D

Comment isoler un toit cathédrale d'un chalet rustique sans le ventiler ?

David Goranitis 19 mars 2021Mise à jour: 24 mars 2021

Bonjour, nous nous construisons un chalet rustique à faible emprunte écologique d'une dimension de 320 pi2 (16pi X 20pi). Le chalet sera à aire ouverte avec un demi-étage (mezzanine). Il est situé en pleine forêt, donc l’humidité est très présente ainsi que la vermine. Nous avons décidé de faire un toit en tôle. Ma question se situe à ce niveau. Nous avons utilisé des 2 X 6 appuyé sur les murs porteurs. Sur les 2 X 6 nous avons posé des panneaux d’OSB. Finalement, pour mettre notre projet en pause pour l’hiver, nous avons mis une membrane autocollante Resisto en bitume élastomère SBS sur l’OSB. Nous pensons laisser la membrane Resisto. Par-dessus celle-ci nous mettrons une membrane synthétique à toiture avant l’installation de la tôle pour prévenir la micro abrasion de la tôle. Pour isoler le plafond/toit, nous pensons faire giclé 5po de polyuréthane directement sur l’OSB. Il n’y aura pas d’entre-toit puisque nous devons maximiser l’espace. Dans ce scénario il n’y aura aucun jeu d’aire, aucune circulation des panneaux d’OSB puisqu’il sera pris en sandwich entre la membrane Resisto et le polyuréthane giclé. Finalement, nous fermerons le plafond avec du B.C. Fir. Est-ce que cela peut causer des problèmes de condensation, pourriture? Si oui quelles solutions s’offrent à nous à ce niveau?

De plus, nous aimerions savoir si isoler les murs avec des panneaux de chanvre est une bonne solution pour prévenir les dommages possibles causés par la vermine et l’humidité?           

Merci pour votre aide.

Réponses (1)