre province dispose de 3% des ressources en eau douce de la planète. La consommation québécoise moyenne de la population (chiffres de 2009) est tout de même de 3 milliards de litres d'eau potable par jour et de 1 105 milliards de litres par année!

*Source, mamrot

 

Évènements à suivre

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.