Certification LEED

Contrôle de l’érosion (AÉS 1.1)

Évitez que la terre nue sur le site soit emportée par les pluies et sédimente les cours d'eau en mettant en place des mesures de contrôle de l'érosion pendant toute la durée du chantier.

© Écohabitation

Gérance du site (AÉS Crédit 1)

But 

Réduire au minimum les dommages environnementaux à long terme au lot sur lequel est construit le bâtiment durant les travaux de construction.

Condition préalable

1.1 Contrôle de l'érosion pendant la construction                                                                 

Avant la construction, concevoir et planifier les mesures appropriées de contrôle de l’érosion. Pendant la construction, mettre ces mesures en œuvre. Toutes les mesures suivantes de contrôle de l’érosion doivent être appliquées :

a) Mettre la couche de terre arable perturbée en tas et la protéger de l’érosion (en vue de sa réutilisation).

b) Contrôler le parcours et la vitesse d’écoulement des eaux de ruissellement avec des clôtures antiérosion ou autres mesures comparables.

c) Protéger les bouches d’égouts pluviaux, les ruisseaux et les lacs qui sont sur le site avec des bottes de paille, des clôtures anti-érosion, des pièges à limon, des filtres de roches ou autres mesures comparables.

d) Creuser des rigoles pour détourner les eaux de surface provenant des versants.

e) Si les sols d’une surface inclinée (pente de 25 %, ou de 4:1) sont perturbés pendant la construction, faire des étages, utiliser des tapis anti-érosion, des couvertures de compost, des boudins filtrants et des bermes ou autres approches semblables pour stabiliser les sols.

 

 

Contrôle de l’érosion

L'objectif de cette condition préalable est d'éviter que la terre nue sur le site soit emportée par les pluies et sédimente les cours d'eau environnants. Les voies d'eau du Canada déplacent des millions de tonnes de sédiments par année à cause de l'érosion. Les sédiments ont des répercussions néfastes sur la qualité de l'eau, ils déséquilibrent aussi les systèmes aquatiques (destruction de frayères ou asphyxie de poissons par exemple) et peuvent véhiculer des produits chimiques polluants. Pour en savoir plus sur les effets de l'érosion et de la sédimentation, voir le site de Environnement Canada.

 

Exemples de barrières anti-érosion :

Contrôle de l’érosion
© Écohabitation

Contrôle de l’érosion
© Écohabitation

Contrôle de l’érosion

Contrôle de l’érosion

La terre nue n'est pas protégée

Contrôle de l’érosion

Contrôle de l’érosion

Les pluies ont commencé à érodé le sol de ce chantier et les sédiments sont emportés vers les cours d'eau.
Contrôle de l’érosion Ces barrières anti-érosion ne sont pas assez grandes et n'empêchent aucunement la sédimentation.

Crédit photos : Céline Lecomte

Évènements à suivre