Appel téléphonique indésirable, vendeurs douteux

Vous êtes face à des vendeurs insistants de THERMOPOMPES, de PANNEAUX SOLAIRES et programme de SUBVENTIONS douteux? Vous avez reçu la visite en porte-à-porte ou des appels téléphoniques de prétendus représentants d’instances gouvernementales en efficacité énergétique? On tente de vous vendre des miraculeux produits pour vous faire économiser? 

ATTENTION, vous êtes probablement victime de vendeurs mal intentionnés! Il ne faut JAMAIS acheter via du porte-à-porte ou sollicitations téléphoniques, ni adhérer à aucun programme! Aucun programme ni aucun produit n’est vendu via sollicitation téléphonique, campagne de porte-à-porte ou via les réseaux sociaux !

Thermopompe : prix

Plusieurs vendeurs malhonnêtes semblent utiliser la même ruse dans le cas de vente de thermopompes. Ceux-ci proposent une inspection de vos installations puis vous font une soumission promettant des économies d’énergie astronomiques et bien évidemment non-fondées scientifiquement. Par exemple, une réduction de 75 % de votre facture énergétique à l’installation d’une thermopompe…

La performance d'une thermopompe est variable et dépend de nombreux facteurs : la grandeur de l'habitation, la qualité de l'isolation et de l'étanchéité, le type de portes et fenêtres, la température extérieure, etc. Donc, si on vous promet des pourcentages d'économies d'énergie sans avoir fait une analyse poussée de votre maison, ces données ne peuvent qu'être inexactes. 

Et le prix d’une thermopompe, installation incluse et panneau électrique adapté ? Entre 2 000 et 5 000 $. Plus que ça ? Méfiez-vous ! Certains vendeurs réussissent à faire signer des contrats pour plus de 15 000 $ !

Attention à la fraude : les thermopompes, panneaux solaires, subventions et programmes ne vous sont JAMAIS offerts en porte-à-porte ou via les réseaux sociaux et appels téléphoniques indésirables
Attention à la fraude : les thermopompes, panneaux solaires, subventions et programmes ne vous sont JAMAIS offerts en porte-à-porte ou via les réseaux sociaux et appels téléphoniques indésirables © Gabrielle Henderson, Unsplash

Panneaux solaires : prix

La rentabilisation d'un panneau solaire dépend elle aussi de vos besoins, de la demande de vos équipements, de l'emplacement et la superficie des panneaux, etc. Donc même chose ici, si on vous promet des pourcentages d'économies d'énergie sans avoir fait une analyse poussée de votre maison, ces données ne peuvent qu'être inexactes, surtout si vous êtes connectés à Hydro-Québec. Dans ce cas, les panneaux sont rarement rentables !

Dans le cadre d’un reportage de La Facture diffusé par Radio-Canada, Louis-Olivier Batty, porte-parole d’Hydro-Québec est formel : « Si on regarde le contexte québécois, où les tarifs d’électricité ne sont pas chers, non, ce n’est pas rentable au Québec actuellement de faire de la production à partir des panneaux solaires pour une résidence. »

Écohabitation corrobore les dires de M. Batty : « Pour le moment, à moins que l’habitation soit située loin des réseaux de distributions d’Hydro-Québec, on pause les panneaux photovoltaïques plutôt par conviction que pour la rentabilité » Emmanuel Cosgrove, directeur général d’Écohabitation.

Pour avoir l'heure juste sur la pose des panneaux solaires au Québec, visionnez ci-dessous notre capsule vidéo : Tout sur… la production solaire photovoltaïque.

Récupérateur thermique, pompe aérothermique, combien ça coûte ?

Ça n’existe tout simplement pas ! En fait si, mais ce n’est rien d’autre qu’une thermopompe centrale… Souvent, les manufacturiers vont tenter de se distinguer en donnant des synonymes, mais c’est une stratégie trompeuse. Une thermopompe est une thermopompe. La nommer autrement n’est généralement pas bon signe. Méfiez-vous, il y a beaucoup de vendeurs à pression dans cette industrie, ils réfèrent de 50 façons différentes à la même technologie. Ce qui compte, c’est de choisir une thermopompe EnergyStar qui performe jusqu’à -25C. Regardez aussi le HFPS et le SEERS, plus ils sont élevés, plus la machine est performante.

Vendeurs douteux représentant faussement des compagnies de renom

Les vendeurs sans scrupules se présentent sous différents noms connus, ou variantes tels que TEQ, le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, des programmes Rénoclimat, Éconologis ou Chauffez vert ou du crédit d'impôt RénoVert, et même Écohabitation….

Leur but ? Vous vendre sous pression des produits, généralement vendus à des coûts dépassant largement leur valeur, ou vous amener à dévoiler des renseignements personnels. Plusieurs clients éprouvent ensuite des problèmes, sans pouvoir obtenir de réparation ou de suivi auprès des entreprises ! 

Prenez le temps de bien vous informer sur les produits et services qui vous sont proposés en porte-à-porte, par téléphone ou même sur les réseaux sociaux. Méfiez-vous des vendeurs itinérants qui ne se nomment pas, utilisent des numéros de téléphone cachés ou qui tentent de vous vendre quelque chose sous-pression et de conclure rapidement une vente.

Vendeurs douteux représentant faussement des compagnies de renom
Des vendeurs douteux se représentent faussement sous des compagnies de renom © Scott Graham, Unsplash

1. Renseignez-vous sur la compagnie

  • Vérifiez si le vendeur détient un permis délivré par l’Office de la protection du consommateur valide et vérifiez si ce commerçant a des plaintes à son dossier.
  • Assurez-vous que le commerçant possède un numéro RBQ.
  • Demandez le nom et les coordonnées du représentant ou vendeur.

2. Méfiez-vous des belles promesses

Le produit miracle n’existe pas. Si les économies du représentant semblent trop belles pour être vraies, c'est qu'elles sont probablement fausses.

3. Comparer les prix

Toujours faire un minimum de trois soumissions

4. Ne jamais signer d'entente trop rapidement

Prenez le temps de bien réfléchir avant de signer une entente ou un contrat, rien ne presse.

5. Trouver un fournisseur de produits ou de services fiable.

Consultez notre annuaire pour trouver un fournisseur, fabricant ou détaillant digne de confiance.

La RBQ rappelle « qu’avant de confier à un entrepreneur des travaux de rénovation ou de construction, les consommateurs doivent s’assurer qu’il est titulaire d’une licence en règle. Le numéro de licence doit être affiché sur les publicités, les soumissions, les contrats et les factures. Les consommateurs peuvent vérifier la validité de la licence en consultant le Registre des détenteurs de licence. »

Selon l'Office de protection du consommateur: « Un commerçant s’est présenté chez vous et vous avez accepté son offre ? Vous pouvez annuler ce contrat, sans frais ni explication, dans les 10 jours suivant celui où vous avez reçu votre exemplaire signé du contrat. »

Système de signalement des fraudes – dénoncer les fraudeurs - signaler l’hameçonnage

Vous pensez être victime ou avoir été contacté par un vendeur non scrupuleux ?
Il faudra : 

  • Déposer une plainte auprès de l'Office de la protection du consommateur.
  • Contacter la RBQ au 1 800 361-0761
  • Communiquer avec le service de police de votre municipalité.
  • Communiquer avec le service à la clientèle du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles par téléphone au 1 866 266-0008 ou par courriel à services.clientele@mern.gouv.qc.ca;
  • S'inscrire sur la liste nationale des numéros de télécommunication exclus en composant le 1 866 580-DNCL (3625) ou en visitant le site lnnte-dncl.gc.ca pour bloquer les appels de sollicitation.
  • Si vous avez transmis des données personnelles ou financières, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1 888 495-8501 (sans frais) ou en visitant le centreantifraude.ca.

Pour en savoir plus

  • Pour lire l’expérience de tentative de fraude qu’a vécue une résidente de Bois-des-Filions, c’est ici…
  • Un reportage de CTV sur le sujet...