Santé Entretien et Qualité de l'air

Conférences sur les compteurs intelligents et l'électrosensibilité


Date: 
Samedi, 25 Mai, 2013 - 14:00 - 16:00
Esplanade du Parc Olympique
Montréal, Quebec, Canada

Deux experts canadiens en maladies environnementales compteront parmi les conférenciers de marque, le samedi 25 mai prochain, dans le cadre de la foire de l'environnement et de l'écohabitation Projet ÉCOSPHÈRE Montréal, sur l'esplanade du Parc olympique. 

Le magazine la Maison du 21e siècle et l'Association québécoise de lutte à la pollution atmosphérique (AQLPA) ont le plaisir d'accueillir le professeur Magda Havas et le Dr Roy Fox, en collaboration avec le Groupe ÉCOSPHÈRE et le regroupement de citoyens Refusons les compteurs. Voici les détails des conférences qu'ils prononceront en anglais.
 

25 mai 2012 à 14h :
Compteurs intelligents et santé publique : pourquoi la prudence s’impose


Avec Magda Havas, professeure agrégée d’Études environnementales à l’Université Trent (Ontario). Depuis près de vingt ans, elle enseigne et étudie les effets biologiques des champs électromagnétiques (CEM) sur les étudiants et enseignants ainsi que sur les gens aux prises avec le diabète, la sclérose en plaques, la fibromyalgie, la fatigue chronique et l’électrosensibilité.


Sa conférence présentera des recherches clés portant sur les effets sanitaires des CEM de radiofréquences (RF/micro-ondes) émises par les antennes et appareils sans fil. Elle expliquera pourquoi les RF des compteurs dits « intelligents » peuvent parfois être plus dommageables que de faibles expositions aux radiations des téléphones portables et des antennes.
En particulier, elle démystifiera l’hypersensibilité électromagnétique (HSEM) et pourquoi même des gens en santé ont été sévèrement handicapés par des compteurs intelligents installés dans et autour de leur maison. Enfin, elle présentera des moyens de réduire l’exposition aux diverses formes de CEM qui sont particulièrement nocives pour les personnes plus vulnérables, comme les enfants, les femmes enceintes, les malades et les personnes âgées.

25 mai à 15 h :
Le traitement de l’hypersensibilité aux champs électromagnétiques en clinique médicale
Avec le Dr Roy Fox MD, MES, FRCPC, professeur de gériatrie à l’Université Dalhousie et directeur médical du Service de soins chroniques de longue durée, Capital District Health Authority, Municipalité régionale de Halifax, Nouvelle-Écosse.
 
Depuis 20 ans, l’Integrated Chronic Care Service (ICCS) — anciennement l’Environmental Health Centre — soigne des patients hypersensibles à l’environnement. La plupart sont atteints d’hypersensibilité électromagnétique (HSEM) qui dans certains cas est leur seul problème de santé. Bien qu’elle semble causée par de multiples facteurs stressant le système nerveux, l’électrosensibilité est définie par la réactivité aux champs électromagnétiques (CEM) domestiques (fréquence 60 Hertz) ou aux CEM de radiofréquences/micro-ondes (entre 3 kilohertz et 300 gigahertz). Le déclenchement ou l’aggravation des symptômes semble varier selon le niveau d’exposition aux radiations émises par les lignes électriques et appareils filés ou par les antennes et les appareils sans fil comme les téléphones portables.
L’approche thérapeutique de l’ICCS consiste à considérer la personne dans sa globalité, au-delà du diagnostic, et de chercher à améliorer son état de santé et à réduire sa réactivité par le biais d’une évaluation pluridisciplinaire. Le traitement comprend des conseils sur le contrôle de l'environnement, sur l'amélioration de l'alimentation, l'adaptation du rythme de vie, l’apprentissage de divers exercices et de différentes approches visant à calmer le système nerveux rendu hyperréactif lié à l’exposition aux CEM.
 

 

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.