Vivre en santé loin des composés chimiques Vivre en santé loin des composés chimiques: faites les meilleurs choix pour l'eau, l'alimentation, les produits nettoyants et cosmétiques. © Brooke Lark

Vivre en santé loin des composés chimiques

Eau, alimentation, produits d'usage quotidien: évitez les produits contenant des microparticules de plastiques, pesticides, parabènes et autres composantes peu séduisantes

Écohabitation 6 avril 2018 15:36

La nouvelle est parue récemment: des microparticules de plastique peuplent le contenu des bouteilles d'eau. Après les résultats d'une étude internationale, c'est une équipe de chercheurs de Montréal, commandée par Radio-Canada/CBC, qui en a trouvé dans des bouteilles de plastique de chez nous. Polypropylène, polystyrène et dix autres types de plastique ont été détectés (dont celui qui entre dans la fabrication de la bouteille).

Ces particules ne sont bien sûr pas introduites volontairement par les manufacturiers. Mais qu'elles le soient ou non, on retrouve ces composés chimiques dans de nombreux produits d'usage courant. Bien sûr, les produits disponibles sur le marché se doivent d'être sécuritaires, mais quand on pense à l'eau, la nourriture, ou encore les produits d'utilisation quotidienne comme les nettoyants et les cosmétiques, il n'y a rien de très réjouissant à penser qu'ils contiennent des composantes pouvant potentiellement contribuer à des allergies, des troubles de la santé voire des maladies. Les polluants sont omniprésents dans notre quotidien, mais ils ne sont pas les bienvenus.

Heureusement, il est possible de réduire notre exposition aux principales sources de ces composés clandestins, voir même, de les éviter.

Sans plastiques ni résidus médicamenteux: boire de l'eau plus pure 

Les Québécois consomment annuellement 128 millions de pilules contraceptives et 107 millions de doses d’hormonothérapie. Ces substances se retrouvent inévitablement dans les cours d’eau. En plus de ces hormones, l’eau du Québec — puits, eaux souterraines, lacs, rivières, fleuves et eaux sortant des usines d’épuration —, est gorgée des résidus de cosmétique et de médicaments, des rejets d’usines ainsi que des pesticides. Cette contamination tend à devenir une des principales préoccupations en chimie environnementale. 

Alors que les produits détectés dans l’eau du robinet dépassent rarement les normes, ces dernières sont calculées individuellement. Ce qui signifie que les effets combinés de toutes ces substances ne sont pas pris en compte. Un verre d’eau peut facilement devenir un cocktail de médicaments, pesticides, PBDE et autres perturbateurs endocriniens. Les effets de ce mélange sur la santé ne sont pas connus.

Loin d’être « La » solution, on l'a vu, les eaux embouteillées doivent être évitées — pour la pollution qu’elles génèrent, pour les plastiques dont elles sont constituées et surtout, pour le fait que ces eaux contiennent autant, sinon plus, de contaminants.

Il est donc préférable:

  • de se procurer des filtres à ozone ou au charbon de type Brita;
  • de choisir des bouteilles en verre;
  • de ramener les médicaments non utilisés à la pharmacie;
  • d’éviter d’envoyer ses déchets dans les égouts.

Fruits et légumes: les biologiques et locaux sont  plus durables

Selon l’Agence canadienne de l’inspection des aliments (ACIA), en optant pour la version biologique de ces 15 aliments, qui contiennent, par portion, entre 47 et 67 pesticides différents, vous pouvez réduire votre exposition aux pesticides de plus de 80 %!

  • Poivron, laitue en feuilles, fraise, raisin, orange, pêche, tomate des champs, nectarine, céleri, pomme de terre, concombre, poire, pomme, cerise, pois des neiges

Si les bananes ne contiennent que peu de pesticides, elles ont par contre été très demandeuses lors de leur culture (herbicides, fongicides, pesticides et nématicides).

Par contre, il est rare que les fruits et légumes biologiques ne soient pas emballés de plastique...

En parallèle, il y a 15 fruits et légumes qui contiennent très peu, ou pas, de pesticides.

  • Roquette, mûre, rhubarbe, litchi, betterave, pak-choï, maïs, canneberge, courgette, kiwi, mangue, échalote, panais, aubergine.

Des études réalisées auprès de la population ont démontrées qu’après avoir consommé des produits bio sans pesticides pendant deux semaines, la majorité des gens avaient réduit de 95 % le taux de pesticides dans leur système.

Il est donc conseillé:

  • de varier sa consommation de fruits et de légumes afin de limiter l’accumulation d’un même pesticide;
  • d’acheter des produits biologiques locaux;
  • de laver les fruits et les légumes avant de les manger.

Une solution simple et durable: s'abonner à un panier biologique! Le florissant réseau des Fermiers de famille, initié par Équiterre, saura sûrement satisfaire les goûts de toute la famille.

Panier bio
Markus Spiske

Poisson: chercher la pêche durable

Aujourd’hui très étudiée, la contamination au mercure dans les poissons est bien connue. Toxique pour le système nerveux, le mercure se fixe aux protéines et peut causer des perturbations hormonales et des troubles chez le fœtus. On retrouve également, stocké dans le gras des poissons, des BPC (biphényle polychloré), des dioxines, des BPA (bisphénol A) et du DDT (dichlorodiphényltrichloréthane). D’un autre côté, surtout compte tenu de son apport en Oméga-3, la consommation de poisson apporte plusieurs vertus à la santé.

Il est donc conseillé:

  • d’opter pour des poissons sauvages ou biologiques;
  • d’éviter les « simili » composés de goberge;
  • de retirer le gras fondu du poisson, lieux de résidence privilégiée des toxines;
  • de réduire la consommation de ces poissons: le bar commun, l’espadon, l’esturgeon, le makaire, le mérou oualioua, la rascasse, le requin, le saumon de l’Atlantique (élevage) et le thon rouge.

Alternatives

  • Les anchois, le bar d’Amérique, le crabe des neiges, le hareng de l’Atlantique, les huîtres, le maquereau de l’Atlantique, les moules, la morue charbonnière, les palourdes, les pétoncles, le saumon de l’Alaska, les sardines.
  • Greenpeace a publié en juillet 2011 un palmarès des supermarchés et avenir des aliments de la mer

Viandes: miser sur le biologique et limiter sa consommation

Les dioxines, qui se fixent dans les matières grasses, semblent constituer la source majeure de contamination de ces aliments, sans parler des milliers de litres d’eau nécessaire à l’élevage de ces bêtes.  

Conseils:

  • réduire la consommation de viandes et volailles en favorisant les protéines végétales;
  • rechercher les produits biologiques;
  • choisir des viandes maigres.

Pour trouver fruits, légumes, mais aussi poissons, viandes et autres produits d'épicerie et cosmétiques, les résidents du Grand-Montréal peuvent profiter de l'offre très large des paniers des Fermes Lufa. L'entreprise, qui est produit sur des toites de nombreux fruits et légumes sans pesticides, herbicides et fongicides synthétiques, est associée à de nombreux artisans locaux pour la plupart biologiques.

Sur le site de Santé Canada, vous trouverez plusieurs informations pertinentes sur la nutrition et la santé. 

Nettoyer au naturel

En moyenne, une famille canadienne utilise entre 20 et 40 litres de nettoyants par année. Au Canada, 54 000 tonnes de substances toxiques sont ainsi introduites dans l'air chaque année. Elles sont inhalées en grande quantité et entrent en contact avec les yeux et la peau. Généralement composés de phosphate, de soude caustique, de carbonate ou d’hydroxyde de sodium, d’acides chlorhydrique, sulfurique et phosphorique et d’additifs divers, les nettoyants peuvent être nocifs pour la santé.

À éviter:

  • les parfums d’ambiances, les bougies parfumées et les encens;
  • les décapants à four;
  • les produits antirouille;
  • l’eau de Javel;
  • les vaporisateurs nettoyants.

Alternatives

  1. Des produits naturels, certifiés biologiques et non toxiques:
    • Attitude
    • BioVert
    • Écosimple
    • Lemieux
    • Parfait
  2. Options écologiques:
    • aérer régulièrement la maison et épousseter au chiffon humide;
    • dissoudre quatre cuillères à table de poudre à pâte dans un quart d’eau tiède ou mélanger du vinaigre et du sel pour nettoyer n’importe quelles surfaces et vitres;
    • étendre de la poudre à pâte sur les tapis 15 min avant d’y passer l’aspirateur;
    • mélanger de l’huile végétale et du jus de citron afin de polir les surfaces;
    • laver les toilettes en saupoudrant du bicarbonate de soude puis du vinaigre;
    • pour déboucher un drain, il suffit d’y mélanger du bicarbonate de soude et du vinaigre, de couvrir le drain si possible, puis de laisser agir quelques minutes (ne pas utiliser cette méthode si un débouchant industriel vient d’y être coulé).

Consultez nos autres articles sur le sujet:


Savons artisanaux
CC0 Creative Commons

Prendre soin de soi sans substance chimique!

Les produits corporels — déodorant, dentifrice et rince-bouche, maquillage, cire de silicone, gel douche, shampoing, parfum, crèmes solaires et hydratante — contiennent généralement une dizaine d’agents toxiques non dévoilés sur l’étiquette. Ils sont susceptibles de provoquer des allergies, des infections et des cancers. Au Canada, le Règlement sur les cosmétiques permet aux fabricants de garder secrets les ingrédients de leur produit.

Ainsi, malgré les troubles reconnus associés au plomb, la grande majorité des rouges à lèvres et crayons pour les yeux en contiennent encore des quantités importantes (peuvent aller jusqu’à 50 % !). En plus du plomb, sont présents dans les nombreux produits cosmétiques ; Di chlorobenzène, Parabène, Formaldéhyde, Triclosan, Polyéthylenglycole, Monoéthanolamine, Diéthanolamine, Triéthanolamine, Oxybenzone.

Alternatives

Heureusement, il existe une vaste gamme de produits corporels et de beauté naturels qui ne contiennent aucune substance chimique;

  1. Soins corporels
    • Alvéolys
    • Attitude
    • Burt’s Bees
    • Canus
    • Centifolia
    • Cosmitty
    • ​Diatomea
    • Douce nature
    • Druide
    • Green Beever
    • Lavera
    • Natur&Sun
  2. Produits de beauté
    • Agasaya
    • Ballot-flurien
    • BornBio
    • B com Bio organic
    • Corpa Flora
    • Couleur Caramel
    • Dr Haushka
    • Florame; gamme de parfums et eaux de toilette naturelles
    • Logona
    • Lavera
    • Rose Citron
    • Mekar
    • Urtekram déodorant
    • Vernis Sante
    • Zorah

Et bien d'autres! De nombreuses marques locales voient le jour: des produits quotidiens fabriqués par des entrepreneurs passionnés qui valent bien une petite recherche dans ce qui se fait dans votre région! Vous trouverez aussi facilement des recettes de cosmétiques, qui fleurissent sur le web, comme celles des Trappeuses, que nous avons bien aimées.

Cosmétiques fait maison
CC0 Creative Commons

Si on commence tout juste à entrevoir les effets sur la santé liés aux nombreuses substances chimiques qui nous entourent depuis près de 80 ans, les causes ne sont pas encore bien définies. Par contre, les effets sur l’environnement sont de mieux en mieux identifiés.

On a tout à gagner à s’informer et explorer les alternatives durables, souvent très plaisantes!

Commentaires (0)

Rechercher...