Depuis le Protocole de Montréal, les gaz appauvrissant la couche d’ozone sont dans le viseur des scientifiques et des autorités. Le rejet d’halocarbures dans l’atmosphère est sur le point d'être interdit au Canada et dans toute l'Amérique du Nord. Au Québec, un règlement bannit l’utilisation de tous les chlorofluorocarbures (CFC) et des halons à l'horizon 2021.

Alors que plusieurs grands joueurs de l'industrie ont fait le virage dès 2017, de nouveaux produits aux agents de gonflements non nocifs arrivent sur le marché avant l'interdiction formelle de 2021.

À la recherche d'agents gonflants moins néfastes

On préfère souvent les isolants biosourcés à ceux d’origine pétrochimique, bien sûr. Mais les panneaux de polystyrène, légers, insensibles à l'humidité et robustes, sont parfaitement adaptés à l'isolation des fondations et des murs extérieurs, et l'uréthane giclé parfait pour briser les ponts thermiques des solives de rives ou autres endroits peut accessibles. Ces applications ne sont pas favorables aux matériaux organiques. Cependant, outre leur composition (du plastique, souvent moins de 5 % du produit). leur fabrication polluante, et leur recyclabilité faible ou nulle, on pointe du doigt leur agents gonflants.

Agents gonflants de remplacement: premières tentatives infructueuses

Depuis 2010, dans l'industrie des isolants, de nouveaux agents de gonflements ont progressivement remplacé les gaz fautifs alors utilisés par les manufacturiers de polystyrène et d'uréthane. Leurs remplaçants, les hydrofluorocarbures (HFC), contenus notamment dans le polystyrène extrudé (PSX), affichait un potentiel de réchauffement global de 1 430 (donc 1 430 fois plus élevé que le CO2) et dans l’uréthane à cellules fermées, avec un potentiel de réchauffement global de 1 030. Des résultats hautement indésirables!

Les alternatives aux agents de gonflements dans les mousses isolantes étaient donc vraiment importantes. On les attendaient: elles sont arrivées en 2017.

Polystyrène extrudé, ou styromousse rose
Le polystyrène extrudé contenait des CFC, halocarbures contribuant aux changements climatiques et à l'appauvrissement de la couche d'ozone

Les HFO remplacent les HFC avec succès en 2017

Depuis 2017, une 4e génération d'agent de gonflement a fait sa place: l'hydrofluoroléfine (HFO). Les HFO, offrant les mêmes fonctions et performances, présentent un potentiel de réchauffement global inférieur à 1, ce qui est 99,9 % inférieur aux HFC!

Plusieurs manufacturiers ont fait évoluer leur produits, pour se préparer à l'évolution de la règlementation environnementale annoncée: Elastochem offre un produit à base de HFO, l’Insulthane Extreme, qui détient même la certification Greenguard. Honeywell (Solstice), DuPont (Formacell 1100) et Arkema (Forane) ont également développé des variantes de ce gaz, utilisés par certains manufacturiers d'isolants. Par exemple, Démilec a fait la transition avec son produit Airmétic Soya HFO.

Airmétic Soya HFO
Airmétic Soya HFO met à profit la plus récente technologie offerte par Honeywell, l'agent d'expansion hydrofluorooléfinique (HFO).

2020: dernières évolutions de l'industrie de l'isolation avant l'interdiction

Ça y est, au Canada, depuis avril 2020, il est interdit de recourir aux halocarbures qui appauvrissent la couche d'ozone (les CFC, les HCFC et les halons). Le gouvernement du Québec a modifié le Règlement sur les halocarbures pour réduire leur émission dans l’atmosphère et minimiser l’accroissement de l’effet de serre. Ce nouveau règlement rentrera en fonction en 2021: les manufacturiers devront cesser d'utiliser des CFC et des halons. De plus, ils devront appliquer les limites règlementaires encadrant l'utilisation des substances de remplacement des CFC, soit:

  • les hydrofluorocarbures (HFC) ;
  • les perfluorocarbures (PFC) ;
  • les hydrofluoroléfines (HFO) ;
  • les hydrochlorofluoroléfines (HCFO).

Ces règlements s'appliquent le 1er janvier 2021 pour la fabrication et le 1er juillet 2021 pour la vente et distribution. Pour s'adapter, d'autres grands joueurs de l'isolation ont breveté de nouveaux remplaçants aux HFC et lancé des produits exempts de HFO.

FOAMULAR® NGX de Owens Corning

Pour s'adapter aux nouvelles exigeances environnementales, le géant de l'isolation Owens Corning a annoncé le 7 août 2020 la mise en marché d'une nouvelle gamme d’isolants de polystyrène extrudés, le FOAMULAR® NGX. L'agent gonflant breveté́ utilisé dans ces isolants PSX permet de réduire de 90 % le potentiel de réchauffement climatique, sans compromettre la performance du produit.

FOAMULAR® NGX est homologué par l'Underwriters Laboratory (UL) et a reçu l'agrément de la mutuelle des manufacturiers (Factory Mutual (FM)) comme ayant un faible potentiel de réchauffement climatique qui garantit le respect des exigences des changements réglementaires.

FOAMULAR® NGX, le nouvel isolant à base d’agents gonflants qui permettent de réduire de 90 % le potentiel de réchauffement climatique de Owens Corning
FOAMULAR® NGX, le nouvel isolant à base d’agents gonflants qui permettent de réduire de 90 % le potentiel de réchauffement climatique de Owens Corning

Pour Emmanuel Cosgrove, directeur d’Écohabitation, c’est la bonne nouvelle qu’il attendait depuis quelques lunes : « Le PSX est un isolant efficace (R5 par pouce) et très répandu. Un incontournable dans la construction et la rénovation de bâtiments à haut rendement énergétique. Mais, avec un potentiel de réchauffement climatique 1 000 fois plus élevé que le CO2, les agents de gonflement HFC devaient absolument être remplacés. »

Les avantages environnementaux de la gamme d'isolants FOAMULAR® NGX figureront dans une nouvelle déclaration environnementale de produit (DEP), qui permettra une vérification indépendante et agrée de l'impact environnemental de l'isolant tout au long de son cycle de vie.

Les isolants FOAMULAR® NGX seront disponibles pour la vente au Canada à compter du 1er janvier 2021. La nouvelle gamme de produits conservera la couleur ROSE distinctive de Owens Corning

Beyond Blue de DuPont

De son côté, DuPont lance la fabrication d'un produit similaire: Beyond Blue. Le changement de formulation de ses isolants de PSX, plus respectueuse de l'environnement, permettra une réduction du potentiel de réchauffement climatique (GWP). Les changements apportés au Styrofoam ™ Brand XPS commenceront eux-aussi leur transition d'ici le 1er janvier 2021, et pour marquer les esprits, le manufacturier fait passer son produit de bleu à gris.

Agent de gonflement sans CFC: DuPont styrofoam ™ Brand XPS beyond blue
Agent de gonflement sans CFC: DuPont styrofoam ™ Brand XPS beyond blue