Indice Solaire Passif

FAQ

Vous trouverez ici des réponses aux questions les plus communes (FAQ) qui peuvent être soulevées sur le nouvel Indice Solaire Passif (ISP).


Qu’est-ce qui différencie cette cote de la certification Passivhaus ?

La certification Passivhaus est très rigoureuse et vise à diminuer la consommation en chauffage des bâtiments de manière dramatique. Cette norme oblige cependant le projet participant à arriver à un niveau de performance très difficile à atteindre dans un climat aussi rigoureux que le nôtre. Notamment, la norme exige soit

  1. une demande de chauffage maximale de 15 kWh/m² annuellement, ou
  2. une charge de chauffage maximale de 10 W/m².

Or, il est actuellement très difficile de justifier l’investissement en matériaux et main d’œuvre pour arriver à ce niveau de performance, particulièrement au Québec où l’énergie est encore très bon marché. Écohabitation est d’avis que l’effort pour arriver à une maison très performante (e.g. 20 kWh/m²·an) devrait être reconnu également afin d’encourager autant l’initiative des constructeurs que l’engouement du public et la R&D du côté des manufacturiers de produits de construction résidentielle.

Pourquoi un maximum de 50 kWh/m²·an ?

Une maison unifamiliale répondant nominalement au Code de 2012 devrait avoir une consommation énergétique annuelle se situant entre 100 et 150 kWh/m² annuellement. Il a donc été décidé de fixer la performance d’entrée à 50 kWh/m²·an, soit au moins 50% de moins que la performance de la maison moyenne. Cet exploit sera particulièrement aisé à réaliser pour les projets de complexes multi-résidentiels ; avis aux intéressés !

Est-ce une certification ?

Non. Écohabitation émettra une attestation pour reconnaître la performance prouvée de votre projet, mais celle-ci ne se veut pas une certification au sens formelle. Par ailleurs, Écohabitation encourage les constructeurs/clients qui arrivent à une conception qui promet de se retrouver sous la barre des 15 kWh/m²·an à rechercher également la certification Passivhaus.

Puis-je obtenir la cote d’une maison existante ?

Oui, mais le processus est alors différent. Il s’agit de fournir les factures d’énergie pour au moins une année, ainsi que les plans du bâtiment, les détails techniques du système de chauffage et de ventilation ainsi que le nombre d’occupants durant cette période. Il sera alors possible de déterminer la demande de chauffage annuelle pour année moyenne et de déterminer la cote. C’est d’ailleurs la méthode privilégiée par Écohabitation car elle est en principe plus précise que la voie par simulation.

Qui peut modéliser ?

N’importe qui peut effectuer la modélisation énergétique sur l’outil PHPP (Passive House Planning Package), incluant l’équipe de projet, en autant que les résultats soient validés par un tiers approuvé par Écohabitation. Si le modélisateur est approuvé par Écohabitation, il est tout-de-même nécessaire de faire valider la modélisation par un tiers ne faisant pas partie de l’équipe de projet.

Qui est décideur ?

L’initiative est actuellement portée par Écohabitation. Il est prévu cependant de transposer le pouvoir décisionnel à un comité afin d’éviter la centralisation de la prise de décision.

Évènements à suivre

Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00
Ne manquez pas l'ExpoHabitation d'Automne!
Jeudi, 20 Octobre, 2016 - 00:00