À la recherche de journaux québécois Denis Leblanc souhaite acheter plus de journaux récupérés au Québec, mais on ne peut lui garantir la qualité nécessaire.<br /> © Dany Doucet / Journal de Montréal

À la recherche de journaux québécois

Écohabitation 29 novembre 2010 10:42

Dany Doucet - Un fabricant d'isolant à base de papier recyclé comprend bien mal d'être obligé de s'approvisionner en vieux journaux aux États-Unis alors que les centres de tri du Québec en exportent à plein conteneurs vers la Chine.

L'entreprise Benolec, située à Sainte-Julie, fabrique un isolant de fibre de bois recyclée du type qu'on souffle dans le grenier d'une maison, par exemple. Ce matériau grisâtre, qui ressemble à des flocons de papier, est fabriqué à base de journaux récupérés.

Or, alors que les journaux du Québec sont imprimés sur du papier fabriqué dans des papetières locales, qui sont elles-mêmes approvisionnées par des coupes de bois locales, le papier usé, lui, prend souvent la direction de pays situés à des milliers de kilomètres par bateau d'ici, comme la Chine et l'Inde.

Cette situation force Benolec à importer 40 % de sa matière première des États-Unis et de l'Ontario, ce qui est un non-sens, selon Denis Leblanc, directeur général de l'entreprise fondée il y a 32 ans. […]

 
Pour lire l’article complet : http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/11/20101114-095700.html
Rechercher...