Un nouveau procédé de fabrication de ciment commence à faire parlé de lui. Il a retenu notre attention car il permet 40 % de réduction d'émissions de GES lors de sa fabrication. Consommant moins de chaux que le ciment Portland, il est synthétisé à des températures inférieures à ce dernier (1 250°C versus 1 450°C).


La production d’une tonne de ciment traditionnel émet une tonne de CO2 dans l’atmosphère, ce qui représente 7 à 8 % des taux de CO2 au niveau mondial.


Un béton, mis au point par la compagnie américaine Solidia Technologies®, incorpore ce ciment plus écologique. Et ce produit présente une seconde caractéristique très intéressante du point de vue environnemental: son procédé de durcissement novateur. Plutôt que d'ajouter jusqu'à 50 % d'eau pour permettre la réaction du liant, le béton Solidia durcit grâce à du CO2* capté des fumées de combustion sur le site de production industriel puis ré-injecté dans le mélange.

*Le CO2 est donc séquestré de manière permanente au lieu d’être libéré.

Le ciment réagit avec le gaz carbonique pour former du carbonate de calcium (CaCo3) et silicate de calcium (CaSiO3) qui durcissent l'ensemble. La réaction se produit dans une chambre fermée à température modérée (60°C ou moins) et à pression ambiante. Le béton Solidia durcit en moins de 24 heures (alors que le durcissement normal prend plusieurs jours).

© Solidia Technologies®

Résultats? L’empreinte écologique du béton est réduite de 70 %, entre 60 et 80 % de l’eau utilisée pour la production peut être recyclée et la performance est meilleure! En bonus, le coût de production est moindre.


30 blocs de béton Solidia Concrete absorberont 22 kg de CO2 à la phase de production (240 kg de C02 pour chaque 1000 kg de ciment), soit l’équivalent de l’absorption d’un seul arbre en un an.


Autres avantages

  • Efflorescence réduite: le béton absorbe moins de 2 % d’eau
  • Résistance élevée à la compression et à l’abrasion: environ 6 fois plus élevée que le ciment Portland
  • Durabilité améliorée: meilleure résistance du béton à la microfissuration sous gel/dégel
  • Compatible avec les agrégats non conventionnels et le verre recyclé
  • Déchets minimisés

Un béton uniquement préfabriqué

Le béton Solidia est pour le moment préfabriqué. Il est composé, en plus du ciment Solidia, de sable (une large gamme possible), d’agrégats et d’eau. Ses formes possibles sont des blocs ou des pavés coulés en usine. On ne l'utilisera donc pas pour les dalles ou les fondations, mais plutôt pour des pavés extérieurs.

Les procédés de fabrication étant similaires au béton conventionnel, les industries qui veulent prendre le virage peuvent donc être adaptées très facilement.

© Solidia Technologies®

Se procurer le béton

Solidia Technologies® détient l’exclusivité des droits de licence sur le brevet. Pour être mise en marché, la technologie prometteuse doit donc être vendue aux industries existantes. Lafarge a par ailleurs conclu un accord avec Solidia en 2013 dans le but de faciliter la commercialisation en Amérique du Nord et en Europe. Solidia espère que toute l’industrie aura pris le tournant d’ici 50 à 100 ans.

Pour en savoir plus sur le brevet américain voir le n° 9 868 667.

Consultez notre fiche béton pour en savoir plus sur le matériau le plus utilisé en construction. 

 

Sources