Attention aux lampes encastrées @ pixabay

Attention aux lampes encastrées

Écohabitation 29 janvier 2012 00:28

C’est joli, c’est à la mode, mais elles ont des inconvénients.

Cuisine-lampes-encastrees
© Yanni Milon

Des halogènes joliment dissimulées dans l’épaisseur du plafond illuminent le salon…

L’encastrement de l’éclairage est à la mode. Mais il n'est pas sans risques. Voici nos conseils :

 

  • Éviter l’encastrement dans le plafond communiquant avec le plancher de l’appartement du dessus… Cela perce le gypse qui est le principal insonorisant (sauf en cas de faux plafond suffisamment large). Si on y tient absolument, alors il faut acheter des boîtiers spéciaux et dispendieux qui maintiennent le niveau d’insonorisation.
  •  Éviter l’encastrement dans le plafond qui communique avec le toit. Cette fois-ci, c’est l’isolation et le pare-vapeur qui seront mis à mal ! La perte de chaleur peut être importante... Une fois encore, si on y tient tout particulièrement, il se vend des moules en plastique à placer autour des boîtiers métalliques qui entourent l’ampoule. Après, il faut tout sceller à la perfection. 

Commentaires (0)

Rechercher...