Formations

Oubliez les engrais chimiques et synthétiques: adoptez les engrais verts!

La belle saison est enfin arrivée et nous sommes nombreux à embellir et entretenir nos espaces extérieurs. Un choix vraiment gagnant serait d’investir dans le comestible. Découvrez les engrais verts pour les plus belles récoltes possibles!

Aménagement paysager écologique +comestible: adoptez les engrais verts
Potager en permaculture © Wikimedia Commons

Vous avez un potager ou vous prévoyez en faire un? Si oui, pourquoi ne pas appliquer des principes écologiques à vos cultures? Pour un magnifique jardin regorgeant de nourriture biologique et savoureuse, il faut s’assurer d’avoir un sol sain qui contient les minéraux essentiels à la croissance des plantules. Surtout en milieu urbain où le sol est souvent compact et pauvre en nutriments.

À la base de la culture biologique et d’une grande efficacité sur les court, moyen et long termes, les engrais verts deviendront vos meilleurs alliés pour faire de votre potager une réussite, année après année.

Un engrais vert vraiment vert?

Rien de plus vert! En fait, il s’agit de plantes herbacées ou de légumineuses qui sont cultivées en premier lieu pour servir de couvre-sol temporaire; elles sont ensuite coupées et enfouies pour fertiliser le sol. 

Quels sont leurs avantages? Il y en a beaucoup!

  1. Ils évitent l’utilisation d’engrais chimiques et synthétiques
  2. Ils protègent le sol de : l’érosion, le lessivage, du dessèchement
  3. Ils augmentent la qualité et la structure du sol
  4. Ils produisent des réserves de nutriments: potassium, phosphore et azote
  5. Ils peuvent servir de paillage lorsque laissés en surface
  6. Ils enrichissent le sol avec de la matière organique
  7. Ils permettent de briser le cycle des maladies
  8. Ils attirent les insectes pollinisateurs
  9. Ils stimulent l’activité biologique du sol
  10. Leurs systèmes racinaires vont fissurer et façonner le sol créant des sillons qui faciliterons les échanges d’air et d’eau
  11. Ils permettent d’augmenter la production du jardin
  12. Et notre préféré, ils affaiblissent et étouffent les mauvaises herbes!

Pour s’assurer de bien intégrer l’implantation d’engrais verts à vos pratiques maraîchères, il faut s’assurer de suivre quelques règles simples:

1-Bien planifier son potager

Concevoir un plan du jardin

Comme l’utilisation d’engrais verts se planifie en fonction des cultures que l’on prévoit semer et qu’on doit l’intègrer en suivant le principe de rotation des cultures, il est toujours préférable de faire un plan de son potager. Délimitez les différentes zones et la variété qui est associée à chacune d’entre-elles (conservez vos plans pour l’année suivante!).

De cette façon, vous éviterez de semer la même famille de plante au même endroit deux années consécutives ce qui n’est pas recommandé, afin d’éviter de perpétuer le cycle de maladies et la concurrence pour les mêmes nutriments.

Connaître la composition du sol

Pour bien choisir les engrais verts à utiliser, il est important de connaître les forces et les faiblesses du sol. Il sera ainsi plus facile de faire les bons choix en fonction des besoins du sol et de ceux des cultures prévues. Pour ce faire, vous pouvez faire faire une analyse de votre sol (idéalement à l’automne). La plupart des jardineries (et même certaines grandes surfaces) vendent des tests maison et pourront vous indiquer la marche à suivre.

2-Quand et comment les utiliser?

Les engrais verts peuvent êtres semés au printemps et/ou à l’automne (ou à n'importe quel moment de la saison).


 

Fauche des végétaux avant de les intégrer à la terre; les nodules des racines de fèves fixent l'azote

© Naomi Schillinger

Au printemps, pour les espaces qui ont été laissés à nu durant l'hiver, après avoir travaillé le sol (on coupe les tiges et les feuilles des mauvais herbes, ensuite on ratisse les mottes), on sème abondamment, on mélange les semences au sol (à faible profondeur) et on arrose. 

Sur les petites surfaces, on sème les engrais verts à la volée uniformément sur la parcelle.

Pour privilégier un apport en azote, on fauche l’engrais vert avant le début de la floraison.

Pour un apport en carbone, on fauche les plants à maturité (après la floraison, en prenant bien soins de tailler les fleurs avant qu’elles ne produisent des graines).

Le moment venu, la fauche peut se faire à l’aide d’une faux, une tondeuse ou une débroussailleuse. On laisse ensuite les résidus sur place pour les faire sécher. Après le séchage, on mélange le tout aux premiers centimètres de sol (il est important de ne pas enfouir en profondeur) .

Ensuite on bêche doucement en incorporant du compost. On attend deux semaines… et on est prêt à planter nos légumes!

On privilégie ici les céréales, les pois, le sarasin et le seigle. 

À l’automne, aussitôt qu’une culture est récoltée et que rien n’est planté pour remplacer, on sème l’engrais vert à cet endroit.

Certaines espèces d’engrais verts ne survivent pas à l’hiver, vous pouvez laisser le tout durant l’hiver (bonne protection du sol), mais le printemps venu, le réchauffement du sol sera plus lent. Sinon vous pouvez faucher tard à l’automne et mélanger légèrement le tout, le sol sera tout de même protégé et  il ne suffira que d’enfouir le printemps venu et recommencer le processus.

Pour les variétés qui résistent à l’hiver (comme le trèfle), vous pouvez effectuer une coupe tard à l’automne ou attendre au printemps (ce qui demandera un travail plus intensif au niveau du sol, pour bien déraciner le tout). 

Cultiver des plantes pour enrichir son sol, c'est aussi possible sur les toits verts intensifs, en ville! © Écohabitation

Par contre, les engrais verts utilisés pendant la saison morte permettent tous d’éviter de laisser votre potager à nu en le protégeant des intempéries, de l’érosion éolienne et hydrique et des mauvais herbes.

Quelques végétaux à privilégier: avoine, moutarde, sarrasin. CC0

On opte pour l'avoine, les pois et le seigle.

NB. Les engrais verts peuvent aussi être utilisés durant toute la saison en culture intercalaire ou en culture principale.

3- Les différentes variétés d’engrais verts et leurs propriétés

  • LES GRAMINÉES: Les engrais verts issus de cette famille sont reconnu pour s’enraciner en profondeur et permettent ainsi de prélever les éléments nutritifs (notamment les nitrates) du sol qui autrement seraient difficiles d’accès pour les cultures à l’enracinement plus superficiel. 

Les plus utilisées: Avoine et seigle d’automne.

  • LES CRUCIFÈRES: Elles sont les meilleures pour extraire le potassium. La moutarde et le sarrasin sont les meilleures pour l’extraction du phosphore.

Les plus utilisées: la moutarde et le radis.

  • LES LÉGUMINEUSES: Leur spécialité; fixer l’azote puisée dans le sol ou dans l’air, évitant du fait même qu’elle soit lessivée par la pluie. 

Les plus utilisées: Trèfle blanc, trèfle rouge et pois (mélange de pois et avoine).

 

4-Où se les procurer?

Les semences de ces végétaux sont disponibles dans la plupart des jardineries spécialisées et certaines sont disponibles dans les épiceries biologiques. Parmi les producteurs, vous connaissez probablement les Jardins de l’Écoumène, artisan semencier! Cette compagnie mise sur le biologique et la biodiversité depuis 2001, enracinée sur 100 acres des terres montagneuses de Saint-Damien dans Lanaudière.

Sur leur site web, vous pourrez commander en ligne et vous renseigner plus en profondeur sur le sujet des engrais verts.

 

Un atelier-visite sur le terrain pour apprendre et s'inspirer

Et pour éviter les frais de livraison, pourquoi ne pas profiter de notre atelier-visite de la maison autonome du site des Jardins de l’Écoumène, le samedi 30 juin prochain, pour magasiner et acheter vos engrais verts et semences!

En bonus, une visite guidée d’une maison hyperperformante par le propriétaire, sur ce site majestueux!

À découvrir sur place:

  • Des panneaux solaires photovoltaïques qui suivent la course du soleil
  • Des panneaux solaires thermiques et le stockage de la chaleur accumulée
  • Le cycle de production/stockage/consommation d’énergie renouvelable
  • La gestion de la consommation énergétique et de l’appoint d’énergie quand on est autonome
  • L'autonomie en eau: marais filtrant et toilettes sèches
  • La récupération de matériaux de construction: trucs et astuces.

S'inscrire à la formation

Pour plus d’informations sur les engrais verts

Évènements à suivre

Samedi, 30 September, 2017 - 10:00

Pour poser une question technique, adressez-vous à nos experts.