S U I V E Z - N O U S

QUESTION

Maison ancestrale. Comment isoler de l'intérieur les murs d'une maison de briques de 1836?

Demandé par Sylvie Racette
Montérégie

Nous avons retiré le plâtre existant. nous pensions à l'uréthane. Mais le document des maisons centenaires de la SCHL mentionne que d'isoler une maison de brique par l'intérieur n'est pas conseiller à cause du réchauffement de la brique, l’absorption d'eau, le gel et le dégel. Pas question pour nous d'isoler de l'extérieur la maison perdrait tout son caractère. Il faut nécessairement isoler, votre meilleur conseil?

RÉPONSE

Répondu par Anthony Néron, Cercle d'experts La Ruche

Art du Chanvre







Bonjour,

L'isolation de chanvre est une option écologique qui pourrait s'avérer très intéressante pour vous. Son prix est comparable à celui du polyuréthane. Voici à ce sujet la réponse d'Anthony Néron, de l'entreprise Art du chanvre :

"L'enduit chanvre se trouve à être une solution idéale pour la restauration du bâti ancien, autant que le coffrage de chanvre, avec une facilité supplémentaire pour la mise en oeuvre. Il s'agit d'un enduit isolant composé de chènevotte de chanvre et de chaux, précisément dosé pour une application à la truelle ou même dans certain cas, aux gants.

Dans le cas d'une maison en briques de 1836, probablement rang double ou triple, une isolation s'impose pour en améliorer le confort et la consommation énergétique. Il est vrai que l'uréthane ou tout autre isolation hermétique provoque une dégradation du mur. Les briques sont naturelles et perméables aux vapeurs d'eau et autres gaz, il y a donc migration d'humidité de l'intérieur vers l'extérieur et vice-versa. Si une barrière à l'humidité est créée, où que ce soit dans le mur, il y aura accumulation et par la suite dégradation (observable même dans les murs d'un bungalow des années 70). L'eau chemine inévitablement. Ce que nous observons dans le cas d'une isolation à l'uréthane ou de soya giclé sur un mur de maçonnerie, c'est la dégradation et l'effritement du mortier.

Voici pourquoi l'enduit de chanvre et chaux est approprié pour la restoration : il est perméable aux échanges gazeux. Il laisse passer la vapeur d'eau et les gaz à l'échelle microscopique, mais pas les courants d'air. Il répond même très bien aux tests d'infiltrométrie. L'application à la truelle permet de couvrir le support dans sa totalité, jusque dans les petits racoins, et de couper les ponts thermiques pour une isolation constante de R2 au pouce.

Vous découvrirez le chanvre et chaux comme un matériau polyvalent aux multiples avantages. C'est un excellent régulateur thermique et hygrométrique, il est assainissant puisque antifongique et antiseptique, il est hypoallergène, 100% naturel, très stable et durable. Et surtout, il permet de restaurer en gardant le caractère authentique d'une maison ancestrale ou bien d'enrichir un décor grâce aux finitions à la chaux.

L'enduit chanvre se prête autant aux murs de briques, de pierres, de coffrages ou encore au murs type poutres sur poutres. Il peut être appliqué directement au mur ou sur un lattis de bois (largement présent dans les habitations centenaires, à ne pas enlever si possible!). J'ai l'exemple d'une maison ancestrale inscrite dans le patrimoine québécois, le manoir Charest, dont j'ai isolé les murs de pierres avec 2" d'enduit chanvre l'année dernière. Les propriétaires m'ont contacté cet hiver durant les grands froids pour me faire part de leur appréciation de la performance de l'enduit isolant.

Le manoir Charest

Enduit de chanvre sur baguettes de bois

Je vous invite sur mon site internet pour des précisions sur les matériaux et les possibilités de finitions. Je serai disponible pour toutes questions si nécessaire. "

Complément de La Ruche

Notre Cahier de projet #2 - Amélioration des murs hors-sol d'une maison centenaire traite de l'isolation de ce type de bâtiment est disponible pour téléchargement gratuit ici.

Le document Rénovation des murs de maçonnerie massive du Conseil national de recherches du Canada est également une lecture pertinente.

 







Commentaires

Bonjour,
Dans le cadre d'un projet sur la rénovation (isolation) d'une ancienne maison en mur de pierre, ma coéquipière et moi avons penché sur l'isolation avec du chanvre-chaux. Nous aimerions avoir certaines informations:

Quelle en est la conductivité thermique?
Quel est le prix au pied carré?
Peut-on l'installer nous-même ou est-il nécessaire d'engager un professionnel? Et le prix moyen si on doit engager un entrepreneur?
Quelle est la durée du produit (en nombre d'années)?

Si cela est possible, nous aimerions avoir les mêmes informations sur le polyuréthane giclé. Nous avons entendu parlé d'un polyuréthane giclé ``vert`` au soya et/ou avec du plastique recyclé. Sont-ce des matériaux intéressants. Est-il possible d'avoir les mêmes données sur ces produits?

Coridalement,

Mickeil

Si vous optez pour la technique d'isolation à la cellulose explicitée dans notre Cahier de projet #2, vous pouvez remplacer l'isolant cellulosique par un isolant de chanvre.

Pourrions nous utiliser les panneaux de chanvre de MEM végétale???

Publier un nouveau commentaire
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Posez une question

Vidéos

En collaboration avec ArchiBio
La Ruche offre un service de sensibilisation et d’accompagnement technique en construction et rénovation écologiques. Notre partenaire principal est le Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et son partenaire financier, le gouvernement du Québec.
FAQDDRecyc-Qebec
Visiter notre maison ecologique