Le chanvre (de la même famille que la plante de marijuana) présente de nombreux avantages, aux utilisations presque infinies: des fibres tissées aux graines comestibles et cosmétiques, aux bioplastiques en passant par les huiles et enduits. Et l'une de ses nombreuses utilisations les plus prometteuses? Comme matériau de construction. 

Mais parce qu’elles se ressemblent beaucoup, la plante de chanvre est souvent confondue avec celle de la marijuana, cette plante de la même famille que l’on consomme pour des besoins thérapeutiques et depuis peu de manière récréative. C’est par ailleurs pour cette raison qu’on la connaît si peu ; incomprise, il a été longtemps interdit de la cultiver.

Exploité sous forme de fibre, le chanvre est pourtant très durable, et sur la voie de (re)devenir un matériau traditionnel accessible, notamment sous forme d’isolant (en matelas), giclé, en natte ou même en béton. 

Chanvre: une matière première organique
Le chanvre : à ne pas confondre avec la marijuana !

Le chanvre : une matière première organique au cycle de vie très intéressant

La culture et la récolte du chanvre constituent des processus très durables. Le cycle de culture est court, la croissance de la plante ne requiert pas l’usage de pesticides ou produits toxiques, et elle nécessite très peu d'eau.

Une période de croissance unique

Le chanvre peut passer de la graine à un plant prêt à la récolte en moins de 120 jours, ce qui en fait l'un des matériaux les plus rapidement renouvelable au monde ! Certains bois peuvent prendre plus de 120 ans à produire la même quantité de biomasse que le peut le chanvre en trois mois. Ce cycle de croissance extrêmement rapide présente un avantage unique et indispensable, avec des capacités de séquestration du carbone également très rapides : au moment de la récolte, une tonne de chanvre aura séquestré 1,62 tonnes de CO2 en moyenne. Ce carbone restera séquestré pendant tout le cycle de vie du matériau !

La chènevotte de chanvre, prête à la transformation en matériaux de construction
Le chanvre, très intéressant en construction © Sunstrand LLC

Énergie grise, stockage CO2 et fin de vie

Un bâtiment possède une très forte empreinte écologique et contribue activement aux changements climatiques. Une manière de réduire cet impact consiste à troquer les matériaux issus de la pétrochimie, de très grands émetteurs de gaz à effet de serre (GES), contre des matériaux recyclés ou biosourcés, comme le chanvre. En fait, le chanvre ne fait pas que réduire les émissions de GES, il peut aussi en capter : une maison de taille moyenne construite en maximisant l'utilisation de chanvre serait en mesure d’emprisonner plus de 20 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) ! 

Pour ce qui est de l’énergie grise de l’isolant de chanvre, elle n’est que de 50 kWh/m3, alors que celle de la laine de roche et de verre est beaucoup plus élevée, soit de 150 kWh/m3 et 250 kWh/m3 respectivement.

Le béton de chanvre peut également réduire un autre gros problème: les déchets de construction. Le béton représente par exemple plus de la moitié des débris générés par la construction et la démolition des bâtiments. Et bien que le béton de chanvre ne puisse pas être utilisé pour les sections structurelles d'un bâtiment, il peut être utilisé pour jouer le rôle d'isolant. Le béton de chanvre peut également être utilisé à la place des matériaux de construction courants comme les cloisons sèches et le plâtre, qui représentent environ 8 % des débris de construction.

Blocs de béton de chanvre pour les murs de la maison
Le béton de chanvre : parfait pour les murs de la maison © www.isohemp.com

Une matière première alternative saine 

Les matériaux de chanvre sont non toxiques et ne contiennent aucune colle ou autre résine nuisible pour la santé. Les liants sont généralement faits à base de sucre, tout simplement. Afin de respecter les normes de sécurité industrielle, un traitement ignifuge à base de sel peut être utilisé pour préparer les panneaux et isolants, ce qui permet également de réduire les risques de moisissures ou d’infestations de nuisibles (insectes et rongeurs). Finalement, les procédés de fabrication réduisent non seulement le risque d’exposition aux COV dans la maison, mais ils aident à protéger l’environnement (eau, sol, air), puisqu’ils ne nécessitent aucun herbicide ou pesticide pour la culture des plans !

Le chanvre est ainsi un substitut vraiment intéressant, moins néfaste pour l’environnement que plusieurs matières premières.

Matériaux de chanvre : d'excellentes composantes pour un bâtiment écologique et performant

Isolant thermique naturellement hygroscopique et insonorisant durable

Puisque le chanvre est léger, durable et solide, c’est un choix idéal pour de nombreuses applications dans les maisons : isolant, finition, moulage, armoires, étagères, meubles, tables et même comptoirs s’ils sont bien scellés. En outre, il est facile à travailler, et son poids léger réduit les frais de fabrication et de livraison.Le chanvre : nombreux autres avantages.

Sa principale utilisation dans le bâtiment exploite ses qualités isolantes: le chanvre est un excellent isolant thermique (R 3.7 pour la laine et R 2.1 pour le béton de chanvre). Il est aussi insonorisant, très résistant et très durable. Le chanvre se « pétrifie » et prévient les infiltrations d’eau, de vent, de moisissures (antifongique), de bactéries (antiseptique) et même de rongeurs et d’insectes. Selon les experts, l’espérance de vie d’une maison de chanvre est de plusieurs siècles… Les optimistes parlent même de millénaires !

où trouver de l'isolant de chanvre

Résistant au feu et bonne masse thermique

Le chanvre est un matériau isolant massique : il offre également une bonne résistance au feu. Après avoir passé quatre heures sous une flamme de 650°C, un mur de chanvre ne présentera aucun signe de combustion, et la température de l’autre côté de la paroi n’aura augmenté que de 2°C.

Le chanvre constitue aussi une bonne masse thermique. En effet, un mur de chanvre s’adapte presque intuitivement aux changements de températures, et même d’humidité ! Ainsi, aucun déshumidificateur, climatiseur ou humidificateur n’est nécessaire.

Isolation, finition extérieure et intérieure : le chanvre sous toutes ses formes

Isolant de chanvre en natte et en  matelas

On retrouve sur le marché québécois principalement de la laine de chanvre, vendue en matelas ou en nattes comme la laine de verre, du béton de chanvre, et du chanvre projeté. La laine de chanvre en nattes ne constitue pas un produit fondamentalement différent des autres options d’isolants naturels sur le marché, et elle peut être posée sans l’aide de professionnels, dans toutes les parties de la maison (sauf au sous-sol).

L’isolant de chanvre est plus dispendieux que la laine de roche, mais moins que l’uréthane : par exemple, les produits de Nature Fibres, des panneaux de laine de chanvre de 5,5'' coûtent 1,90 $ et ceux de 3,5'' pour 1,35 $ le pied carré

Panneau Naturchanvre, utilisé pour l'isolation des murs, toits et planchers
Le panneau Naturchanvre, utilisé pour l'isolation des murs, toits et planchers

Les blocs de béton en chanvre : abordable mais non structuraux

Les murs avec des blocs de chanvre, ou béton de chanvre, sont possibles grâce à la technique du coffrage : de longs morceaux de tige de chanvre sont compressés sous haute pression pour former des blocs très isolants. On pose ceux-ci entre les montants de bois, et on solidifie le tout avec du mortier.

Le chanvre projeté a un coefficient d'isolation intéressant ; les briques feront un mur certainement plus durable (sur une très longue période), mais reste qu'il s'agit du même matériau dans des formes différentes. Le confort sera donc le même. On choisira la technique selon le type de charpente du bâtiment.

Le chanvre n’est pas adapté pour les murs de fondation, il n’est pas porteur : du béton de chanvre a été fabriqué en laboratoire avec une résistance à la compression de 3 mégapascals (MPa). Mais les blocs de béton typiques, utilisés pour la fabrication de murs, ont plutôt des valeurs de résistance à la compression variant entre 5 MPa et 20 MPa.

Une ossature de bois est donc nécessaire. Charpente traditionnelle, pièce sur pièce, double ossature, bois massif… Idéalement, on opte pour une structure de bois certifié FSC et local. 

Des blocs de chanvre dans votre prochaine construction
Des blocs de chanvre dans votre prochaine construction ? © www.astm.org

NOTE : L'électricité et les plomberies doivent être installés avant les travaux d'isolation en chanvre et de façon définitive, comme dans le conventionnel. Les fils électriques devraient être en bx, fils électriques avec gaine de métal, ou en tubulures.

Pour les murs extérieurs (10 po), on évalue les coûts entre 20 et 30 $/pi2, avec la finition. Tout dépend de la situation géographique, si le projet est clé en main ou si seule une assistance technique à la construction est nécessaire.

Nouveauté : les panneaux de construction en chanvre

Sunstrand, une compagnie basée à Louisville, dans le Kentucky, a commencé par cultiver et transformer le chanvre industriel. Peu après sa fondation, en 2014, la compagnie a commencé à fabriquer différents produits finis. Après avoir remarqué que le marché tardait à s’adapter, ils ont voulu aider d’autres entreprises à prendre conscience du potentiel du chanvre comme matériaux de construction. Après nombreuses recherches et développements, l’un des produits créés par Sunstrand a été le Hemp Coreboard, une planche légère composée à 100 % du noyau de la tige de chanvre. Il est destiné à remplacer de manière durable les panneaux de particules. 

Une planche légère composée à 100 % du noyau de la tige de chanvre
Une planche légère composée à 100 % du noyau de la tige de chanvre © Sunstrand LLC, all rights reserved.

Les enduits de chanvre : sains et authentiques

L’enduit de chanvre s'applique aussi bien sur les murs intérieurs qu’extérieurs. Il est imperméable, étanche, ne fissure pas et durcit bien au contact de l’air et de l’eau. 100 % naturel, il s’adapte aux mouvements des murs et offre une bonne résistance au feu. L’enduit de chanvre et chaux permet aux murs de rester ouverts à la diffusion de vapeur d’eau en jouant un rôle de régulateurs hygrométriques. Autre avantage : le liant est aussi un antiseptique, un antifongique et un antistatique !

L'enduit de chanvre ou de chaux est aussi idéal pour rénover les bâtiments ancestraux. Ces types de constructions posent des défis particuliers : ils sont généralement constitués de maçonnerie de pierre, de terre, de torchis, de bois… des matériaux naturels perméables à la vapeur d’eau : ce qui signifie que l’humidité va circuler d’une matière à l’autre jusqu’à ce qu’elle s’évapore.

Selon Samuel Pépin-Guay de Linéaire éco-construction et membre de notre Cercle d'experts, le plus prudent est d'opter pour un isolant respirant. Gabriel Gauthier, de ArtCan, abonde dans le même sens : « Un matériel plus perméable et régulateur d'humidité sera approprié et indiqué pour améliorer l'efficacité énergétique d'un bâti ancien, tout en respectant le besoin de laisser respirer ce type de construction. ». 

Les enduits de chanvres, pratiques en jolis !
Les enduits de chanvres, pratiques en jolis ! © DuChanvre

Un enduit imperméable, tel qu’un béton de ciment, emprisonne cette vapeur dans les murs. La condensation ainsi formée pourrait accélérer la dégradation des parois et de la structure, ce qui n’est vraiment pas souhaitable ! L’enduit de chaux, lui, est perméable aux échanges gazeux. Il permet donc à l’eau de s’évaporer librement.

De plus, il adhère très bien aux matériaux naturels, et se prête autant aux murs de briques, de pierres, de coffrages ou encore au murs type poutres sur poutres. C’est pourquoi il est aussi primé dans la restauration des bâtiments anciens. Mieux vaut demander à un pro, car sa pose demande un certain savoir-faire.

Des professionnels d’ici

En général, les personnes intéressées par la construction en chanvre sont aussi auto-constructeurs. Si c'est votre cas, nous vous conseillons de suivre une formation avant de vous lancer. Idéalement, allez visiter un chantier de construction pour voir comment les choses se passent en pratique ! 

Vous pouvez aussi trouver des entrepreneurs qualifiés pour bâtir votre maison de rêve entièrement écologique, ou encore pour vous assister dans votre construction. Au Québec, la filière est en pleine expansion. Isolants locaux, assistance technique, formation, entrepreneurs qualifiés… Coup d’œil sur des entreprises d’ici… 

ArtCan, maçonnerie organique et design vivant

Gabriel Gauthier, l’entrepreneur artisan maçon derrière l’entreprise ArtCan, a introduit l’utilisation du chanvre dans la construction dès 2006. Il devenait ainsi le premier spécialiste de la construction en chanvre au Québec. En collaboration avec des partenaires entrepreneurs et architectes, l’entreprise a développé plusieurs modèles de maisons de chanvre clé en main très bien adaptés à notre climat nordique. Pour ceux et celles qui veulent tenter l’expérience de l’auto-construction, ArtCan vous offre également une assistance technique et de nombreuses formations. 

Le lancement récent des ateliers d’ArtCan R&D inc. une division qui se spécialise dans la production de maisons actives et vivantes préfabriquées en chanvre, vous permettra d'acheter une maison en chanvre préfabriquée ! 

DuChanvre

À la tête de l’entreprise DuChanvre, située à Sherbrooke, Anthony Néron supervise des chantiers résidentiels depuis 2009. Spécialisé autant au niveau de la construction que du design, Anthony crée des projets remarquables. Restauration, finition, construction… DuChanvre a lancé en 2016 une campagne Kickstater pour amasser les fonds nécessaires à l’achat d’une presse à blocs de chanvre pour augmenter tangiblement la productivité.

Projet RIAD | Petite-Patrie, Montréal © Art du Chanvre

Nature Fibres

En 2017, grâce un appuie de la MRC des Sources, une manufacture de produits isolants à base de chanvre est née. Située en Asbestos, l’entreprise Nature Fibres Inc. devient ainsi la première en Amérique du Nord à fabriquer des matériaux écologiques à un niveau industriel. On peut donc s’attendre à ce que cet isolant écologique performant devienne de plus en plus populaire, et accessible, dans les années à venir !

MEM Végétal

L’entreprise Matériaux écologiques pour la maison (MEM), située à Rimouski et créée par Sébastien Bélec, propose un isolant de laine de chanvre, en matelas ou en nattes, que l’on peut poser soi-même aussi bien lors d’une construction que d’une rénovation.

Elle offre également un panneau acoustique semi-rigide que l’on peut installer dans les cloisons intérieures afin de réduire la transmission sonore entre les pièces. Le chanvre vient de Bretagne, en France, arrive en vrac au port de Montréal où il est ensuite transformé en nattes ou en matelas. Les produits isolants sont vendus à l’Etoffe Rustique, dans le joli village du Bic, près de Rimouski, mais on peut également le commander en ligne.

DEUXMAX, fournisseur de matériaux écologiques

Située à Cowansville, l’entreprise DEUXMAX a pour objectif de promouvoir la construction écologique. Elle aide les gens d’ici à avoir accès facilement aux matériaux et experts en habitation écologique. L’entreprise se démarque en s’affiliant avec des vétérans et experts pour vous offrir produits, services et formations ! 

Chanvre du Québec

Cet OBNL se donne pour mission de promouvoir le chanvre sous toutes ses formes auprès des Québécois. Apprenez-en plus sur les textiles, l’alimentation, la construction, les soins corporels et les soins médicinales du chanvre ! 

Source