Un isolant courant mais problématique. Photo Céline Lecomte Un isolant courant mais problématique. Photo Céline Lecomte

Le standard "Maison passive" américain bannit l'usage du polyuréthane giclé à cellules fermées

Écohabitation 12 janvier 2012 13:46

Le polyuréthane giclé à cellules fermées pose de nombreuses questions en raison des agents de gonflement qu'il contient et qui génèrent des gaz à effet de serre. La certification américaine "maison passive" (PHIUS) a décidé que son usage empêcherait la certification.

Pour en savoir plus, lire cet article du Green Building Advisor, dont voici un extrait:

"In place of spray foam insulation, PHIUS+ will recommend insulation materials with low embodied energy, (...). And while high-density expanded polystyrene is acceptable for below-grade uses, Klingenberg says she prefers the use of cellular glass, such as Foamglas."

En français: "A la place de l'isolation en polyuréthane giclé, PHIUS recommandera des matériaux d'isolation avec une énergie intrinsèque (=grise) faible (...). Et si le polystyrène expansé est acceptable en sous-sol, Klingeberg (PHIUS) explique qu'elle préfère l'utilisation de la mousse de verre." (traduction libre d'Ecohabitation)

Commentaires (0)

Rechercher...