Foyer © Timbrauhn, Sous licence Creative Commons

Appareil à combustion étanche et homologué EPA

Réduire au minimum les impacts liés à la combustion

Écohabitation 24 juillet 2012 17:31

Tout foyer ou poêle devra être étanche, installé en combustion fermée et homologué EPA ou conforme aux exigences de la norme CSA B415. Un dispositif de contrôle du monoxyde de carbone (CO) devra également être installé près de l’appareil.

En sommes, optez pour des appareils de chauffage d’appoint ou de décoration bien étanches, très performants et bien conçus afin d’évacuer vers l’extérieur toute matière particulaire libérée suite à une combustion efficace et dont l’apport en oxygène nécessaire à la combustion provient de l’extérieur.

Si vous possédez un foyer ou un poêle, ou pensez en installer un, prenez ces mesures:

  • Un dispositif de contrôle de CO doit être installé à chaque étage.
  • Tout appareil doit être certifié par l’EPA ou conforme aux exigences de la norme CSA B 415. Seuls les foyers de masses n’ont pas besoin d’être homologués.
  • Votre appareil (foyer, poêle, foyer de masse) doit être conçu et installé dans une chambre à combustion fermée (c.-à-d. avec une prise d’air extérieure qui assure l’apport en oxygène nécessaire à la combustion). Cela évitera de devoir puiser l’oxygène nécessaire à la combustion dans l’air ambiant de la maison.

Aucun appareil de combustion non raccordé n’est permis (ex. : bûches décoratives).

Attention aux portes artisanales pour votre appareil à combustion. Souvent, elles sont conçues de manière non étanche, même pour les foyers de masse!

POURQUOI

Pendant longtemps, les foyers constituaient simplement des objets de décoration polluants. Aujourd’hui, les appareils de combustion à haute efficacité sont peu polluants et peuvent offrir un rendement énergétique oscillant entre 50 et 90 % selon leur type et leur emplacement. Ils constituent de bons appareils de chauffage d’appoint, ou peuvent même devenir votre source de chauffage principale si vous êtes prêt à l’alimenter et à l’entretenir quotidiennement.

L’importance d’un détecteur de CO

Lors d’une mauvaise combustion des matières fossiles, les foyers peuvent produire du monoxyde de carbone (CO), un gaz incolore et inodore qui peut causer des maux de tête, des nausées, de l’asphyxie et même la mort. C’est pourquoi il est important d’installer un dispositif de contrôle du CO près du foyer. Plus important encore, le choix du foyer…

L’homologation de l’Environmental Protection Agency (EPA)

Les appareils peu efficaces dégagent des niveaux élevés de polluants dans l’atmosphère qui contribuent au smog, à l’effet de serre et qui peuvent entraîner des troubles graves pour la santé. Venue des États-Unis, l’homologation de l’EPA garantit que l’appareil limite le seuil des émissions de particules fines à 7,5 g/h (vs 80 g/h pour les poêles et foyers classiques à combustion lente).

Pour la liste des poêles certifiés EPA, cliquez ici.

La norme B415 du Canadian Standards Association CSA

Elle vise les appareils qui brûlent des biocombustibles (bois de corde, copeaux, sciure, bûches synthétiques, granules, maïs, etc.). Cette norme ne concerne pas les appareils de chauffage au charbon ni les foyers de maçonnerie assemblés sur place.

TYPES DE FOYERS:

  1. Poêle (à bois, à pellet, au bioéthanol) et poêle encastrable ; appareil autonome à combustion sur pattes ou piédestal, ou conçu pour être encastré dans un foyer de maçonnerie existant. Les modèles à haute efficacité offrent un bon rendement (entre 50 et 80 %), mais ils émettent des particules et de la fumée qui contribuent au smog et sont nuisibles pour la santé. Coût: entre 1 200 et 3 000 $, sans l’installation (prévoir un surplus entre 1 000 et 3 000 $).
  2. Foyer ; appareil qui possède sa propre enveloppe et qui doit être installé dans un corps de maçonnerie fait sur mesure. Coût: entre 2 000 et 4 000 $, sans l’installation (prévoir un surplus entre 1 000 et 3 000 $).
  3. Foyer de masse ; appareil qui offre un excellent rendement (entre 80 et 95 %) et dont la chaleur radiante est très confortable. Par contre, son coût est élevé et la maison doit normalement être conçue ou rénovée entièrement autour du foyer de masse. Ils n’émettent que 1,3 g de particules fines par heure. Coût: entre 8 000 et 20 000 $, installation incluse.

Pour des questions de santé, ne jamais brûler de bois souillé (peint, vernis, traité) ni de bois vert, et ce, peu importe le choix du foyer!

Si possible, installez le foyer sur un mur intérieur plutôt qu’un mur extérieur. Vous réduirez ainsi les pertes de chaleur.

Vérifiez les lois de votre municipalité concernant la pose d’un foyer ou d’un poêle.

Les effets sur la santé des particules fines selon l'indice de la qualité de l'air 

Particule fine
© Ontario, ministère de l’environnement

RESSOURCES

Écohabitation

Subventions pour le remplacement des appareils de chauffage au bois (vieux foyers et poêles) :

Commentaires (0)

Rechercher...