Rénovation Écohabitation

Patrick Marsolais, l'homme de la rénovation écolo à la télé

Quatre questions à Patrick Marsolais, co-animateur de l’émission dÉCO Tendance, sur l’évolution de la rénovation, la décoration et le design écoresponsables au Québec.

Patrick Marsolais, animateur de dÉCO Tendance
Photo du haut © CC Alex Kuhlmann, Photo du bas © CASA, montage Laurence C. Desrosiers pour Écohabitation
Karyne Beauregard et Patrick Marsolais, animateurs de dÉCO Tendance
Karyne Beauregard et Patrick Marsolais © CASA

Depuis quelques années, les émissions de décoration, rénovation et de construction ont la cote au Québec. On y observe un retour du vintage, l’intégration d’éléments récupérés et du DIY (do-it-yourself/fait soi-même). Patrick Marsolais co-anime avec Karyne Beauregard « dÉCO Tendance », une émission de décoration écoresponsable sur CASA. L’écolo convaincu a également animé des capsules sur l’écoconception, diffusées sur jourdelaterre.tv. Il a accordé une entrevue à Écohabitation.

Écohabitation : - Pour de nombreuses personnes, la rénovation et/ou la décoration écologiques sont synonymes de gros sous ou de surcoût. Vrai ou faux?

Patrick Marsolais : - Certains choix écolos sont plus dispendieux. De par leur pouvoir d’achat, certaines personnes plus fortunées sont prêtes à payer un surcoût pour rénover et décorer de manière écoresponsable. Certains commerçants, tout comme les publicistes, l’ont bien compris et exploitent ce filon en faisant monter les prix des produits dits verts.

Cependant, je crois qu’il est tout à fait possible de décorer et rénover écolo, à faible coût. À notre émission, on avance le principe des « 4R » : recyclage, réutilisation des objets, réduction de l’empreinte écologique et réaménagement de l’espace. Il faut cependant être débrouillard, avoir de l’imagination et ce n’est pas donné à tout le monde. Karine est bien meilleure que moi là-dessus! Comme consommateur, il est aussi important de faire ses devoirs et de s’informer adéquatement.

Écohabitation : - Les matériaux et produits écologiques ont longtemps été considérés comme peu attractifs et pas vraiment stylés dans le milieu du design et de la décoration... C’est encore vrai?

Patrick Marsolais : - Au tout début de l’émission, il y a trois ans, j’ai reçu plusieurs remarques douteuses sur les produits écologiques, mais plus maintenant. Pour ma génération, issue de parents qui ont vécu dans les années 70, un peu hippies, l’écologie a parfois une connotation péjorative. Pour les « citadins über-modernes », ça peut être perçu comme un frein au modernisme. Mais au contraire, c’est de plus en plus tendance! J’ai des luminaires venus d’une aréna, trouvés chez un antiquaire, et y’a pas plus moderne comme look.

Écohabitation : - Est-ce que d’après vous les mentalités ont évolué au Québec par rapport à l’habitation et à la rénovation écologiques? Est-ce une « tendance du moment », ou un changement plus profond est en train de s’opérer?

Patrick Marsolais : - C’est indéniable. J’observe une évolution des mentalités à la vitesse grand V. Je crois que c’est une tendance lourde et à long terme. Cependant, il ne faut pas lâcher, il faut ramener le sujet tout le temps. C’est tellement facile d’oublier lorsque vient le temps de construire et de rénover... Et ce n’est pas nécessairement à cause de l’argent, mais du temps qui nous manque pour bien se renseigner, évaluer, peser le pour et le contre. Il est pour moi inconcevable qu’on puisse encore nier l’impact des changements climatiques sur l’environnement. Quand je regarde mes enfants, la nouvelle génération, ça m’encourage beaucoup. Ils ont des réflexes et un souci que nous n’avions pas à leur âge.

Écohabitation : - Qui sont les principaux téléspectateurs-trices des émissions de rénovation et de décoration écologiques? Qui s’intéresse à la rénovation, décoration et design écolos?

dÉCO Tendance
Un sous-sol revampé par l'équipe de dÉCO Tendance, © CASA

Patrick Marsolais : - Je vais parler en mon nom parce que je ne connais pas les statistiques de la chaîne CASA. Pour dÉCO Tendance, je m’attendais à avoir un public très féminin, jeune, et urbain. Or, il est beaucoup plus mixte! On rencontre beaucoup de « coviewing », c’est à dire que l’émission est écoutée par des couples, « le gars et la fille ». Je crois que le côté écolo y est pour quelque chose et va chercher plus de gars. Étonnamment, beaucoup de personnes âgées me disent « on en apprend », ce que je trouve super. Le public est beaucoup plus large que celui imaginé au départ. En plus, 50 % des postulants qui veulent travailler pour l’émission sont des hommes. C’était vraiment une surprise!

L'émission dÉCO Tendance est diffusée sur CASA les lundis 17h30, mercredis 13h, jeudis 18h30, vendredis 21h et samedi 10h. Il est possible de visionner des épisodes des saisons précédentes de dÉCO Tendance sur CASA et les capsules sur jourdelaterre.tv en ligne. Un grand merci à Patrick Marsolais pour cette entrevue.

Évènements à suivre

Samedi, 24 Septembre, 2016 - 10:00
Jeudi, 29 Septembre, 2016 - 08:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.