Des maisons saines: ce qu’il faut savoir

Les gens passent en moyenne 90 % de leur temps à l'intérieur, où l'air est trois à cinq fois plus pollué qu’à l'extérieur. Bien qu’invisibles, les polluants sont omniprésents dans notre quotidien et ils ne sont pas les bienvenus. Les symptômes les plus courants d'une mauvaise qualité de l'air sont les maux de tête, les yeux qui brûlent, la fatigue et les troubles respiratoires comme l'asthme (dont un enfant sur cinq souffre).

Les raisons de cet air pollué et nocif ? Une ventilation inadéquate, la fumée, les moisissures, les panneaux de particules et les peintures dont émanent souvent des composés organiques volatiles (COV) sont parmi les coupables les plus fréquents. Le choix des matériaux de construction fait une énorme différence dans la qualité de l'air de la maison. Dans le cas d'un garage attenant, une piètre étanchéité laissera passer l'air chargé de fumées et autres gaz toxiques dans la maison...

Faire les bons choix de matériaux pour une maison saine

L'offe de produits sur le marché est grande et beaucoup de choix sont à faire lors d'un projet de construction ou de rénovation.  Écohabitation offre une formation complète pour aider les particuliers et les constructeurs à connaître et à bien choisir les matériaux de construction et de finition qui contribuent à créer une bonne qualité de l'air et un environnement intérieur plus sain. Vous pouvez aussi consulter notre répertoire de produits pour trouver les matériaux nécéssaire à vos travaux!

Comment avoir une maison neuve saine ?

Bon nombre de maisons construites aujourd'hui visent à garantir aux personnes qui les habitent un milieu de vie sain. Dans une approche écologique, elles sont bâties avec une sélection de matériaux non-toxiques et naturels comme le bois, la céramique, les peintures et finis naturels, par exemple. 

Les maisons haute performance, comme les maisons Net Zéro et LEED, sont pensées pour prévenir les situations propices à l'apparition de moisissures et pour permettre une ventilation adéquate. Ainsi, on évite les problèmes de santé reliés à l'humidité, aux COV, aux particules et aux poussières. Les habitations saines et à haute performance construites dans les règles de l'art offrent une meilleure qualité de vie, surtout si vous ou vos enfants avez un système respiratoire sensible!

Comment réaliser une rénovation saine de sa maison ?

Dans le cas d'une rénovation, une bonne planification des travaux est la première étape pour obtenir une maison saine et performante. Cela permet entre autres d'appliquer quelques principes de base pour garder l'air intérieur sain pendant les rénovations

Dans le cas de rénovations majeures où l'enveloppe du bâtiment est à refaire, le choix et la pose des matériaux sont primordiaux pour protéger l'habitation des intempéries, tout en empêchant l'humidité d'être emprisonnée dans les murs. Contrairement aux apparences, ce n'est pas en fermant hermétiquement l'enveloppe d'une maison avec des matériaux imperméables qu'on la protège le mieux. La structure d'une maison haute performance et saine est constituée de matériaux qui doivent permettre la circulation de la vapeur d'eau entre l'intérieur et l'extérieur. L'isolation thermique ne doit pas interférer avec ce phénomène, sous peine de crééer les conditions propices à l'apparition de moisissures et de champignons. Dans le cas d'une rénovation, ces travaux devront prendre en considération la structure existante.

Les sous-sol sont propices aux problèmes d'infiltration d'eau et d'humidité qui causent les moisissures. Des rénovations du sous-sol bien effectuées peuvent grandement améliorer la qualité de l'air de la maison en prévenant ou en corrigeant ces problèmes.

La finition des murs, des planchers et des plafonds est un élément important de la majorité des rénovations. Comme pour la construction d'une maison neuve, il faut choisir les bons matériaux si on désire préserver la qualité de l'air de l'habitation. Il en existe beaucoup ; il faut donc les sélectionner en fonction de ses besoins, et de son budget bien sûr! L'utilisation quotidienne des surfaces nécessite d'opter pour des matières  qui allient solidité et facilité d'entretien, mais il est aussi essentiel de considérer l'impact potentiel sur la santé des matériaux utilisés.

Heureusement, il est possible de réduire notre exposition aux principales sources de ces composés indésirables, voire même, les éviter!  

© Envirozone

Quelle importance la ventilation a-t-elle pour préserver la santé dans une habitation?

Le code national de construction prescrit l'installation de systèmes de ventilation adaptés pour toute nouvelle construction. Les critères de la maison écologique, ou maison à haute performance, sont plus exigeants en termes de santé et d'efficacité énergétique. Mais à quoi la ventilation sert-elle, au juste?

  • Pour apporter de l’oxygène. Les habitants d’une maison consomment son oxygène et rejettent du C02. Aujourd'hui, les maisons sont suffisamment étanches à l'air (dans le but d'améliorer la performance énergétique) pour nécessiter un renouvellement d'air mécanique spécifique. Avec la ventilation, on permet un échange d’air constant entre l'intérieur et l'extérieur.

  • Pour évacuer l’humidité et les odeurs. Provenant surtout des activités à la cuisine et la salle de bain, l’humidité peut endommager la maison, créer des moisissures et champignons. Il est important de s’en préoccuper avant que le problème ne surgisse! 

  • Pour évacuer la pollution. Les polluants peuvent provenir de la poussière qui s'accumule, des produits ménagers, des colles, des matériaux et solvants utilisés pour l’ameublement, de la fumée de cigarettes, ou encore des particules fines provenant de l'air extérieur. Prévoir un système de ventilation efficace et bien calibré lors de la construction est essentiel. 

  • Pour prévenir la prolifération des virus et bactéries. Les poubelles, les tissus et les animaux de compagnie sont des nids à bactéries qui peuvent, à long terme, avoir un impact sur la santé.

L’important est de choisir un système qui vous permettra de respirer en toute quiétude! Les maisons à haute performance énergétique sont un choix idéal, puisqu’elles sont munies de systèmes de ventilation supérieurs ; de plus, leur enveloppe est conçue et construite en prenant en compte les enjeux de gestion de l’humidité et des polluants.

L'apport des meubles, des objets et des produits

Le mobilier et la décoration ainsi que les produits utilisés dans la maison contribuent aussi à la qualité de l'air. Les matériaux utilisés pour certains meubles, en mélamine par exemple, peuvent libérer des COV et les retardateurs de flamme utilisés dans les divans et autres textiles sont aussi une cause de pollution intérieure qu'il n'est pas toujours facile d'éviter.

Du côté des produits nettoyants, il est maintenant facile de trouver sur le marché des alternatives écologiques qui sont tout à fait efficaces et contribuent à garder l'air de la maison exempt de polluants. L'utilisation de bougies parfumées, de parfums d'ambiance et d'autres produits semblables est aussi une source de pollution importante de l'air intérieur à considérer.

Trouvez plus de pages sur les choix à faire pour vivre dans une maison saine et protéger votre santé, ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique.

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.