Éclairage Électroménager Électricité

L’ampoule fluocompacte ou LFC

C’est l’ampoule économe promue par les pouvoirs publics. Elle est cependant discutable.

Ampoule fluocompacte
© Céline Lecomte

Avantages de l’ampoule fluocompacte :

  • Sa durée de vie ! De 10 à 20 000 heures (soit 5 ans si elle est utilisée trois heures par jour). C’est la grande remplaçante de l’ampoule à incandescence, principalement pour cette raison ;
  • Contrairement à ce que l’on croit, elle peut avoir des formes très différentes (et pas seulement la forme en spirale). Voir cette page d’Hydro Québec et cliquez sur « formes d’ampoules » ;
  • Sa luminosité diffuse évite les éblouissements ;
  • Elle émet jusqu’à 75% moins de chaleur que les ampoules à incandescence, à degré de luminosité équivalent ;
  • Une analyse de cycle de vie (impact environnemental global d’un produit) réalisée par le Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (Ciraig) pour Hydro Québec Distribution est favorable à la lampe fluocompacte versus la lampe à incandescence1 .

Inconvénients de l’ampoule fluocompacte :

  • Sa lumière a un aspect artificiel avec un index de rendu de couleur (CRI) entre 65 et 88%, comparé à un CRI de 98 à 100% pour une lampe incandescente ou halogène ;
  • Elle requiert souvent un délai d’allumage ;
  • Elle contient du mercure, un produit dangereux. En cas de bris, il faut aérer longuement la pièce, ramasser les débris avec une protection (gants) qu’on joindra aux débris. Le tout doit être déposé dans un point de collecte RecycFluo ;
  • Elle émet un rayonnement ultra-violet (UV), et par ailleurs elle comprend un ballast électronique (base blanche de l’ampoule) qui peut émettre des champs électro-magnétiques susceptibles d’incommoder certaines personnes électro-sensibles. De manière générale, il est déconseillé de l’installer sur une lampe de chevet. Cependant, selon le gouvernement du Canada, « les LFC ne constituent pas un risque pour la santé de la population générale ni au niveau du rayonnement ultraviolent ni au niveau des champs électriques et magnétiques qui leur sont associés. »
  • Elle n’est pas utilisable avec un gradateur classique ;
  • Elle est plus chère que la lampe à incandescence classique ou halogène (5 à 20$), mais Hydro Québec propose des incitatifs.

L’avis d’Ecohabitation :

Cette ampoule a-t-elle été survalorisée ? Ce n’est sans doute pas l’ampoule écolo idéale. On la réservera aux lieux de passage ou de travail, plutôt qu’aux lieux de vie à la maison (salon, chambre). Et on prendra de très grandes précautions en cas de bris.

1 CIRAIG, Analyse du cycle de vie comparative d’ampoules électriques : incandescentes et fluorescentes compactes. 

 

Évènements à suivre

Jeudi, 23 Octobre, 2014 (Toute la journée)
Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)
Mercredi, 5 Novembre, 2014 (Toute la journée)

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.