Aujourd’hui, nous nous penchons sur une nouvelle technologie pour sécher ses vêtements : une sécheuse à condensation avec pompe à chaleur intégrée. Ce type d'appareil, commercialisé depuis quelques années en Amérique du Nord, est encore peu utilisé chez nous alors qu’il est davantage utilisé et répandu en Europe. Sans pour autant détrôner la bonne vieille corde à linge qui reste LA solution la plus efficace et écologique lorsque le temps le permet, cette « nouvelle » solution technologique comporte des avantages importants.

Les avantages des sécheuses à thermopompe

Le premier est l’efficacité énergétique : grâce à la pompe à chaleur, cette sécheuse arrive à une consommation d’environ 200 kWh par année, contre 7600 kWh pour la moyenne des sécheuses standards, soit une économie de près de 70 % en fonctionnement.

Le deuxième est la possibilité de se passer du fameux conduit de sécheuse, qui représente des problèmes constants de durabilité de l’enveloppe et aussi de pertes énergétiques (et ce, sans parler de la situation trop fréquente où une évacuation du conduit de sécheuse à l’extérieur n’est pas faite …).

Fonctionnement d'une sécheuse thermopompe                                    © Les Numériques

La différence entre sécheuse à condensation et sécheuse à thermopompe

Les sécheuse à pompe à chaleur font partie de la catégorie des sécheuses à condensation, mais avec une optimisation bien plus poussée de ce principe technologique grâce à l’ajout de la thermopompe. Ainsi, les sécheuses thermopompes utilisent un cycle thermodynamique pour chauffer l’air en début de cycle avec la chaleur de l’air extrait en sortie de cycle (jusqu’à atteindre la température de condensation).

C’est une façon extrêmement plus efficace et optimisée de fonctionner, car la consommation électrique peut-être diminuée jusqu’à 50% pour le chauffage de l’air, tout en bénéficiant des avantages des sécheuses à condensation et de moins de leurs inconvénients.

Acheter une sécheuse à pompe à chaleur

Contrairement au premiers modèles disponibles sur le marché nord américain, il existe désormais de plus en plus de modèles chez plusieurs manufacturiers. Le prix de ces appareils est désormais assez compétitif, et cela dépend beaucoup des gammes d'appareils au sein des lignes d'équipement chez les manufacturiers.

Une subvention d'Hydro-Québec, Logisvert, propose une aide fiancière de 250 $ pour l'achat d'une sécheuse thermopompe. Le programme LogisVert encourage les propriétaires et les locataires à acheter des appareils écoénergétiques pour diminuer leur consommation d'énergie.

Une sécheuse à condensation, comment ça marche ?

Une sécheuse conventionnelle chauffe de l’air et le fait circuler dans la machine où il se charge avec l’humidité des vêtements avant d’être évacué à l’extérieur de la maison.

schéma sécheuse traditionelle
Schéma de principe : sécheuse traditionnelle
© Vanden Borre

Pour les sécheuses à condensation (parmi lesquelles les sécheuses thermopompes), on fait exactement la même chose, mais on n'évacue pas l’air à l’extérieur.

En effet ceci n’est pas nécessaire, car au lieu d’expulser dehors l’air chargé en humidité, on le refroidit avec un échangeur de chaleur jusqu’à faire condenser la vapeur d’eau. On l'évacue alors sous forme liquide par la plomberie. L’air, ainsi délesté de son humidité, est (re)circulé dans la sécheuse pour un autre cycle, jusqu’à ce que le linge soit sec

schéma sécheuse thermopompe ou pompe à chaleur
Schéma de principe : sécheuse à condensation
© Vanden Borre

D’où vient le gain énergétique de la sécheuse à condensation ?

Les sécheuses à condensation classiques utilisent en général un échangeur de chaleur avec l’air ambiant pour refroidir l’air jusqu’au point de condensation de l’humidité qu’il contient, ce qui n’amène pas de réelle économie électrique au fonctionnement de la machine (c’est là qu’intervient la thermopompe dans notre cas). Souvent c’est même le contraire, le séchage dure beaucoup plus longtemps et la consommation électrique est augmentée (environ + 15%). Toutefois c’est une solution globalement plus efficace que la sécheuse traditionnelle pour deux raisons :

  1. Toute l’énergie consommée par l’appareil finit par se transmettre sous forme de chaleur à l’intérieur de l’enveloppe de la maison, contrairement à la sécheuse traditionnelle où beaucoup d’énergie dépensée par la sécheuse sort à l’extérieur sous forme de chaleur et d’humidité (chaleur latente). Même si on n'achète pas une sécheuse pour se chauffer, elle contribuera au chauffage de la maison pendant nos longs hivers québécois.
     
  2. On évite une pénalité énergétique indirecte très importante causée par l’évacuation de l’air à l’extérieur, qui engendre une dépressurisation du bâtiment et crée des infiltrations d’air non contrôlées. En hiver, cet air frais et sec devra être chauffé pour atteindre le point de consigne du thermostat, et s’ajoutera aux factures énergétiques!

L’avis d’Écohabitation

La technologie de sécheuse à thermopompe se répand enfin de plus en plus et c'est une très bonne chose! Les avantages sont intéressants, et les coûts maintenant raisonnables, surtout avec la subvention Logisvert d'Hydro-Québec qui offre 250$ à l'achat d'une sécheuse thermopompe. On aime particulièrement l'efficacité grandement accrue pour ce type d'appareil, et également le fait que cela enlève un percement sur l'enveloppe, et un système d'évacuation vers l'extérieur. 

On aime

  • L’efficacité énergétique de la machine. Pour une utilisation moyenne, on a des économies totales de 70% d’énergie pour les sécheuses thermopompes par rapport aux sécheuses traditionnelles.
  • L’efficacité énergétique globale de la solution. Outre les économies énergétiques liées à la machine, il y a également d’autres économies indirectes. En effet, une sécheuse traditionnelle évacue presque tout l’air chauffé à l’extérieur. On perd ainsi l’énergie dépensée pour le chauffage de cet air (environ 20-25% de l’énergie consommée de la sécheuse), et aussi l’énergie qu’il faudra dépenser pour chauffer l’air qui s’infiltrera dans la maison pour remplacer l’air évacué. Avec une sécheuse à thermopompe, ces pénalités énergétiques n’existent tout simplement pas.
  • La simplicité de l’installation. On évite tous les désagréments de la sécheuse conventionnelle avec cette solution : plus besoin de percer l’enveloppe, plus besoin d’installer d’évacuation à l’extérieur, plus besoin de longs conduits d’évacuation pour les buanderies éloignées du mur, plus de bouchage de conduits avec la poussière et plus de risques d’incendie associés…

On hésite

  • Le côté pratique. En étant moins drastiques que les sécheuses conventionnelles pour extraire l’humidité, les sécheuses thermopompes abîment moins les fibres textiles et les témoignages rapportent que le linge sort généralement plus doux et de meilleure qualité. Néanmoins, le séchage prend légèrement plus de temps avec cette technologie (cependant moins que les sécheuses condensation classiques), et le bruit reste assez élevé. Tirez vos conclusions selon vos priorités, cela semble un match nul.

On aime moins

  • Le surcoût par rapport aux sécheuses standard, Pour certaines gammes de produits, le surcoût peut-être plus important, quoique ces équipements étant de plus en plus disponibles, le surcoût se réduit également.
  • La gestion des eaux de drainage. Attention à l’évacuation des condensats! En cas de bris quelconque, il est toujours préférable d’avoir prévu des drains pour évacuer l’eau. C’est une excellente pratique qui devrait être plus répandue, et vous pouvez relier le drain de votre laveuse à celui de votre sécheuse dans la buanderie

Trouvez plus de pages sur la maison écologique dans les pages ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique.

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.