De quels types de filtres avons-nous besoin pour rediriger les eaux grises vers la chasse d’eau de toilette?

Esther Auger 14 mars 2013 11:36

Pouvons-nous en trouver sur le marché ou devons-nous en fabriquer de façon artisanale? Nous aimerions rediriger les eaux grises des lavabos des deux salles de bain, de la douche, du bain, des machines à laver le linge et la vaisselle et non le lavabo de la cuisine. Nous aimerions aussi nous servir de cette eau pour irriguer notre potager en été, avons-nous besoin de filtres supplémentaires? Les eaux grises sont bénéfiques pour les plantes, elles apportent des nutriments, si j’ai bien compris. Nous sommes que deux personnes à vivre dans cette maison; pas mal d’invités tout de même. Merci de votre aide.

Réponses (1)

Écohabitation 27 mars 2013 17:24

Bonjour,

C'est très bien de vouloir réutiliser votre eau (et les nutriments qu'elle contient) dans la maison et le jardin.  Mais on sous-estime souvent la complexité de traiter et recycler les eaux grises à la maison : les eaux grises semblent assez inoffensives en principe, mais contiennent quand même un taux assez élevé de matières organiques, sédiments et bactéries.  Les eaux grises les plus chargées sont celles issues de la laveuse, de l'évier de cuisine, et du lave-vaiselle.  Celles de la douche sont les moins polluées, puisqu'elles ne contiennent pas des résidus de table ni des fibres de tissu, et très peu d'huiles et graisses. 

Ce n'est pas une bonne idée de construire vous-même un système de traitement pour les eaux grises.  Les technologies de traitement des eaux grises vendues sur le marché sont assez complexes et intègrent plusieurs étapes de filtration, ainsi qu'une désinfection et de la machinerie pour garder l'eau propre et en mouvement.  Ceci est très difficile à reproduire avec de 'l'ingénierie maison'.  Le problème principal est le temps entre la production et la réutilisation de l'eau: si l'eau grise est laissée en entreposage pendant juste quelques heures, elle peut devenir assez nocive à cause de la multiplication des bactéries.  Elle peut ensuite dégager des odeurs et poser des risques de salubrité.  En raison des odeurs, les systèmes 'maison' sont souvent abandonnés après quelques mois d'usage. 

Les technologies de traitement des eaux grises vendus sur le marché sont en général assez performantes et pourraient vous permettre de réutiliser vos eaux grises tel que vous le mentionnez dans votre question (sauf celles de la cuisine et la vaisselle, qui sont d'habitude exclues en raison de leur taux élevé de matières organiques, huiles et graisses).  Ces technologies traitent l'eau et la désinfecte, réduisant ainsi le taux de bactéries et les odeurs, permettant une réutilisation non instantanée des eaux grises traitées. Par contre, au Canada on est présentement dans une période de lacune au niveau des technologies appropriées... Depuis la fermeture de la compagnie BRAC Systems en 2012, on n'a plus de technologies canadiennes pour le traitement des eaux grises.  Il s'agit simplement d'attendre quelques mois pour que d'autres technologies atteignent leur certification: deux compagnies, Brae Water et Water Depot, sont en processus d'homologation pour les nouvelles technologies de traitement des eaux grises.  Ces produits devraient apparaitre sur le marché canadien d'ici quelques mois.

Pour ce qui est de l'arrosage des plantes comestibles en potager, la recherche n'est toujours pas concluante quant à la sécurité de cette pratique.  Certains craignent la contamination des légumes par les bactéries contenues dans l'eau. Pour ma part, je pense que la réutilisation des eaux grises dans le jardin est tout à fait acceptable tant que l'eau est traitée et livrée directement au sol, sans toucher la partie comestible des plantes.  Les bactéries sont transmises principalement par contact direct, donc le fait d'éviter un contact entre l'eau grise et les aliments devrait assurer la salubrité des récoltes.  Pour cette raison, les eaux grises sont souvent utilisées pour l'arrosage des fruits et légumes qui maturent loin du sol, tel que les arbres fruitiers, les vignes, les tomates, poivrons, asperges, etc.  Vous avez raison de dire que les eaux grises peuvent contenir des macro et micro-nutriments bien appréciés des plantes.  Un système d'irrigation localisé, tel qu'un tuyau perméable ou un goutte à goutte, veille à ce que l'eau soit livrée directement au sol.  Sinon, un arrosage à la main peut être dirigé vers la surface du sol et non pas vers  le haut des plantes.  De plus, le sol est un système efficace de traitement des eaux!   Si vous envisagez cet usage, il vaut mieux favoriser des savons et shampooings dits 'écologiques' et biodégradables, puisque les savons commerciauxs peuvent contenir beaucoup de sels et de bore, qui peuvent s'accumuler dans le sol. 

En attendant que la technologie nous rattrape, il est toujours possible (et sécuritaire) de réutiliser vos eaux grises immédiatement après leur production en utilisant la méthode du bon vieux temps: à la main!  Amenez un sceau avec vous dans la douche pour ensuite l'utiliser pour arroser vos plantes ou activer la chasse de toilette.  Ou encore, au lieu de drainer la baignoire après votre bain, donnez cette eau à votre jardin!  Si l'eau grise est utilisée toute suite, on évite toute la complication de son traitement et stockage. 

Bon recyclage!

Sara Finley

Rechercher...