AU SOUS-SOL

Un sous-sol présente des risques de plus hauts taux d’humidité, voire d'inondations. On opte donc pour un plancher particulièrement durable et résistant à l’humidité et à l’eau. On évite les planchers en matière organique lorsque possible (pas de bambou, bois, liège, linoléum) en privilégiant les planchers à base minérale (carrelage, béton). Sous le revêtement choisi, on n’oublie surtout pas le pare-vapeur de polyéthylène ou autre pare-gaz et bris capillaire.
 

DANS LA SALLE DE BAIN OU LA CUISINE

Dans la salle de bain, on évite de poser du bois compte tenu des hauts taux d’humidité et des éclaboussures fréquentes. Dans tous les cas, on porte une attention particulière à ces critères :

  • bonne résistance à l’humidité et à l’eau
  • surface antidérapante
  • surface facile à nettoyer et facile d’entretien

Encore une fois, le couvre-plancher à base minérale s'avère être le meilleur choix. 
 

POUR UN GYM, UN GARAGE OU UNE SALLE DE JEUX

Ici, on recherche généralement une surface durable et confortable. Les planchers de marmoléum, très résistants et confortables, sont une bonne option. Les planchers de bois franc d'ingénierie, également très résistants et écologiques, sont faciles à installer. Il faut prioriser le bois franc d'ingénierie pré-huilé à celui pré-vernis pour ainsi permettre les retouches faciles sans devoir sabler.

On fait attention aux revêtements de pneus recyclés. Ils sont intéressants du fait qu’ils sont recyclés, mous et confortables, mais ils émettent souvent de nombreux COV. Si on opte pour cette option, par exemple au garage, il faut choisir un produit qui reste sous les taux d’émission de COV de 0,100 ppm.