Maison à vendre

Habitation: top 10 des atouts incontournables qui font vendre

Quelles sont les caractéristiques en habitation les plus recherchées par les acheteurs canadiens? Les qualités écologiques du bâtiment se positionnent en tête de liste des critères des acheteurs, au grand plaisir d’Écohabitation.

Immobilier résidentiel: top 10 des atouts incontournables qui font vendre
CC, WDnet Studio

Selon une nouvelle étude de AVID Ratings Canada pour le CHBA (Canadian Home Builders’ Association), les caractéristiques écologiques arrivent au deuxième rang du top 10 des atouts incontournables recherchés par les acheteurs de maisons. Menée auprès de 12 000 acheteurs partout au Canada, cette étude de marché révèle une tendance prédominante aux espaces de vie et rangements vastes... mais aussi à l’importance de l’efficacité énergétique pour les acheteurs!

Les 10 atouts essentiels prisés par les acheteurs:

  1. Garde-robe de type « walk-in »
  2. Appareils à haute efficacité énergétique
  3. Efficacité énergétique générale de l’habitation
  4. Fenêtres écoénergétiques
  5. Ilôt de cuisine
  6. Garde-robe pour la literie (lingerie)
  7. Cuisine à aire ouverte
  8. Grande fenestration
  9. Garage pour deux voitures
  10. Garde-manger de type « walk-in »

L’importance du walk-in en première place n’est pas vraiment une surprise. C’est plutôt une constante. En soi, les espaces de rangement sont nécessaires, bien sûr, et ils procurent un certain confort. Mais il faut veiller à ce qu'ils ne soient pas trop consommateurs de pieds carrés!

Par contre, les caractéristiques 2, 3 et 4, concernant l’efficacité énergétique du bâtiment, apparaissent comme une évolution encourageante! Ceci veut donc dire que pour les propriétaires désirant ou qui prévoient vendre, l’écologie du bâtiment et plus précisément l’efficacité énergétique sont hautement prisés par les acheteurs canadiens!

1.Garde-robe de type « walk-in » compact © Hosun Ching

 5 et 7. Ilot de cuisine, aire ouverte / CC, larkandlarks.co.uk

7 et 8. Cuisine à aire ouverte et grande fenestration / CC, Design Milk, © donadussi

L’efficacité énergétique: un critère branché au Canada!

Investir dans l’efficacité énergétique peut donc véritablement aider à sa vente, et ce en plus d’augmenter sa valeur de revente. Voici les suggestions d’Écohabitation en matière d’efficacité énergétique:

2. Appareils à haute efficacité énergétique; on priorise les appareils certifié Energy Star, on fait des choix éclairé en se basant sur la cote ÉnerGuide (lorsque possible), on favorise les appareils SmartSense (faible consommation d’eau). Voici notre guide maison pour bien les choisir.

3. Efficacité énergétique générale de l’habitation; on suit les conseils d’Écohabitation pour un bâtiment efficace. On mise sur une bonne isolation, l’imperméabilisation et l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment. Et ça compte aussi bien pour la rénovation, que pour les constructions neuves.

4. Fenêtres écoénergétiques; on consulte le Guide Écohabitation Portes et fenêtres ainsi que le Palmarès des fenêtres performantes. Le Palmarès est réservé à nos membres. Devenez membre ici pour aussi peu que 29$!

Pour ce qui est du point 9, au lieu du garage pour deux voitures (vraiment pas écologique sur bien des tableaux, on s'entend), pourquoi ne pas opter pour un garage une place (ou une place de stationnement) avec une borne pour voiture électrique? Avec le crédit gouvernemental  à l’achat ou à la location pouvant atteindre de 8 000$, investir dans un véhicule électrique et une borde de recharge devient de plus en plus attirant. Sans parler que vous économiserez sur les coûts en essence et qu’une seule voiture, ça laisse plus d’espace dans le garage!

4 et 8. Grande fenestration écoénergétique / CC, Green Energy Futures

3. Efficacité énergétique générale de l’habitation © SCHL

L'achat d'une voiture électrique ou hybride et l'installation d'une borne de recharge sont subventionnés dans le cadre du programme gouvernemental Roulez électrique © MERN et ECN

Zoom sur le Québec: sommes-nous uniques en matière de préférences en habitation?

Qu’en est-il des acheteurs québécois? Est-ce les mêmes critères s’appliquent? Pour tenter d’en savoir plus, Écohabitation a sondé trois ÉcoCourtiers à travers la province et une spécialiste aux ventes. Ceux-ci sont plutôt divisés et surpris des résultats.

L’équipe de Via Capitale du Mont-Royal (cinq courtières d’expérience se sont penchées sur l’étude) est plutôt en accord avec les résultats. Par contre, le 1er critère du walk-in en a fait sourire plusieurs.  « Oui, le rangement c’est important, il faut une garde-robe digne de ce nom, mais je le mettrais en 7e ou 8e place, certainement pas en première » s’est exclamé Nathalie Clément, directrice et ÉcoCourtière, Via Capitale Du Mont-Royal.

Nathalie Clément, ÉcoCourtier
Sebastien Demers, ÉcoCourtier
Alain Moreau, ÉcoCourtier

Luc Mailloux, ÉcoCourtier

Selon elle et son équipe, un design épuré avec aire ouverte viendrait surement en 1re place dans les critères d’achat d’une maison neuve; suivrait l’efficacité énergétique en incluant des fenêtres performantes et de grande taille. C’est la tendance, dit-elle. Il est aussi commun de voir de plus en plus de constructeurs inclure les électroménagers et des appareils à haute efficacité pour les entrepreneurs plus soucieux de l’environnement. C’est une façon de s’assurer que les acheteurs utilisent ce type d’appareils performants. Pour notre clientèle, le double garage n’est pas un critère, surtout dans un milieu urbain et très dense comme le plateau Mont-Royal.

Ainsi, à quelques exceptions près, les tendances du marché immobilier à Montréal sembleraient suivre la tendance canadienne. Pour Sébastien Demers aussi, ÉcoCourtier immobilier dans la région de Lanaudière, cette analyse est cohérente avec la réalité. « Beaucoup de gens recherchent des propriétés à aire ouverte (cuisine, salon, salle à manger) pour bénéficier d’une lumière naturelle et d’une consommation d’énergie moindre. »

Par contre, M. Alain Moreau et Luc Mailloux, tous deux ÉcoCourtiers dans la région de Québec se disent étonnés des résultats obtenus. « Je ne sais pas si nos coûts d'électricité, probablement moins élevés que dans les autres provinces de l'ouest sont en cause, mais nos critères semblent bien différents. L'efficacité énergétique serait ici au Québec entre le 8e et 10e rang. » Selon eux, on retrouverait en haut du palmarès des critères l’état de la cuisine, des salles de bains ainsi que la fenestration (son âge) et son l'orientation (ensoleillement) ou encore l'intimité de la cour arrière. Rien à voir avec l’efficacité énergétique ni l’écologie.

Le Québec serait-il à la traine des autres provinces? D’autres intervenants du milieu semblent partager cette vision. Mme Sylvia Vattelli, Directrice aux ventes chez le constructeur et promoteur Sotramont à Montréal, dont plusieurs constructions sont certifiées LEED Or et Platine, admet que les critères écologiques sont au bas de la liste des acheteurs et que le critère numéro un reste l’esthétique, la salle de bain et la cuisine. Selon Mme Vattelli, la majorité des clients sont très peu informés sur ce qu’est l’habitation écologique. « Chez Sotramont, nous nous préoccupons beaucoup de l’environnement, c’est ce qui nous distingue de la compétition. Nous mettons beaucoup d’efforts à informer et éduquer la clientèle sur les principes et les caractéristiques écologiques de nos constructions. », a confié Mme Vattelli à Écohabitation.

 

Ce portrait, un peu moins reluisant de la réalité québécoise, peut sembler décevant. Par contre, Mme Vattelli a aussi observé que les clients qui font l’expérience de vivre dans une maison efficace reviennent et demandent de hauts standards écoénergétiques lorsque vient le temps d’acheter une seconde habitation. Un phénomène très encourageant pour Écohabitation!

Les attributs moins sollicités: du superflu, du spécifique ou du bas-de-gamme

Inversement, l’étude révèle aussi les caractéristiques les moins valorisées par les acheteurs canadiens: 

  1. Garage ouvert ou une place
  2. Comptoirs laminés
  3. Piscine
  4. Revêtement de vinyle
  5. Atelier
  6. Salle de jeu ou de hobby
  7. Bain tourbillon
  8. Revêtement extérieur en stucco
  9. Spa ou jacuzzi extérieur
  10. Foyer extérieur

Ces caractéristiques, souvent superflues, n’ajoutent pas, pour la plupart, une grande valeur à la maison. D’ailleurs, Écohabitation déconseille l’installation de plusieurs de celles-ci. Les comptoirs laminés à cause des COV nocifs pour la santé dégagés par les colles; la piscine, les bains tourbillons, spa ou jacuzzi parce qu’ils utilisent beaucoup de place, d’eau et d’énergie; les revêtements de vinyle parce qu’il est dérivé du gaz naturel, qui n'est pas renouvelable et bien que théoriquement recyclable, il l’est rarement au Québec.

Pour en savoir plus

Pour en connaître plus sur cette étude, en voici un résumé. Il est possible d’obtenir l’étude complète en version anglaise (payant), dans la section publication du site du CHBA.

Vous cherchez un courtier immobilier d’expérience banché écolo ou vous êtes courtiers et aimeriez en savoir plus sur les principes de la maison durable? Consultez notre portail ÉcoCourtiers ici.

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME THÈME

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.